Aimez MaChronique !



VICTIME DES MANIPULATEURS OU MAÎTRE DE VOTRE DESTIN ? C’EST UN CHOIX !

Partagez cet article !

VICTIME DES MANIPULATEURS OU MAÎTRE DE VOTRE DESTIN ? C’EST UN CHOIX !

Vous êtes souvent d’accord avec la loi de l’attraction, mais dès que vous attirez les ennuis, vous êtes nombreux à vous sentir victime. D’un seul coup, vous n’êtes plus responsable de ce que vous attirez, vous subissez. Si vous me permettez cette réflexion, tout répond à une logique et vous aurez peut-être remarqué qu’il n’arrive rien pour rien. Bien sûr, une fois de plus, c’est un principe que vous acceptez seulement quand il ne fait pas surgir un problème. Des problèmes, j’en ai eu plus souvent qu’à mon tour par le passé : cette sensation qu’un camion de 15 tonnes vient de me passer sur le corps une fois de plus, je connais ! Mais avec le recul et la sagesse, j’ai compris que j’avais été programmée pour attirer des ennuis qui me collaient à la peau comme des mouches sur du papier tue-mouche… Est-ce que le statut de victime est un choix délibéré ?

Certains se fâchent en lisant mes chroniques, surtout celles traitant des pervers narcissiques manipulateurs : ils sont diabolisés par les médias et seraient, à les entendre, les pires prédateurs de la planète et personne ne pourrait leur échapper ! Comment se fait-il que certains sont capables de s’en tenir éloigné ou de sortir de leurs griffes… ? J’aimerais vous expliquer une dynamique qui vous donnera peut-être un éclairage nouveau par rapport au statut de victime : je vous ai souvent expliqué que les mauvaises programmations (comme les bonnes d’ailleurs !) reposent, depuis votre conception jusqu’à aujourd’hui, sur les gens qui vous ont encadré et les événements qui vous sont arrivés. Quand on vous a fait croire que vous ne valez pas grand-chose, que vous n’êtes pas quelqu’un de bien et que vous n’arriverez à rien dans la vie, vos programmations, adulte, vous poussent vers ceux qui pensent la même chose. Une programmation est un premier événement souffrant qui se produit (considéré comme un accident), puis ce même événement se reproduit (considéré comme une coïncidence), puis il se produit à nouveau une troisième fois (considéré comme une grande loi de l’Univers : jamais deux sans trois) et vous pensez que cela vous arrivera toujours. Et vous vous mettez dans des situations similaires, par mauvaises programmations. La preuve : combien d’échecs amoureux avez-vous subis ? Et chaque échec vous enfonce un peu plus dans la souffrance,  mais vous continuez à faire la même chose qui ne fonctionne pas pensant en obtenir un résultat différent (Einstein !).

Pendant ce temps, chaque fois qu’un événement malheureux vous frappe, il part avec un morceau de votre confiance. Quand il s’agit d’échecs amoureux, imaginez chaque ex partant avec un morceau de votre estime aussi. Donc, plus vous êtes blessé par les autres, quels qu’ils soient, plus votre confiance descend d’un étage. Devinez le résultat, quand vous finissez écrasé dans le fond ?! Plus vous êtes fragilisé par la perte d’un morceau de votre confiance et de votre estime, plus vous attirez de grands prédateurs. C’est inversement proportionnel. À l’inverse, plus vous êtes fort, moins les prédateurs vous approchent et s’ils le font, ils se cassent les dents. Effectivement, le fait d’avoir eu une enfance qui n’a pas forgé votre capacité à prendre votre vie en main fait de vous une proie facile, tant que vous n’avez pas compris la dynamique. Pourquoi pensez-vous que je m’évertue à vous l’expliquer ? Nombreux sont ceux qui ne comprennent pas pourquoi ils attirent les ennuis et qui se demandent « qu’ai-je donc bien pu faire au Bon Dieu pour mériter ça ?! ». Vous ne l’avez pas mérité en tant que tel : c’est la défaillance de votre confiance qui vous rend vulnérable.

Nous vivons dans un monde à 98 % déséquilibré, sur une échelle de 1 à plus de 10. Le résultat est que les rapports de force s’installent et plus les personnes sont blessées, plus elles vont prendre ou donner par stratégie de survie. Est-ce que cela vous paraît logique que ceux qui donnent tout tombent sur ceux qui prennent tout ? Vous attirez ce que vous êtes et, surtout, ceux qui sont au même niveau de névrose ou d’équilibre. Donc, plus vous êtes blessé, plus vous attirez une autre personne blessée, sauf qu’elle ne donne pas, elle prend. Alors, parce que vous donnez, vous croyez pouvoir passer pour le gentil, quand l’autre se nourrit de tout ce que vous lui offrez et, parfois, finit par vous l’arracher. Mais pourquoi vous laisser faire ? Parce que vous êtes prisonnier des mâchoires de la dépendance affective et émotive et, bien que souffrant, bien que vous plaignant à qui veut l’entendre des maltraitances de l’autre, vous restez là, à vous faire dévorer. Je le sais pour l’avoir fait. Le premier symptôme de ce déséquilibre (vous donnez tout et on vous prend tout), que ce soit dans votre vie sociale, professionnelle ou privée, c’est la souffrance.

