Aimez MaChronique !



Comment créer une joint venture ?

Partagez cet article !

Les joint ventures, également appelées coentreprises, sont monnaie courante dans l’univers des entreprises. Cette coopération se révèle souvent très avantageuse pour accroître sa notoriété sur un marché tout en réduisant les risques et en améliorant son développement commercial.

Qu’est-ce qu’une joint venture ?

La joint venture se définit comme une coopération entre plusieurs entreprises dans le but de créer une entité commune et éphémère. 

Il s’agit d’une technique généralement utilisée pour accroître la notoriété de son entreprise. Les entreprises vont alors partager leur savoir-faire autour d’un projet commun et pour une durée limitée.

Ce procédé est très utilisé sur les marchés de niche, mais pas que. 

Les avantages de la joint venture

Créer un partenariat avec une autre entreprise est avantageux à différents points :

  • Gagner rapidement de la notoriété sur un marché
  • Partager les coûts
  • Réduire les risques
  • Partager le savoir-faire
  • Regrouper les processus de production et de recherche
  • Associer plusieurs produits distincts, mais complémentaires

Qu’il s’agisse d’entreprises déjà bien installées ou de nouvelles sociétés, la joint venture est une technique utilisée pour toutes les tailles et tous les types d’entreprises. 

Si vous êtes à la tête d’une jeune entreprise, la co-entreprise peut se révéler particulièrement intéressante. Grâce à elle, vous allez par exemple pouvoir créer une collaboration avec une autre entreprise disposant de compétences différentes des vôtres.

Ainsi, en associant vos compétences vous serez plus fort et vous allez pouvoir vous démarquer plus rapidement de vos concurrents et voir la réputation de votre entreprise bondir

Les consignes pour créer une joint venture

Si la coentreprise présente de nombreux avantages, sa réussite n’est pas innée. Sinon, toutes les entreprises opteraient pour cette solution. Le fait est qu’une joint venture ne doit pas être créée dans n’importe quelles conditions. 

Premièrement, la coopération entre deux entreprises ou plus doit être avantageuse pour toutes ces dernières. Sinon, elle ne fonctionnera pas.

De même, la coentreprise n’a généralement pas beaucoup d’intérêt lorsqu’il s’agit de réunir plusieurs entreprises qui ont exactement les mêmes compétences. Au contraire, l’une des forces est de pouvoir partager des connaissances et que chacun puisse apporter son savoir-faire à l’autre.

D’ailleurs, la joint venture se pratique souvent entre une société qui conçoit un produit et une autre qui conçoit un support ou un service lié à ce produit.

Le choix de l’entreprise partenaire doit aussi s’appuyer sur la réputation de cette dernière. Collaborer avec une société qui renvoie une image très éloignée de la vôtre n’est pas une bonne idée et peut créer un sentiment d’incompréhension auprès des clients.

Il est important que le client puisse retrouver de « valeurs » similaires entre les deux entreprises. Soyez donc vigilant à ne pas collaborer avec une entreprise souffrant d’une mauvaise image auprès de votre clientèle.

La création d’une joint venture doit répondre à une stratégie précise afin qu’elle puisse véritablement booster la notoriété de votre société et accélérer son développement commercial. À ce titre, la confiance et le respect entre les différentes structures sont primordiaux pour que la coopération puisse fonctionner.

Il faut s’attendre à des prises de décisions plus longues et plus compliquées, et à des difficultés supplémentaires liées aux différences de visions et d’habitudes de travail.

Une expérience enrichissante

Même lorsque la joint venture ne permet pas d’obtenir les résultats escomptés, elle est souvent une expérience très intéressante. On apprend toujours des autres.

En partageant votre travail avec une ou plusieurs autres entreprises autour d’un projet commun, vous allez forcément en retirer de nombreux points positifs. 

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !