Aimez MaChronique !



5 destinations où profiter de l’été indien autour de Montréal

Partagez cet article !

L’été indien est un phénomène météorologique qui dure quelques jours, au cours duquel le mercure affiche des températures plus clémentes que les normales de saison. Au Québec, il se manifeste généralement entre le 1er et le 15 octobre et représente souvent une dernière belle occasion de pratiquer des activités de plein air dans des conditions confortables. Sans compter que sa venue coïncide souvent avec l’apparition des couleurs dans les arbres.

Alors si vous avez envie d’en tirer le meilleur sans trop vous éloigner de la grande ville, voici 5 destinations où profiter de l’été indien autour de Montréal.

1- Les Laurentides : pour profiter des couleurs d’automne

Les Laurentides, c’est la destination par excellence pour profiter de l’été indien. Territoire au relief varié et aux innombrables lacs, vous atteindrez cette région en moins d’une heure en empruntant l’autoroute 15 nord à partir de Montréal. Cependant, malgré la faible distance qui la sépare de la métropole, le dépaysement qu’elle procure est impressionnant.

Pour jouir au maximum d’un séjour dans cette région, considérez louer un chalet à Val-David dans les Laurentides. De là, vous pourriez vous rendre au Mont-Tremblant et emprunter les remontées mécaniques, afin de profiter de la vue spectaculaire des couleurs d’automne qu’offre son sommet.

2- L’Estrie : aventure sportive… et gourmande !

Le territoire couvert par l’Estrie se situe à l’est de Montréal. Il est une destination parfaite pour ceux qui souhaitent profiter des températures clémentes pour faire des activités sportives, mais aussi pour ceux qui veulent plutôt faire des découvertes culinaires en pleine saison des récoltes.

En vous rendant dans le parc du mont Orford, vous pourrez arpenter, à pied ou à vélo, de magnifiques sentiers d’où vous apprécierez les couleurs flamboyantes des feuillus. En route, vous pourrez aussi rendre visite à des producteurs locaux pour vous procurer des aliments frais et des spécialités locales, comme le fromage fabriqué par les moines de Saint-Benoît-du-Lac.

3- La Montérégie : la nature à deux pas de Montréal

Bien connue des Montréalais en raison de sa proximité (il leur suffit de traverser un pont et les voilà à destination), la Montérégie offre un spectacle exceptionnel une fois la saison des couleurs venue, surtout lorsque l’été indien se met de la partie!

Une des localités les plus populaires associées à la Montérégie est le Mont-Saint-Hilaire, où les gens peuvent aller faire eux-mêmes la cueillette de pommes bien mûres dans l’un des nombreux vergers situés à flanc de montagne. C’est une activité incontournable si vous souhaitez prendre des photos de famille dans un décor enchanteur… pour ensuite les exposer sur les réseaux sociaux!

4- Lanaudière : la carte cachée

Située à quelques minutes de Montréal et accessible à la fois par l’autoroute 25 et l’autoroute 40, Lanaudière n’a peut-être pas la notoriété des Laurentides, mais regorge tout de même de choses à faire lors de belles journées d’automne.

Par exemple, le parc régional de la Forêt Ouareau vous propose d’admirer les couleurs à bord d’une embarcation (canot ou kayak). Vous pouvez aussi vous rendre aux chutes Dorwin de Rawdon, ou la rivière Ouareau se déchaine et crée une vue digne d’une carte postale. Bref, vous y passerez une superbe journée tout en ayant la possibilité de rentrer dormir à Montréal.

5- Montréal : une île d’où vous pouvez apprécier l’été indien

Dotée d’une grande superficie, l’île de Montréal possède certains endroits d’où il est possible de jouir de cette belle période de l’année qu’est l’été indien. En effet, même à quelques minutes d’autobus de la frénésie des boulevards, vous pouvez découvrir des endroits où le temps s’arrête.

Le parc du Mont-Royal en est un bel exemple. De son belvédère, vous pourrez y avoir une vue panoramique de la ville et du fleuve Saint-Laurent, qui se veut d’autant plus impressionnante lorsque les couleurs d’automne sont présentes. Cependant, méfiez-vous, l’ascension demande une certaine aisance dans les escaliers !

Pas de temps à perdre !

Alors, dépêchez-vous! L’été indien ne dure pas éternellement. C’est peut-être votre dernière chance de jouir de températures clémentes avant l’arrivée des températures plus froides, typiques du Québec.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !