Aimez MaChronique !



Comment choisir le bon affichage de l’écran tactile

Partagez cet article !

Dans cet article, nous énumérons quelques questions pour choisir le meilleur écran tactile.

1. Quel est le cas d’utilisation ?

Commencez par la question suivante : quel est l’objectif principal et le cas d’utilisation de cet écran tactile ? Trop souvent, nous avons vu des écrans tactiles prendre la poussière parce que l’objectif de leur utilisation n’était pas clair dès le départ. Voici trois environnements différents dans lesquels nous voyons un grand intérêt à utiliser des écrans tactiles :

Salle d’idées ou de collaboration

Le but de ce type d’espace est de générer des idées ou de résoudre des problèmes complexes en collaboration. Les collaborateurs travaillent souvent debout et les sessions durent généralement plusieurs heures, voire des journées entières.

2. Quelle technologie tactile ?

La technologie des écrans tactiles évolue rapidement, rendant l’expérience beaucoup plus agréable. Voici un aperçu des 4 technologies les plus courantes et de leurs caractéristiques :

Comparaison des projecteurs tactiles

Outre la technologie tactile, les performances de l’écran de l’ordinateur ont également une grande influence sur l’expérience tactile. Nous y reviendrons dans la considération 5.

3. Quelle taille d’écran ?

Les écrans tactiles ont généralement des diamètres de 55, 65, 75 et 85 pouces. Mais les écrans tactiles de 27 pouces, tels que le Microsoft Surface Studio, peuvent également fonctionner correctement. Le choix dépend beaucoup du cas d’utilisation, du nombre de personnes présentes dans la session et de la distance qui les sépare de l’écran.

Le tableau ci-dessous donne une estimation approximative de la relation entre ces facteurs et la taille de l’écran :

Si l’on revient aux cas d’utilisation mentionnés précédemment, les séances de travail en petits groupes dans les laboratoires d’innovation sont souvent mieux servies par un écran de 55 à 65 pouces, mais le Microsoft Surface Studio de 27 pouces installé sur une table haute fonctionne tout aussi bien. Pour les salles de présentation, il faudrait presque toujours opter pour la plus grande taille d’écran, voire le connecter à un projecteur avec une taille d’écran plus importante. Et les salles de réunion pourraient mieux utiliser un écran de 55 à 75 pouces, en fonction de la taille de la salle.

4. Doit-il être mobile ?

Nous avons vu de grands écrans tactiles fixés au mur dans une salle de réunion où ils étaient utilisés pour le partage d’écran comme un écran de télévision normal. Vous voulez éviter cela. L’avantage d’avoir l’écran sur un support roulant est que ses utilisateurs pourront travailler dans les meilleurs endroits pour soutenir n’importe quelle tâche. Cela permet aux gens d’être plus agiles et créatifs. Ce qui est essentiel pour les équipes des laboratoires d’innovation. Mais cela peut aussi donner plus de flexibilité aux salles de réunion et de présentation, car vous n’allez probablement pas équiper chaque salle d’un écran tactile.

Les raisons pour lesquelles les écrans tactiles sont fixés au mur sont le gain d’espace et l’esthétique. Mais il se peut aussi que les services informatiques ne souhaitent pas avoir à déplacer des équipements coûteux. Et le coût supplémentaire d’une cage de laminoir peut aussi parfois peser dans la balance.

5. Quel ordinateur choisir ?

L’adoption d’un outil, quel qu’il soit, est motivée par sa facilité d’utilisation. Lorsqu’un outil fonctionne bien, son utilisation est transparente pour l’utilisateur, ce qui réduit le besoin de formation et d’assistance. Mais outre la facilité d’utilisation, la sécurité est également un aspect essentiel d’un appareil qui est généralement placé dans des espaces de bureau partagés.

En général, les utilisateurs ne se soucient pas de savoir quel est le PC ou le système d’exploitation d’un écran tant qu’il est facile à utiliser et suffisamment puissant pour offrir une bonne expérience tactile.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !