Aimez MaChronique !



Comment devenir paysagiste

Comment devenir paysagiste

Partagez cet article !

Vous souhaitez devenir un professionnel de l’aménagement paysager ? Devenir un paysagiste n’est pas une tâche aisée, il faut s’adapter à chaque situation et proposer un travail qui s’adapte au type de projet. Mais au fait, que fait exactement un paysagiste ? Focus sur les différents aspects de cette profession.

Les qualités requises pour devenir un paysagiste

Comme pour la pratique de tous les métiers, il faut disposer de certaines qualités pour devenir un paysagiste. La première qualité que ce métier exige c’est l’amour de la nature. Sans cet amour, il sera difficile pour un paysagiste de créer un aménagement de toute beauté. Bien évidemment, un paysagiste ne peut pas se reposer que sur cet amour, il doit aussi posséder des connaissances techniques que vous pouvez obtenir en faisant une étude paysagiste. Ce professionnel est un vrai touche-à-tout, il doit posséder des connaissances dans des domaines tels que l’architecture, la botanique, en plomberie, en électricité et en menuiserie. Être un touche-à-tout est essentiel afin de s’adapter au type de projet qui peut aller de l’aménagement du jardin d’un particulier à celui d’une entreprise en passant par les espaces verts publics (parc, carrefour, place). Ce professionnel de l’environnement pour tous les projets d’aménagement tels que la construction d’une autoroute.

Les travaux de création en aménagement

En fonction de la nature du projet confié à un paysagiste, il peut réaliser divers types de travaux. On peut regrouper ces travaux en 2 catégories distinctes, à savoir les travaux de plantation et les constructions décoratives. Les travaux de plantation regroupent tous les travaux qui sont reliés aux végétaux. On peut citer la réalisation de gazons ornementaux ou d’agrément. Il y a aussi la création de plates-bandes, de massif ou de rocailles avec des végétaux en tous genres (couvre-sol, arbustes à fleurs, arbustes-haie, etc.). Pour disposer des végétaux nécessaires à un projet, le paysagiste doit disposer d’un réseau de fournisseur de production végétale. Pour les constructions décoratives, le paysagiste doit mettre en avant ses compétences dans différents domaines (menuiserie, plomberie, électricité) afin de réaliser tous types d’ouvrage. Il doit adapter ses techniques selon le type de projet et le demande.

L’entretien de jardin et des espaces verts

L’entretien d’un espace vert n’est pas facile à faire, cela demande du temps et surtout des compétences. Les particuliers et les professionnels peuvent demander les services d’un paysagiste pour effectuer un entretien ponctuel ou par an. Bien évidemment, il doit d’abord faire un état des lieux et faire part de son évaluation auprès du client. Chaque projet étant différent, le cout de l’entretien l’est également.

Pour estimer le cout, le paysagiste doit obligatoirement se déplacer sur place. Après, il va proposer un forfait au client qui s’adapte au besoin d’entretien de l’espace vert. Ensuite, les 2 parties discuteront des besoins particuliers de l’entretien. Une rénovation peut être considérée en vue d’une amélioration ou d’un agrandissement de l’aménagement. Spécialiste de l’entretien de jardin, un paysagiste peut s’occuper de la taille des arbustes et des haies, de la tonte des surfaces engazonnées, du débroussaillage ainsi que de l’abattage ou l’élagage des arbres.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !