Aimez MaChronique !



Être

Partagez cet article !

L’être est un élément qui peut s’avérer complexe, un corps, un système de pensées conscientes et inconscientes. Pensées souvent contrôlés par nos émotions, nos peurs, nos doutes, notre environnement. Il est important d’apprendre à se libérer des éléments externes qui peuvent nous gouverner et apprendre à se concentrer sur soi. Car nul endroit ne devrait être plus agréable que « Sa demeure », son être intérieur. Peut importe l’endroit où l’on se retrouve sur terre, nous faisons toujours face à soi, nos pensées, nos agissements…. Il est impossible de fuir ses problèmes, la seule issue étant d’apprendre à trouver des solutions et de cheminer.

Tout est question de vision, pour certain, un problème devient une barrière infranchissable. Ce que d’autres trouverons simplement qu’un nouveau défi, une opportunité pour trouver de nouveaux éléments et même empêcher la monotonie. Cette vision se reflétera dans toutes les sphères de la vie et surtout au niveau du bonheur.

Beaucoup le recherche, « Maudit bonheur, Beau dommage » vous connaissez cette chansons. Beaucoup pensent que le bonheur les fuit, mais en réalité c’est faux. Le bonheur n’est pas un élément palpable que l’on peut obtenir, ni même acheter d’une source externe. Le bonheur c’est une vision, une façon de penser. C’est intérieur à chacun, le bonheur est un choix. Il faut prendre la décision que peut importe ce qu’il arrive, je prendrai la vie avec le sourire et parcimonie. Voilà ce qu’est le bonheur, préférer être heureux. Mais pour être heureux il faut aussi être bien.

Être bien, c’est quoi, c’est être soi, se connaitre, s’affirmer et surtout s’aimer. Oui s’apprécier comme l’on est, s’accepter. Chacun est différent et a quelques choses à apporter aux autres. Mais pour cela il faut d’abord trouver ce que l’on peut être à même de s’apporter à soi. Je suis moi. Cette phrase peut sembler banale, mais elle ne l’est pas, elle met l’emphase sur un soi qui est important, qui a de la valeur. De la valeur, oui car nous recherchons l’amour des autres pour combler ce manque d’amour propre à l’intérieur.

L’amour des autres sera toujours auxiliaire et superficiel car viendra toujours un instant où l’on se rendra compte qu’un tel ne aime pas comme on le voudrait, où cette personne disparait. L’important, l’amour numéro un dois être SOI. Celui qui s’aime et s’apprécie saura trouver l’amour saine et réciproque auprès des gens qui l’environnent. Pensez-y un instant, comment peut-on exiger d’une personne de nous aimer si nous même en sommes incapables?

Le respect fonctionne sous le même principe, comment exiger des autres du respect si l’on ne se respecte pas soi même? Tout dois partir de soi, nous sommes le numéro un de notre vie. Apprenons donc à se respecter, s’accepter, s’aimer… et ainsi vivre une vie plus saine et équilibré.

Je vous ai présenté un texte des plus court, chacun de ses sujets mérite beaucoup plus d’attention et plusieurs points n’ont même pas été soulevé. C’est pour cette raison que j’ai conçu une séquence de newsletter que je vous offre totalement gratuitement sur le lien suivant.

http://damboushow.com/positif/inscription.php

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !