Aimez MaChronique !



Fonctions et maladies du nez

Partagez cet article !

Tous ceux qui ont déjà songé sérieusement à la rhinoplastie ou qui se sont intéressés de près ou de loin à cette chirurgie esthétique savent certainement qu’il s’agit d’une opération particulièrement difficile, en raison de la fragilité du nez. Le nez est en effet un organe délicat qui remplit des fonctions très importantes, et qui peut souffrir de diverses maladies et symptômes désagréables. Apprenez-en davantage sur l’organe qui trône au centre de votre visage.

La fonction première du nez est bien sûr la respiration. Le nez ne fait pas seulement qu’inspirer et expirer l’air, il agit également pour le conditionner et le filtrer. L’air qui entre par vos narines et traverse votre nez chaque jour est réchauffé et humidifié avant d’atteindre vos poumons, où il accomplit son rôle d’apport en oxygène. Ce même air est ensuite filtré grâce au contact avec les poils à l’intérieur du nez et avec la muqueuse des fosses nasales, afin d’empêcher les particules solides, les impuretés, les virus et les bactéries de pénétrer dans l’organisme et de causer inflammations et maladies.

Le nez est également responsable de l’odorat: la muqueuse olfactive, située dans la cavité nasale, est constituée de neurones olfactifs munis de cils qui ont la capacité de capter les substances chimiques volatiles présentes dans l’air, c’est-à-dire, les odeurs. L’odorat, même s’il est moins développé et moins utilisé chez l’humain que chez plusieurs animaux, reste un sens très important. En effet, une perte d’odorat peut amener une diminution de la perception du goût des aliments, ou même être un signe précurseur du développement d’une maladie comme l’Alzheimer.

Le nez, par le biais de ses fonctions respiratoires, joue également un rôle important dans la phonation, c’est-à-dire la capacité de produire des sons en expirant l’air hors de ses poumons. C’est pour cette raison qu’une personne ayant le nez bouché en raison d’un rhume peut avoir une voix légèrement modifiée.

Le rhume, justement, est une infection d’origine virale qui peut causer une obstruction nasale, de l’écoulement nasal, des éternuements et une perte d’odorat temporaire, entre autres. On l’appelle aussi rhinite aiguë. Pour traiter les désagrément reliés à la rhinite aiguë, on peut utiliser des décongestionnants nasaux ou procéder à un lavage des fosses nasales grâce à un sérum physiologique.

La sinusite est une autre maladie touchant le nez. Il existe différents types de sinusites, mais il s’agit principalement d’une inflammation de la muqueuse des cavités sinusiennes se trouvant autour du nez. Une inflammation des sinus peut causer une obstruction nasale, un écoulement nasal plus ou moins important, de la fièvre, des éternuements, une perte d’odorat qui peut être définitive et des douleurs et des tensions au niveau des sinus. La sinusite doit être diagnostiquée par un médecin et peut être traitée de différentes manières, notamment par la prise d’antibiotiques ou de corticoïdes.

Enfin, le saignement de nez, aussi appelé épistaxis est une condition désagréable qui touche surtout les enfants. L’hémorragie évacuée par le nez est bénigne la plupart du temps, mais elle peut s’avérer plus grave chez certaines personnes. L’épistaxis peut avoir plusieurs causes, comme une fracture du nez ou des problèmes de coagulation sanguine. Si les saignements se produisent à répétition, ils peuvent être traités par cautérisation, c’est-à-dire, une opération qui consiste à détruire les petits vaisseaux sanguins responsables.

Visitez le www.rhinoplastie-montreal.com pour planifier votre rhinoplastie Montreal. Cliquez ici pour en apprendre davantage sur nos chirurgiens qualifiés prêts à rencontrer vos attentes.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !