Aimez MaChronique !



crédit immobilier

Avant d’acheter, simulez votre crédit immobilier ?

Partagez cet article !

L’achat d’un bien immobilier n’est pas une démarche à prendre à la légère. En effet, il convient de bien préparer votre investissement et, pour cela, le simulateur de crédit immobilier peut vous venir en aide. C’est vrai, bien préparer son achat passe par la recherche de l’offre la plus attractive possible. Pourquoi et comment simuler un prêt immobilier ? Quelles sont les différentes étapes de la recherche de crédit ? C’est ce que vous allez découvrir, en poursuivant votre lecture. 

Simulateur de crédit immobilier : comment peut-il vous aider ?

Le simulateur de crédit immobilier est un outil proposé par les banques, mais aussi par divers organismes et des spécialistes du courtage, comme Vousfinancer.com. L’objectif de ce simulateur est très simple : en fonction de vos revenus, il vous aide à définir le montant de votre emprunt, ses mensualités et sa durée. Sur le web, plusieurs simulateurs de crédits sont disponibles, et tous possèdent leurs propres spécificités.

Le simulateur, pour déterminer votre éligibilité au PTZ

Le PTZ, ou prêt à taux zéro, est un prêt en partie financé par l’État, vous dispensant du remboursement d’une partie des intérêts. Tous les Français ne sont pas éligibles au PTZ, qui constitue cependant une aide précieuse pour financer un achat dans la pierre.

Le simulateur de crédit immobilier spécial PTZ vous permet de faire le point sur votre éligibilité. Il s’agit de la toute première étape dans la préparation de votre investissement. En effet, avant de souscrire à un prêt immobilier, il est essentiel de connaître les aides auxquelles vous avez droit.

Pour rappel : le PTZ est une aide proposée aux primo-accédants, sous condition de revenus et de localisation du bien.

Le simulateur de crédit immobilier, pour faire le point sur vos mensualités

Le simulateur de crédit immobilier le plus connu et le plus employé par les futurs propriétaires est évidemment celui vous permettant de faire le point sur vos mensualités. En prenant en compte le revenu de votre foyer, les charges mensuelles qui vous incombent, ainsi que le prix du logement qui vous intéresse, l’outil est en mesure de calculer les mensualités à verser chaque mois.

Attention : comme nous allons le voir un peu plus tard dans cet article, le simulateur de crédit immobilier n’est pas suffisant pour déterminer avec précision les conditions d’un prêt. Pour cela, il convient de prendre rendez-vous avec la banque de votre choix, afin de faire le point sur les détails de l’offre et d’ajuster le montant des mensualités, ou la durée du prêt.

Le simulateur, pour évaluer le risque d’un prêt immobilier

Sur Internet, on trouve également un simulateur de crédit immobilier, proposant d’évaluer le risque d’un emprunt. Cet outil très utile vous aide à déterminer efficacement votre taux d’endettement, situé entre 33 et 35% selon les banques. Grâce à lui, il devient possible de réajuster le montant du prêt, afin d’éviter d’éventuelles difficultés financières.

À la suite d’une simulation de crédit immobilier, prenez rendez-vous avec votre banque

Grâce au simulateur de crédit immobilier, vous avez une idée bien plus précise du montant qu’il vous sera possible d’emprunter, des mensualités, ainsi que de votre taux d’endettement. Néanmoins, il convient de prendre rendez-vous auprès de votre banque, afin de finaliser votre projet.

Pour affiner votre demande et vous proposer une offre finale, l’organisme prêteur analyse d’autres paramètres que ceux étudiés par le simulateur de crédit immobilier.

  • Votre situation professionnelle : c’est un fait, il est beaucoup plus facile d’emprunter pour une personne en CDI, que pour un travailleur non salarié. En outre, il est préférable d’attendre la fin de la période d’essai pour conclure un prêt immobilier.
  • Le montant de votre apport : même si, à l’heure actuelle, il n’est plus forcément nécessaire d’avoir un apport pour souscrire un crédit immobilier, l’offre proposée par la banque vous sera tout de même plus favorable. 
  • Vos relevés de compte : savez-vous que le découvert bancaire constitue un motif de refus de crédit immobilier pour certains établissements ? De ce fait, avant de prendre rendez-vous auprès de votre banquier, assurez-vous de remettre à flot votre compte bancaire. 

Comparer les offres des différentes banques avant de vous engager

L’offre de crédit immobilier de votre banque n’est pas forcément la plus attractive. C’est vrai, votre statut de client fidèle ne vous garantit pas un taux d’intérêt plus attractif ! Aussi, il serait intéressant de comparer les offres des différents établissements, de sorte à trouver celle qui correspond à votre profil. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous.

Pour comparer les offres des différents établissements, vous avez la possibilité d’utiliser un comparateur, un outil similaire au simulateur de crédit immobilier que vous trouverez sur le web. Mais, pour profiter d’une prestation optimale et d’un bon accompagnement, faites appel à un courtier en immobilier.

Pour comparer les offres des banques, plusieurs facteurs doivent être analysés :

  • Le taux d’intérêt bien sûr, qui doit être le plus bas possible.
  • La durée du prêt, qui se situe entre 10 et 25 ans pour les crédits immobiliers.
  • Les conditions de remboursement du prêt : nous vous encourageons vivement à lire les petites lignes de l’offre de crédit. Vous y trouverez effectivement des informations intéressantes, concernant notamment les modalités de remboursement anticipé, la modularité des mensualités, etc. Certaines banques vous proposent des conditions plus attractives que d’autres.
  • L’assurance emprunteur : c’est elle qui va nous intéresser, dans la suite de notre guide.

Simuler le coût de votre assurance emprunteur, c’est possible !

 

L’assurance emprunteur représente une portion importante de vos mensualités. Cependant, en choisissant l’offre la plus attractive, il est possible de faire de belles économies.

En matière d’assurance emprunteur, deux solutions s’offrent à vous. La première consiste à choisir l’offre de votre banque, un contrat mutualisé et impersonnel, dont les mensualités sont calculées en fonction du capital emprunté. La seconde option, c’est l’assurance emprunteur individuelle. Plus attractive, sa prime est calculée selon votre profil, ainsi que du capital restant dû. Notre conseil : pour choisir l’assurance individuelle la plus attractive, pensez au simulateur !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !