Aimez MaChronique !



Dans quel cas souscrire à une mutuelle optique ?

Partagez cet article !

Quels que soient vos problèmes sanitaires, vous êtes déjà protégé en partie par l’assurance santé du régime obligatoire. Seulement, ses remboursements sont limités à des pourcentages que la Sécurité Sociale a fixés. Et la mutuelle santé propose de prendre en main les frais que cette dernière ne vous a pas remboursés. Ainsi, avant de souscrire à une mutuelle, il faut tout d’abord que vous évaluiez vos besoins sanitaires. Si tout au long de l’année, vos dépenses en soins dentaires sont couvertes par la Sécurité Sociale, peut-être parce que vous ne rencontrez jamais ou presque des maux dentaires, il est inutile de s’encombrer de la mutuelle dentaire. Par contre, si vous dépensez beaucoup pour des soins optiques : consultations chez l’ophtalmologue, achat de verre, de monture… qui coûtent en général onéreux, souscrire à une mutuelle optique vous est très conseillé. Notamment dans ce cadre, c’est-à-dire, le soin optique, l’intervention de la Sécurité Sociale est très minime. Pour l’achat de lentille par exemple, le remboursement est plafonné à 65% par an, et ceci est uniquement applicable pour les lentilles acceptées par la Sécurité Sociale. Ainsi, si vos besoins optiques sont élevés, il ne faut surtout pas hésiter à souscrire une mutuelle optique. En cas d’intervention chirurgicale par exemple, les restes à payer seront allégés ou même nuls, car, notons-le, lors de la souscription, vous choisissez le niveau ou le degré de couverture que vous souhaitez obtenir (base, intermédiaire, élevé).

Enfant aussi bien qu’adultes pourront souscrire à une mutuelle optique, il suffit pour trouver la meilleure offre de faire un comparatif mutuelle optique sur le Net. L’œil étant notre lumière, une raison qui suffit pour dire qu’il faut tout faire pour le préserver.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !