Aimez MaChronique !



Yohann Mahe, un bon imprimeur qui sait s’adapter à l’évolution de la technologie

Partagez cet article !

L’imprimerie est un art graphique permettant de reporter sur un support, des photographies, des dessins, ainsi que des caractères qui sont gravés et portés par des formes ou des clichés enduits d’encore. Trois siècles après l’invention de Gutenberg, l’imprimerie n’avait pas connu d’améliorations techniques majeures, même si la production, notamment celle des livres ne cesse d’augmenter. Aujourd’hui, l’e-commerce par le web-to-print, l’impression numérique par les hautes vitesses du jet d’encre, les médias sociaux, les Smartphones modifient le passage concurrentiel de l’industrie graphique. Parmi les nombreux imprimeurs qui travaillent au sein de la société UNIPACKAGING, Yohann Mahé a su adapté ses compétences à cette évolution de la technologie d’imprimerie.

Les nouveaux enjeux de l’imprimerie

Aujourd’hui, l’imprimerie doit met en avant la personnalisation, de production et d’innovation afin de répondre aux attentes de la clientèle. L’élargissement des compétences des imprimeurs a également une grande importance. En effet, très peu d’imprimeurs se sont dotés d’une structure de recherche et de développement ; rares sont ceux à s’être penchés sur l’efficacité de leurs actions commerciales et marketing. Seuls les imprimeurs qui ont su se différencier des autres sont capables de cibler les marchés porteurs et parvient à épingler le jeu. C’est le cas de Yohann Mahe ; c’est un spécialiste de l’art qui possède plusieurs expériences dans plusieurs domaines. Avec l’évolution de la technologie, l’esprit initiative de Yohann Mahe lui a permis de gérer les éventuels imprévus pouvant se produire. Ayant un bon sens relationnel, il a également pu créer des nouveaux concepts, ayant pour objet de garantir la progression de l’entreprise UNIPACKAGING, où il travaille depuis des années.

Que faire pour devenir un bon imprimeur comme Yohann Mahe ?

Pour être un bon imprimeur, le respect des délais d’exécution de l’impression, la possession d’une perception correcte des couleurs et le goût pour le travail à l’aide de machines sont indispensables. Concernant la formation, le BEP métiers de la communication et des industries graphiques, le bac pro imprimée, le BTS communications et industries graphiques sont parmi les options d’études que vous pouvez réaliser pour exercer le métier d’un imprimeur. En effet, le métier d’un imprimeur se décompose comme suit ; après la phase de composition, il met en route les machines, effectue les réglages et conduit l’impression. Il réalise l’impression sur différents supports et selon divers procédés ; ainsi, il doit veiller à ce que la qualité des produits imprimés soit conforme à la commande du client. Après l’impression, il doit nettoyer les machines et assurer leur bon fonctionnement. Si vous voulez se référer sur les méthodes de travail de Yohann Mahé, imprimeur ayant une bonne réputation auprès de la société UNIPACKAGING ; Allez voir sur Yohann Mahe ; son profil Xing reste entièrement à votre disposition.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !