Aimez MaChronique !



faire du co-dodo avec votre nouveau-né

Réussir à faire du co-dodo avec votre nouveau-né

Partagez cet article !

Le cododo est le fait de dormir avec son bébé dans le même lit ou dans un couchage placé à côté du lit parental. Il facilite l’allaitement et la surveillance du nourrisson puisque celui-ci se trouve en permanence aux côtés de sa mère.

L’enfant est maintenu dans un environnement chaleureux et en sécurité. Il y a des parents qui veulent essayer cette pratique, mais ne savent pas comment s’y prendre. Pour eux, voici quelques conseils pour un cododo réussi.

Dormir à côté du bébé

Chez certains parents, le bébé dort directement dans le lit parental, entre le couple ou dans un côté du lit. Cela nécessite un grand lit et un matelas king size. L’objectif est d’avoir une surface large permettant à chacun de bouger sans gêner l’autre.

Chez d’autres couples, on adopte un lit spécial cododo. Il s’agit d’un berceau de la même hauteur que le lit qui vient s’y coller. Le bord haut du côté du lit est soit rabattable, soit supprimé pour faciliter l’accès au bébé. En somme, le berceau co-dodo se présente comme étant l’extension du lit parental.

Multiplier les vigilances

Il est préférable de ne pas mettre le bébé au milieu des deux parents. Mais en le mettant d’un côté du lit, vous devez vous assurer qu’il ne tombera pas et ne sera pas coincé contre le mur.

Un lit muni de barrières de protection s’impose lorsque l’enfant grandit et commence à ramper ou à bouger. Chez certains parents, lorsque le co-sleeping s’impose, le père peut dormir dans un lit à part.

D’autres préfèrent la solution du berceau cododo. Dans tous les cas, rester vigilant pour éviter l’écrasement du bébé.

Éviter les risques d’étouffement et d’accidents graves

Installez le bébé en position dorsale. C’est la position recommandée pour éviter l’étouffement et la mort subite du nourrisson. L’enfant doit être enveloppé dans sa gigoteuse, évitez de le couvrir avec votre couette.

Si le nourrisson dort seul dans le lit, retirez les oreillers, les coussins et les couettes qui risquent de l’étouffer. Ne faites jamais dormir le bébé avec un enfant plus âgé dans le même lit. Les animaux de compagnie ne doivent jamais s’approcher ni monter sur le lit.

Aménager convenablement la chambre

Chauffer la chambre dans une température avoisinant le 19 °C. Contrôler cette température à l’aide d’un thermomètre mural. Il faut aussi éviter que les courants d’air s’immiscent dans la pièce.

Enlevez de la chambre tout objet qui n’a pas d’utilité pour le bébé ou qui risque de le perturber ou d’entraver son confort. Aussi, évitez d’y mettre de la télévision ou, du moins, ne l’allumez pas quand le bébé est dans la pièce. Par contre, vous pouvez placer un appareil diffusant des berceuses ou des musiques douces.

Investir dans une bonne literie adaptée aux besoins de l’enfant

Le matelas doit être adapté aux besoins de l’enfant, c’est-à-dire qu’il doit être propre, bien plat et assez ferme. Le matelas à eau et le matelas en mousse à mémoire de forme sont à éviter.

Votre sommier ne doit pas grincer afin de ne pas perturber le repos du bébé. Optez pour un sommier à lattes qui est très confortable et qui aère convenablement le lit.

Opter pour du linge de lit adapté à la fragilité du nourrisson

Pour permettre au bébé d’avoir un sommeil de qualité, privilégiez les linges doux. Pour cela, bannissez les linges de lit rèches, privilégiez les tissus naturels comme le coton (en été) et la flanelle (en hiver).

Choisir le bon éclairage

Pour l’éclairage nocturne, optez pour des éclairages doux. Choisissez une lampe de faible puissance diffusant une lumière chaude et non agressive.
Installez un éclairage pratique permettant d’éclairer suffisamment la zone de change. Cet éclairage doit être suffisamment lumineux pour prodiguer correctement les soins du bébé.

Éviter d’incommoder le bébé

Évitez de fumer, de boire de l’alcool ou de consommer de la drogue quand on a un nourrisson. Encore moins lorsqu’on dort avec lui. Ces substances font baisser votre vigilance, et leurs odeurs incommodent votre bout de chou. En parlant d’odeurs, évitez aussi les parfums qui peuvent déstabiliser les repères olfactifs du bébé.

Enfin, il faut toujours respecter des règles d’hygiènes simples quand on s’approche d’un nourrisson. Lorsque vous avez une maladie contagieuse (grippe, gastro-entérite, etc.), désinfectez-vous les mains et portez un masque chirurgical. Dans tous les cas, informez votre médecin traitant et votre pédiatre, ils seront de bon conseil.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !