Crédits immobiliers auprès des banques étrangères

Partagez cet article !

La demande de financement auprès des banques étrangères est une démarche de plus en plus courante. En effet, de par l’évolution des moyens de transport et la libéralisation des capitaux, la zone d’achat des consommateurs ne se limite plus au marché domestique.

Les banques de manières générales proposent des crédits immobiliers non-résidents. Dans les pays où la demande est forte, les banques espagnoles par exemple mettent en place de véritables pôles spécialisés dans le crédit immobilier pour non-résidents comme par exemple pour un crédit en Espagne ou un crédit au Maroc.

Des Livres pour Changer de Vie !




Les conditions de financement pour un non-résident sont légèrement différentes que pour un résident. Les conditions sont plus restreintes. Dans un premier temps, la demande de financement consiste à transmettre un dossier comportant plusieurs pièces telles que : carte d’identité, tableau d’amortissement des prêts en cours, fiches de paye et relevés de compte bancaire. Le dossier comporte encore d’autres pièces. Les banques sont exigeantes pour les non-résidents aussi quant au montage du dossier. Elles ne tolèrent généralement pas des pièces manquantes. L’étape du montage du dossier est donc une étape importante qui peut être sujet à des ralentissements de procédure.

Aimez-vous ce texte ?

L’accord de crédit se fera sur étude du dossier et du taux d’endettement. Par ailleurs, le montant de financement ne dépassera pas généralement plus de 70% de la valeur du bien mis en garantie. Par exemple, pour un crédit aux Etats-Unis, le montant de financement pour un bien d’une valeur de 100 000 Dollars ne dépassera pas 70 000 Dollars. Impliquant ainsi un apport personnel minimum de 30 000 Dollars.

Partagez cet article !