Eviter les lieux communs et les précepts

Partagez cet article !
Extraits de « se vendre avec succès » Editions DUNOD (François MEULEMAN)

Un petit piège sans conséquence …  pour qui sait l’éviter :

Des lieux communs et des préceptes sociaux

Trop de publications ont formé des générations de demandeur d’emploi à des poncifs édifiants. On entend toujours les mêmes banalités en entretien d’embauche : motivation, adaptation au changement, engagement, disponibilité… les candidats se sont non seulement calqués sur le prototype du travailleur parfait mais en plus, et c’est pire, ils récitent des phrases ronflantes repues de lieux communs et de clichés: « Je voudrais mettre au service de votre entreprise mon dynamisme et ma motivation ».

Des Livres pour Changer de Vie !




La motivation, par exemple, n’est ni une valeur, ni même une qualité. Elle se construit à l’intersection de vos objectifs personnels et de ceux de l’entreprise.

Etre motivé doit cibler une tâche, une fonction ou un futur. Etre motivé n’a rien de global : qui est motivé pour sortir les poubelles au petit matin ?

Aimez-vous ce texte ?

Effacez enfin de votre argumentation les prérequis sociaux : la politesse, la ponctualité ou l’honnêteté ne sont pas des traits de caractères. Ce sont des obligations sociales au même titre que prendre sa douche ou repasser ses vêtements. Un enfant peut s‘en féliciter, plus un adulte : c’est supposé acquis.

Partagez cet article !