Aimez MaChronique !



Ce qu’il faut savoir sur l’autonomie des trottinettes électriques

Partagez cet article !

Avec une autonomie moyenne de 20 km, soit environ pendant 45 minutes, la trottinette électrique est un véhicule qui vous permet de vous déplacer facilement en gérant au mieux l’énergie dont elle a besoin.

Quel est l’élément indispensable à la trottinette qui garantit l’autonomie ?

Comparons les différentes autonomies possibles pour trouver celle qui vous correspond.

Le composant le plus important d’une trottinette

La batterie installée sur une trottinette est un équipement crucial pour assurer la performance du véhicule. Elle s’use beaucoup si de nombreux arrêts ou des freinages importants sont effectués.

La batterie est très sollicitée si vous vous déplacez à une grande vitesse et si le temps est froid. De plus, si le véhicule est utilisé en pente ou sur un revêtement irrégulier, l’appareil requiert davantage d’énergie. Le moteur est gourmand en énergie.

Mais circuler avec un appareil exige de bien voir et d’être bien repéré par les autres utilisateurs de la route. C’est pourquoi, la trottinette peut être équipée d’un GYRO-PHARE, consommateur également d’énergie.

Les différentes autonomies

Il existe plusieurs types de batteries : au lithium, au plomb… La plupart des modèles vous propose une autonomie de 20 km.

Mais certaines trottinettes peuvent atteindre des vitesses deux à trois fois plus importantes et doubler voire tripler la distance capable d’être parcourue. Le choix de l’autonomie s’opère quand vous avez défini l’utilisation que vous voulez faire de la trottinette.

Gardez à l’esprit que si le véhicule vous sert pour aller au bureau à moins de 10 km de chez vous, optez pour un modèle léger avec une autonomie avoisinant les 20 km. Si vous souhaitez voyager sur une plus longue distance, préférez une trottinette avec une batterie puissante.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !