Aimez MaChronique !



Un Denturologiste, Pour Être En Bonne Santé Et Pouvoir Garder Le Sourire

Partagez cet article !

Au même titre que tous les organes du corps humain, les dents ont des fonctions vitales pour que l’homme soit en bonne santé. Celles que tout le monde connaît sont la coupe et le broyage des aliments. Mais, il y en a tant d’autres qui sont toutes aussi importantes.

Un système d’identification en médecine médico-légale

Une dent humaine est composée sur sa partie supérieure, visible, d’une couronne. Sur sa partie inférieure, implantée dans les gencives, on en trouve une, deux ou trois. Celles-ci sont prolongées par l’apex et le ligament alvéolo-dentaire ou desmodonte qui plonge jusqu’à l’os. Ils véhiculent toutes les informations nerveuses, dont les travaux et les pressions exercées par les dents, plus précisément par les muscles masticateurs. La couronne est tapissée de l’émail, qui lui est composé d’hydroxyapatite et de trame organique. Celui-ci constitue le plus dur des tissus humains et de ce fait, représente la partie que le dentiste ou le denturologiste essayera de préserver au mieux. En effet, c’est une pièce importante dans les systèmes d’identification en médecine médico-légale. Sous l’émail, on a la dentine qui est la couche intermédiaire et enfin, la chambre pulpaire qui garantit la vascularisation et l’innervation de la dent.

Les différents types de dents

Les incisives servent à couper les aliments. Elles ont une racine unique, tout comme les canines. Celles-ci sont aussi nommées la « dent de l’œil » parce qu’elles ont un lien évident avec les yeux : une infection à la canine est aussitôt transmise à cet organe de la vue par le biais des canaux lacrymaux. Les molaires inférieures ont deux racines tandis que celles qui sont supérieures en ont 3. Pour l’homme, il y a deux sortes de dents : les dents de lait, de 6 mois jusqu’à 6 ans qui tombent pour laisser la place aux dents définitives. Ces dernières sont au nombre d’une vingtaine. Par devant, on compte les incisives, sur les côtés et de part et d’autre de la bouche, respectivement les canines, les prémolaires et enfin les 4 molaires. Il arrive que les dents n’apparaissent pas à leur emplacement habituel. Une consultation auprès d’un denturologiste permettra d’y remédier rapidement.

Une dent de perdue, une de retrouvée

En ce qui concerne les dents permanentes, les deuxièmes molaires achèvent leur mise en place, vers la douzième année. Quant aux dents de sagesse, elles pointent vers la 17e année de l’adolescent. Une dentition est achevée avec 28 dents, mais elle est complète à 32, quand les 4 dents de sagesse sont enfin bien en place. Pour simplifier les repères, un numéro est attribué à chaque dent. Chacune a plusieurs faces : occlusales, vestibulaires, palatine, linguale, mésiale et distale. Son anatomie est unique, car les variations sont, le plus souvent, individuelles. En cas de déminéralisation, on est devant une carie dentaire. Dans un cas extrême où il est impossible de soigner la dent, le dentiste procède à son extraction. Le denturologiste se chargera de la remplacer par une dent artificielle afin que le patient puisse manger, mastiquer et garder le sourire.

Pour une bonne santé

Si on en revient au rôle des dents, par le fait de sectionner, mastiquer, déchiqueter et broyer les aliments, elles apprêtent donc la nourriture pour davantage faciliter le travail de l’estomac, de tout le tube digestif voire l’assimilation par le corps entier, en général. Sans les dents, l’homme ne peut pas parler aussi aisément qu’il le veuille. Les sons ne peuvent être normaux sans l’association du travail des dents avec la langue et les lèvres. Un rôle non négligeable est également celui de fournir l’esthétique au visage. En effet, ce sont les dents qui maintiennent en place les parties molles du visage, comme les joues ou les lèvres. La reconstitution et le remplacement des dents absentes reviennent d’office au denturologiste.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !