Diagnostic de l’apnée du sommeil

Le diagnostic n’est possible qu’après l’observation de certains symptômes persistants comme la fatigue, la somnolence, les troubles de l’humeur, les ronflements, les maux de tête à répétition et surtout, si vous suspectez que quelqu’un de votre famille souffre des mêmes maux. Dans ce cas, c’est que ce problème peut se révéler héréditaire.

C’est à votre médecin de décider ensuite, s’il faut ou non envisager un test du sommeil. Ce test peut se faire en clinique ou à l’hôpital, en journée ou au cours de la nuit. Dans tous les cas, il vous sera demandé de prendre des notes, durant une semaine ou deux, sur la qualité de votre sommeil et de répertorier tous les symptômes qui vous font penser aux conséquences de l’apnée du sommeil. Le médecin dressera une liste de ces symptômes qu’il vous faudra observés et notés avec exactitude. Leurs fréquences, l’heure à laquelle ils surviennent, etc.

Il vous sera demandé par exemple de noter l’heure à laquelle vous allez vous coucher tous les soirs, l’heure de votre réveil. Vous devrez être en mesure de spécifier le nombre de fois que vous vous êtes réveillé au cours de la nuit, si vous avez pu identifier la cause de ces interruptions du sommeil.

On peut même vous demander de noter vos habitudes alimentaires, de préciser si vous buvez de l’alcool, combien de verres…

Vous ne devrez pas mentir sur vos habitudes, car elles peuvent interférer dans le diagnostic de l’apnée du sommeil. Si vous buvez beaucoup de café et de boissons caféinées comme les sodas, il n’est pas impossible que cela soit la cause de vos insomnies. On ne doit rien laisser au hasard, car l’apnée du sommeil est une maladie qui peut entraîner de graves conséquences sur la santé.

Si l’on vous propose le test du sommeil, vous devrez passer une nuit en clinique ou à l’hôpital. Vous serez couvert de la tête aux pieds d’électrodes de façon à ce que l’on puisse examiner votre activité cérébrale, votre pulsation cardiaque, vos fonctions vitales, les mouvements des yeux, les phases de sommeil paradoxal…

De cette manière, on pourra être sûr que vous êtes, ou non, victime d’apnée du sommeil. Mais on pourra surtout identifier avec plus de certitude, si votre apnée du sommeil est obstructive ou centrale.

Il ne vous restera plus qu’à bien écouter les directives de votre médecin pour envisager un traitement approprié.

N’hésitez pas à visiter le site de l’auteur http://www.secrets-pour-succes.com et à télécharger les ressources gratuites, des séances audios, des vidéo et des livres gratuits.

« Vous êtes autorisé à publier cet article sur votre site à la seule condition de garder le contenu intact, d’indiquer le nom de l’auteur et de maintenir les liens cliquables ».

livres gratuits

Guides pratiques et Livres Gratuits:

Amour

Aimez-vous ce texte ?

Inspiration Personnelle

Libération Mentale

Réalisation de Soi

e-business

droits de revente

affiliation

communication