Echo cristallin (poème)

Partagez cet article !

Oh que j’aimerais être là !
Mais j’y serai, comme à chaque fois.
Je me glisserai dans le livre que tu feuillettes,
Et ta main touchera la mienne
A chaque page que tu tourneras.
Je boirai l’encre de tes pensées,
A chacune de tes dédicaces,
Et qu’Hagondange soit en Lorraine,
Pour un temps, je me ferai Lorrain.
La Normandie n’est pas si loin.
Trois Capitaines ne me sont rien,
S’il fait froid, je mettrai des mitaines.
Mais tes doigts fragiles me réchauffent déjà.
Mon coeur fait toc toc à ta porte.
Ouvre-moi le tien,
Que j’y glisse un mot !

Et la porte s’ouvrit
sur un sourire aimant
et si reconnaissant
du chemin parcouru
à la rencontre des mots…
Des mots de velours habillés,
de soie, de satin doré,
Des mots de silence
pour inviter l’Espoir
et des mots de Paix
pour l’engrais des sillons
Des mots plume d’Ange
pour caresser la page
dans un divin partage
de lumière et de rêve…

Que le parfum de l’encre
en écho cristallin
s’évapore en pensées
ajourées de dentelle…

Daniel Leveillard – Annie Lautner
9 février 2011

Lire d’autres poèmes en cliquant sur ce lien : http://goo.gl/2BTmY

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !