Aimez MaChronique !



Abstinence et natalité font bon ménage

Partagez cet article !

Selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) américains, la contraception est le facteur principal de la baisse des grossesses précoces. Cette agence de santé met en lumière les fausses idées que les personnes ont sur l’abstinence. Selon le site thinkprogress, les états américains prodiguant une politique d’abstinence sont ceux où le nombre de grossesse des adolescentes est le plus élevé. Malgré une baisse des grossesses précoces aux Etats Unis, ce pays reste celui où le taux de natalité est le plus élevé. «Ainsi, le Mississippi continue d’avoir le plus haut taux de natalité avec 55 naissances pour 1.000 adolescentes. Alors que le New Hampshire a le taux le plus bas avec 16 naissances pour 1.000 adolescentes.»

L’apprentissage et les conseils donnés sur la sexualité aux adolescents les pousseraient à retarder leur première fois, selon une étude parue chez Reuters. Selon les chercheurs, il y aurait environ 71% moins de chance qu’un adolescent ait un rapport sexuel avant 15 ans s’il suit des cours d’éducation sexuelle. Toutefois, ces rapports sont mis à mal par certaines personnes qui pensent que cette baisse des grossesses chez les adolescentes n’est pas dû seulement à la prise de contraceptifs mais s’explique par une augmentation des avortements. Extrait de l’article de slate.fr.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !