Aimez MaChronique !



Combien de fois faut-il utiliser l’aromathérapie ?

Partagez cet article !

À quelle fréquence utiliser l’aromathérapie ? 

Aujourd’hui, l’aromathérapie fait partie des méthodes naturelles les plus efficaces pour traiter différents types de maladies. Basée sur l’utilisation des huiles essentielles, cette méthode procure d’énormes bienfaits pour le bien-être. Cependant, ces huiles essentielles doivent être utilisées en respectant certaines recommandations. Pour cela, il faut vous référer à un professionnel de santé.

L’aromathérapie : c’est quoi ? 

Utilisée depuis plusieurs années pour le traitement de divers maux, l’aromathérapie est une méthode naturelle qui est basée sur l’application des huiles essentielles. Ces dernières constituent, en réalité, des essences aromatiques tirées de certaines plantes aromatiques. Ces huiles sont donc composées de plusieurs actifs très puissants.

En aromathérapie, les huiles essentielles sont utilisées comme solution thérapeutique pour traiter différentes maladies. En effet, ces huiles possèdent des propriétés antibactérienne, antidouleur, antivirale, etc. Dans la pratique, l’application de ces huiles est possible par voie orale. Aussi, vous pouvez utiliser les huiles essentielles par inhalation. Elles peuvent également être diffusées par voie aérienne. 

Quelques bienfaits de l’aromathérapie

L’aromathérapie est une solution thérapeutique qui s’avère très efficace pour soulager plusieurs maux. Ses bienfaits sur le bien-être sont légion. En effet, l’utilisation de certaines huiles essentielles permet de réduire le stress. Elles sont également réputées pour améliorer la qualité de votre sommeil. 

De même, certaines huiles essentielles peuvent aider à réduire le diabète de type 2. L’aromathérapie peut aussi contribuer à diminuer la pression artérielle et donc une réduction de l’hypertension. L’usage des huiles essentielles peut favoriser l’amélioration de la santé des femmes, notamment dans le cas des infections urinaires. Ces huiles favorisent aussi la réduction des signes de la ménopause.

Les précautions d’utilisation de l’aromathérapie 

L’utilisation de l’aromathérapie peut présenter certains dangers. La forte concentration des huiles essentielles en éléments chimiques actifs en serait la cause. Cette solution thérapeutique doit donc être utilisée avec précautions, surtout pour les personnes fragiles (femmes enceintes ou allaitantes, personnes âgées, asthmatiques, etc.) et les enfants de moins de 10 ans.

Aussi, il est conseillé de vous faire accompagner par un professionnel de santé lorsque vous souhaitez utiliser l’aromathérapie. Les précautions d’utilisation de ce traitement dépendent des modes d’usage.

En utilisation externe

Une dilution des huiles essentielles est nécessaire avant tout usage. En effet, certains composés peuvent être irritants pour la peau. Il s’agit, notamment, des phénols (origan, clou de girofle, etc.) et de certains aldéhydes (cannelle, lemongrass, etc.). Il existe également d’autres composés qui peuvent être photosensibilisants. C’est le cas de l’ensemble des essences de zestes (mandarine, citron, orange, etc.). Par ailleurs, la diffusion de certaines huiles essentielles est strictement interdite, car elles sont irritantes pour les muqueuses respiratoires. Il s’agit principalement des phénols et des cétones.

En utilisation interne

Il existe certaines huiles essentielles dont l’usage en interne doit se faire de façon très modérée. C’est principalement le cas des cétones. En effet, ces types d’huiles essentielles sont considérés comme des poisons. Leur absorption par voie orale doit respecter une certaine dose et ne doit pas se faire sur des périodes trop longues.

En utilisation répétée et à forte dose

L’usage important et répété de certaines huiles essentielles est très dangereux pour la santé. Par exemple, les phénols sont reconnus hépatotoxiques lorsqu’ils sont utilisés de façon répétitive et à forte dose. Aussi, les cétones s’avèrent neurotoxiques dans le cas d’une application importante et répétée. Par ailleurs, l’utilisation importante et répétée des huiles essentielles peut déclencher, chez certaines personnes à risque, des crises épileptiques.

En somme, l’utilisation de l’aromathérapie doit se faire en se conformant aux recommandations d’usage des huiles essentielles. Ces huiles ne doivent pas être absorbées ou utilisées pures. Aussi, vous pouvez consulter un aromathérapeute qualifié pour vous conseiller sur l’usage de ces produits.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !