faire une synthèse

Comment faire une synthèse : les étapes à suivre

Partagez cet article !

La synthèse, quelle que soit la nature du document dont il s’agit, suscite souvent des difficultés auprès des personnes qui sont en charge de sa rédaction. On manque d’inspiration, on ne sait pas comment s’y prendre et on hésite face au tas d’informations qu’il faut trier et exposer. Pourtant, c’est loin d’être la partie la plus difficile. Pour peu que l’on adopte les bonnes méthodes, la rédaction d’une synthèse est loin d’être si compliquée qu’elle pourrait en avoir l’air au début. Découvrez ici toutes les astuces qui vous permettront de rédiger une synthèse digne de ce nom, quelle que soit la nature du document que vous êtes tenus de rédiger.

Cinq étapes clés peuvent vous aider à rédiger une synthèse :

  • Lisez le texte
  • Décomposez-le en sections
  • Identifier les points clés dans chaque section
  • Rédigez le synthèse
  • Vérifiez le synthèse par rapport à l’article

Rédiger une synthèse n’implique pas de critiquer ou d’analyser la source. Vous devez simplement fournir un compte rendu précis des informations et des idées les plus importantes (sans copier le texte de l’original).

Ce que doit comporter une synthèse 

Commençons par définir ce qu’est et doit être une synthèse. Elle doit comporter un corps, composé de trois parties, à savoir l’introduction, le développement puis enfin une conclusion. Rien de bien effrayant, à priori. 

L’introduction

Dans une synthèse, l’introduction se doit d’être très courte. On y expose l’objet de la synthèse de façon claire et laconique, sans trop s’attarder sur le sujet. Ce que vous devez faire, c’est expliquer votre problématique de départ. Vous devez donc définir son intérêt, c’est-à-dire en quoi est-elle importante, et pourquoi est-ce intéressant d’y répondre.  Vous pouvez également exposer une ébauche des grandes lignes de votre développement, qui constitue l’étape suivante. 

L’objet de l’introduction est, comme son nom l’indique, de nous introduire le plus rapidement possible à l’objet de notre étude. 

Le développement 

Cette partie constitue le cœur de votre synthèse. Il s’agit donc naturellement de la partie la plus longue de votre rédaction. Tout votre développement doit constituer un argumentaire logique, une suite et un enchaînement purement rationnel.  Vos interprétations personnelles et vos impressions ne doivent en aucun cas interférer avec votre développement. Il est question d’être le plus objectif possible. De même, vos arguments doivent reposer sur des faits avérés, et non être le fruit de vos propres conclusions et à-prioris.  

Encore une fois, l’objectivité est la clé qui vous permettra de rédiger un bon développement dans votre synthèse, gardez-la donc en vue. 

N’hésitez pas à mettre des titres et des sous-titres à l’intérieur de votre développement, si vous pensez que cela vous aidera à être plus clair et plus lisible. Par ailleurs, chaque paragraphe doit comporter une idée. Ne jamais écrire un paragraphe qui ne fasse pas avancer votre développement, ou qui soit répétitif. 

La conclusion 

La conclusion doit, tout comme l’introduction, être la plus brève possible. Vous reprenez ici les grands éléments de votre développement de façon succincte, encore une fois sans apporter de jugement personnel. Tout doit se faire dans l’objectivité.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !