Aimez MaChronique !



Comment choisir un expert comptable à Saint-Gilles ?

Partagez cet article !

Selon la loi, solliciter un expert comptable est la décision volontaire de l’entreprise, car recourir à ses expertises n’est pas obligatoire. Pourtant, les entreprises qui ont fait appel à ses services trouvent de multiples avantages. Alors, quels sont les critères à prendre en compte pour choisir un expert comptable ?

Critère 1 : L’expert comptable doit être inscrit au tableau de l’ordre des experts comptables

C’est un critère important à voir. Il doit être diplômé et rattaché à l’Ordre. Dans le cas contraire, l’exercice de sa profession est considéré comme illégal. L’expert comptable est un haut professionnel disposant de compétences pour répondre aux besoins de ses clients. Il doit être en mesure de connaître le secteur d’activité de chaque entreprise à laquelle il travaille pour ensuite proposer des solutions adéquates. Les propositions d’honoraires au tarif trop alléchant sont à éloigner.

Critère 2 : L’expert comptable doit être réactif

Comme il travaille dans un domaine en évolution permanente, il doit être en mesure de savoir les changements intervenus dans la législation comptable, fiscale, juridique et aussi sociale en temps réel.

En tant que conseiller clé du chef d’entreprise, sa réactivité est non négligeable pour pouvoir prendre des décisions à juste temps.

Critère 3 : L’expert comptable doit être disponible

Il faut vérifier la disponibilité de l’expert comptable et de son équipe, sinon il ne sert à rien d’avoir un expert comptable qui est difficile à rejoindre en cas de besoin.

Critère 4 : L’expert comptable doit avoir les équipements adéquats

Ce professionnel doit disposer des outils techniques nécessaires pour pouvoir travailler convenablement tout en répondant aux besoins des entreprises.

Critère 5 : Analyser les honoraires proposés par l’expert comptable

Le tarif que l’expert comptable à Saint-Gilles propose doit être en cohérence avec les missions qu’il va réaliser. Et aussi, le montant de ses honoraires doit correspondre à la juste valeur de prestation rendue à l’entreprise, tout en tenant compte de ses compétences, de sa notoriété, de la qualité de ses services et de la zone d’implantation de son cabinet. Un cabinet comptable à Paris est plus cher que celui en province, à cause des charges de loyers plus élevées en région parisienne.

La facturation des honoraires se calcule soit au temps passé soit au forfait. Pourtant, les honoraires doit correspondre à la mission réalisée (tenue partielle ou complète de la comptabilité, déclarations fiscales, missions juridiques ou sociales). Quel que soit les conditions tarifaires appliquées, il convient de considérer en avance certains points.

Concernant le tarif forfaitaire, il faut déterminer la fréquence de la révision du forfait ainsi que les éléments qui vont déclencher le calcul de la revalorisation. Il est également judicieux de considérer au préalable les prestations qui ne sont pas incluses dans le forfait mais seront facturées en supplément.

A l’instar du tarif au temps passé, il est important de définir les prestations qui entrent dans le décompte du temps passé, par exemple, les appels téléphoniques, les emails, etc. ainsi que le tarif horaire correspondant à chaque prestation.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !