Assurance automobile, êtes vous sous-protégé ??

Partagez cet article !

Bonjour a vous,

je viens de discuter avec un collègue, Blaise, courtier d’assurance de chez http://www.boyertessier.com/, il m’en a encore une fois appris beaucoup sur le domaine. Saviez-vous que de magasiner en fonction du prix vous amenera qu’à risquer votre économie !!

je m’explique, en fait, si, je dit bien SI, vous n’avez jamais de réclamation, le plus bas vous payez vos primes, le mieux c’est. Ok, mais dans la réalité, on fait tous des réclamations, un pare-brise qui mange une roche, un char qui scrach votre porte et se pousse avant votre retour et bien sûre, les aléas de l’autoroute…. le 1er juillet (ouais, il devrait couter plus cher d’assurance de se promener en char le 1er juillet au québec, surtout parce que votre vie est plus en danger)

Mais soyons sérieux, le domaine de l’assurance se base sur des calculs mathématiques de rentabilité faient par des actuaires. Un actuaire s’assure que tout est rentable et profitable et surtout, SURTOUT, PROPORTIONNEL AU RISQUE. Plus vous être risqués, plus vous payez (les fumeurs devraient payer encore plus cher de taxes et pourquoi pas taxer l’inactivité avec ça) et si vous payez moins, c’est que vous êtes tout simplement moins risqués. donc, pour payer moins cher, il faut montrer que vous êtes moins risqués ou le « paraître »…..

Les assureurs ne sont pas niaiseux et attendent au moment de la réclamation, après que vous leur ayez dit que vous utilisiez seulement votre 2e auto pour vous rendre de chez vous à votre travail (à 20 min de chez vous) et que l’accident a lieu à l’autre bout de chez vous pendant un roadtrip, plus vous faites de parcour et distance, plus vous êtes risqués. Ben si vous avez sauvez 20$, donc, payer 40$ de prime au lieu de 60$ et que vous avez une perte totale de votre véhicule de 15 000 $, ben plutot que d’avoir 15 000, vous aller avoir 10 000 (40 payé /60 due) et vous rendre compte que vous avez pas les moyens de récupérer un bien comparable avec ce montant (le but de l’assurance est entre autre d’être ASSURÉ que l’accident ne changera rien….et non 5000$)

bref, casier judicière, modifier son dossier de conduite, son âge, son sexe ou omêttre de parler ouvertement de l’usage de l’automobile à votre courtier vous fera sauver une coupe de piastre par mois…. mais je vous le recommande seulement si les dieux (pour ceux qui y croient) sont de votre coté et que vous faites parti de ceux qui sont obligés de s’assurer par la loi mais qui, en vrai, ne réclameront jamais.

dans le même ordre d’idée et de façon BEAUCOUP PLUS IMPORTANTE, l’assurance habitation, va dans le même sens, donc, si vous sauvez le cinquième de la prime, ben je vous souhaite pas une perte totale ou vous perdrez le cinquième de votre investissement (je considère une maison comme un bien DURABLE) donc, pour sauver 150$ de votre prime annuelle de 750 $, fois 7 ans (ce qui donne 1050 $ sauvé) vous risquez le cinquième de votre maison de 150 000 (ce qui donne 30 000$) ou pire, si vous estimez que votre maison vaut moins que 150 000 pour payer moins au niveau des primes, vous êtes encore plus certain que vous aurez juste le montant que vous aurez dit qu’elle valait ! http://www.infoassurance.ca/fr/habitation/protection.aspx

Aimez-vous ce texte ?

au plaisir,

Etienne

Partagez cet article !