Comment pouvez-vous associer souffrance et amour, souffrance et amitié, souffrance et respect ?! C’est antinomique ! Il ne faut pas donner dans le but précis de recevoir, mais il est légitime de recevoir quand vous donnez : une relation doit être inconditionnelle. Cela ne signifie pas donner à n’importe qui. Cela signifie donner et recevoir de façon inconditionnelle et équivalente. Dans le déséquilibre, vous vous inscrivez dans une relation où c’est toujours le même qui donne et le même qui prend. Le Desperado, celui qui donne pour recevoir, n’est-il pas aussi manipulateur que le pédophile qui donne un bonbon à un enfant pour l’attirer ? Le Trou noir affectif, qui prend, profite de ce que le Desperado,  anticipant parfois les moindres de ses désirs ou besoins, lui donne : est-il un monstre pour autant ? Les deux sont en déséquilibre affectif, au même niveau de névrose et plus vous êtes blessé, plus vous attirez une personne qui l’est aussi et qui vous arrachera tout ce qu’elle peut pour pouvoir respirer : les deux sont en situation de survie.

Bien sûr, c’est plus facile de dire que vous avez affaire à des méchants, que tout le monde vous en veut, que vos (faux) amis, vos collègues de travail, les personnes avec lesquelles vous tentez vainement de former un couple sont des pervers, des narcissiques avec un soupçon de manipulation. Et vous vous plaignez à longueur de journée auprès de ceux qui en ont assez de vous entendre gémir. Ils vont vous dire : « quitte-le/la » et vous répondez « je ne peux pas, je l’aime » ! Ils vous diront : « vire tes soi-disant amis, ils ne font jamais rien pour toi » et vous répondez « je ne peux pas, sinon je vais me retrouver seul(e)« , ils vous conseillent de changer de travail quand vos collègues vous en font voir de toutes les couleurs et vous lancez systématiquement « je ne peux pas, j’ai peur de chercher un autre job » et dans votre volonté de vous faire aimer et qu’on vous reconnaisse, vous vous transformez en esclave pour tout ce beau monde de prédateurs que vous acceptez de nourrir. Avouez que vous avez la possibilité de quitter une relation toxique, de virer des « amis » profiteurs, de changer d’emploi. Alors pourquoi restez-vous là, à vous faire « laminer » ? Parce que le manque de confiance et d’estime vous pousse à tout supporter pour quelques miettes d’attention que vous n’avez la plupart du temps pas.

Quand vous souffrez, quand vous vous plaignez de quelqu’un ou de quelque chose, vous avez le choix : soit passer votre vie à être une victime et continuer à vous faire dévorer tout cru par les dominateurs qui vous voient comme une proie facile, soit vous prendre en main, développer votre confiance et votre estime (ça se fait très vite, grâce à la PNL – programmation neuro linguistique) et reprendre le contrôle de votre vie. Ce même contrôle que vous avez laissé aux autres et qui vous revient de droit, pour peu que vous ayez compris ce que je viens de vous expliquer. Personnellement, j’ai choisi d’être maître de mon destin (après avoir laissé beaucoup de personnes me plumer !) et mes clients aussi, le premier pas étant de reconnaître votre complicité avec ceux que vous laissez vous faire souffrir. S’il n’y avait pas de manipulés, il n’y aurait pas de manipulateurs. Et faites-moi croire que vous n’êtes pas conscient de la souffrance que vous endurez, puisque vous vous plaignez à longueur de journée ! Alors, victime des autres ou maître de votre destin ? Choisissez !

Sortie du e-book sur les relations hommes/femmes « Séduire pour une nuit ou charmer pour la vie ? » Les 13 premières pages sont téléchargeables gratuitement sur le site : www.pascalepiquet.com

Nouveau ! Lisez le e-book « Pourquoi récupérer son ex, là est la question. Comment survivre à une rupture, là sont les réponses ! » : http://www.pascalepiquet.com/pourquoi-recuperer-son-ex.php

Écoutez Pascale Piquet régulièrement, à la radio :

Chronique hebdomadaire :

95.7 FM au Saguenay-Lac-St-Jean : Écoutez la chronique décapante de Pascale Piquet avec la complicité de John Ferguson et son équipe, tous les mercredis à 16h15 ! Écoute en direct : www.saguenay.radiox.com/accueil

Chronique mensuelle :
94.1 FM à Sept-Îles : Écoutez le trio détonnant David Tancrède, Valérie & Pascale Piquet, tous les premiers mercredis de chaque mois à 16h40 ! Écoute en direct : www.le941.com

Lisez le second livre de Pascale Piquet : « Gagnez au jeu des échecs amoureux » (Michel Lafon)

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », et téléchargez le guide « Arrêtez de souffrir, construisez votre bonheur », pour développer confiance et estime chez vous. En vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

Prenez une dose de bonne humeur : suivez Pascale Piquet sur Twitter www.twitter.com/pascalepiquet

FACEBOOK : page professionnelle « Pascale Piquet »

Et lisez la chronique de Pascale Piquet, chaque mercredi !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?