Aimez MaChronique !



faire le tri sélectif

Comment faire le tri sélectif ?

Partagez cet article !

Dame nature n’a pas la capacité de détruire nos déchets qui polluent la planète. Le tri écologique de nos détritus est un petit geste simple qui contribue grandement à faciliter leur recyclage ou plutôt leur seconde vie.

Le tri sélectif consiste à séparer les ordures et regrouper ceux du même type (verre, plastique, organique, etc.). De ce fait, c’est un geste qui a pour objectif de pouvoir réutiliser des matériaux afin d’en faire des produits recyclés.

Pourquoi trier les déchets ménagers ?

Sachez qu’en répartissant quotidiennement nos ordures, nous favorisons à la fois leur recyclage, tout en préservant les ressources naturelles. Nous économisons également l’énergie, évitons le gaspillage de matières réutilisables, réduisons le volume de déchets à traiter et l’émission de gaz à effet de serre.

Ainsi, pour éviter d’extraire à chaque fois de nouvelles ressources du sol ou du sous-sol de la Terre (sable, pétrole…), nous aurons la possibilité d’utiliser de la matière qui existe déjà telle que les emballages par exemple, pour fabriquer de nouveaux objets.

Pour bien faire son tri, il faut savoir que nos déchets peuvent être divisés en différentes catégories : verre, papier, déchets alimentaires et ordures ménagères.

Aussi, le recyclage a pour réel but d’éviter que des détritus, pouvant avoir une seconde vie, terminent à l’incinérateur. Et pour que cette deuxième vie se produise, il faut bien entendu que les déchets soient mis au recyclage, donc dans la bonne corbeille à ordures. C’est là qu’entre en scène la poubelle de tri sélectif.

Quelles sont les différentes poubelles de tri sélectif ?

Un objet indispensable dans la maison, mais qui peut se faire discret, voire même invisible, la poubelle contribue pourtant grandement à la préservation de l’environnement.

Ainsi, afin d’avoir le bon geste écologique, il est important de disposer de différents récipients pour faire le tri sélectif, à savoir : la poubelle jaune, la poubelle verte, la poubelle bleue (rarement utilisée), et la poubelle grise ou noire.

Les différentes couleurs sont ainsi faites pour dissocier chaque type de déchets selon leur catégorie. Voici comment faire :

  • Pour commencer, la verte est réservée pour les détritus faits en verre (facile à retenir). Il ne doit y avoir ni bouchons ni couvercles sur les objets que vous y jetez.
  • Ensuite, la jaune accepte le plastique, le carton et le papier (s’il n’y a pas de poubelle bleue). Dans celle-ci, il n’y a pas besoin d’enlever les bouchons des bouteilles. Si vous le souhaitez, vous pouvez également les donner à une association caritative comme Bouchons d’amour.
  • Après, la poubelle bleue est moins commune. On y jette les déchets faits en papier comme les journaux, les emballages, les annuaires, etc.
  • Enfin, il y a la poubelle de couleur noir ou grise, il s’agit de la poubelle « classique ». Elle permet de collecter tout le reste qui ne correspond pas aux autres récipients. Comme des restes de repas ou des couches culotes ou aussi des pots de yaourts, etc., tout ce qui n’est pas recyclable.

Après avoir respecté tout cela, sachez que vous avez déjà fait les bons gestes pour contribuer à la protection de l’environnement !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !