Double ou triple vitrage : quel est le mieux ?

Partagez cet article !

Les vitrages sont de plus en plus perfectionnés aujourd’hui. Il y a 40 ans, le coefficient Ug qui permet de mesurer la performance de l’isolation des vitres, était d’environ 5 W/(m².K) alors qu’il se situe aujourd’hui plutôt entre 1 et 2 W/(m².K), le plus bas étant le mieux. Le double vitrage, ainsi que toutes les améliorations qu’il a subi depuis lors, ont fait passer un cap dans l’isolation thermique et acoustique des fenêtres. Mais depuis que le triple vitrage est apparu, doté de performances d’isolation encore plus impressionnantes, de nombreux particuliers se demandent s’ils doivent privilégier ce dernier au double vitrage. Nous vous donnons quelques éléments de réponse dans cet article !

Les performances d’un triple vitrage

Celui-ci est constitué de trois plaques de verre de 4 mm d’épaisseur séparées par 2 lames d’argon de 12 mm. Ce gaz rare s’est démocratisé grâce à ses formidables performances en matière d’isolation.

Le triple vitrage présente des performances inégalées par le double vitrage. Son isolation, thermique et acoustique, est bien meilleure. Il se montrera donc davantage utile que le double vitrage si vous vivez dans un environnement bruyant (autoroute à proximité, voisinage agité, chemin de trains…). Il laissera également moins bien passer les rayons du soleil et diminuera l’effet de serre en été tout en empêchant très bien le froid de passer en hiver.

Des Livres pour Changer de Vie !




Cependant, n’importe quel vitrier sérieux vous précisera qu’il y a plusieurs inconvénients, qui viennent noircir ce tableau. Tout d’abord le coût. Comptez un prix d’environ 75% plus élevé pour un triple vitrage que pour un double vitrage et ajoutez à cela le prix de l’encadrement de la fenêtre qui devra être adapté pour supporter un poids beaucoup plus important. Ensuite, vient le manque de rayons lumineux, si cela peut constituer un avantage lors des canicules en vous évitant l’effet de serre ; En hiver cela devient un défaut non négligeable. En effet, le soleil permet de réchauffer et d’illuminer naturellement votre logement grâce à ses rayons. Or ces derniers ne passent que très peu avec le triple vitrage, obscurcissant ainsi votre demeure et vous forçant à augmenter la consommation énergétique en hiver.

Les avantages d’un double vitrage

Le double vitrage est quant à lui composé de deux couches de verre et d’une lame d’argon. De nombreuses améliorations techniques sont venues l’améliorer tant et si bien que ses performances, sans atteindre celles d’un double vitrage, sont devenues excellentes.

Aimez-vous ce texte ?

Il bénéficie d’une très bonne isolation thermique et acoustique et se trouve facilement sur le marché. Il existe un certain nombre d’options vous permettant de l’adapter aux besoins de votre logement. Il laisse bien passer les rayons du soleil et les empêche de ressortir, maximisant ainsi l’effet de serre. Lors des canicules, il est conseillé d’équiper son double vitrage de stores ou d’un brise-soleil pour se protéger de l’effet de serre. Les maisons équipées de ces modèles disposent d’un très bon bilan énergétique.

En matière d’installation, vous pouvez trouver de nombreux vitriers compétents et aimables. Pour ce qui est du coût, le prix est assez cher, bien que moindre par rapport à celui d’un triple vitrage mais nous vous invitons à vous renseigner car il existe de nombreuses aides permettant de réduire le prix d’un double vitrage de près de 40%.

Partagez cet article !