Aimez MaChronique !



SUICIDE : 25 SUICIDES CHEZ FRANCE TELECOM

Partagez cet article !

SUICIDE : 25 SUICIDES CHEZ FRANCE TELECOM

 

COMMENT VOTRE EMPLOI PEUT-IL VOUS POUSSER AU SUICIDE ?

 

Dans la vie, il y a trois assiettes chinoises à maintenir en équilibre, comme le font ces artistes asiatiques qui font tournoyer une assiette au bout d’une tige : l’assiette privée, professionnelle et sociale. Lorsque vous prenez soin de votre santé, vous dormez bien, vous faites attention à votre alimentation et vous entretenez votre corps, il est très facile de répartir harmonieusement votre temps entre vie privée (couple, famille), vie sociale (amis, sorties, loisirs) et vie professionnelle. Mais si quelque chose accroche dans votre vie professionnelle, un manque de reconnaissance de la part de votre patron ou supérieur hiérarchique, une promotion qui vous passe sous le nez, des collègues de travail qui vous mènent la vie dure, une charge de travail trop lourde, un épuisement professionnel qui vous guette, vous allez systématiquement passer plus de temps que prévu au travail, négligeant votre couple, votre famille, et le peu de temps que vous passerez avec eux, ce sera en étant de mauvaise humeur, agressif et impatient, ressassant les mêmes rengaines sur vos problèmes au boulot.

 

Dans votre volonté de vous acharner sur le travail, vous laissez tomber l’assiette « vie privée » et « vie sociale ». Et ce n’est pas pour autant que votre patron ou supérieur hiérarchique vous reconnaîtra plus dans vos qualités ou vos capacités. Votre frustration grandit, votre rancune aussi et vous voilà pris dans une spirale infernale qui emportera votre santé, votre vie de famille et je ne parle même pas de la vie sociale qui aura été sacrifiée depuis longtemps. La sante, si vous n’en prenez pas soin vous-même, personne ne vous la rendra et surtout pas votre employeur ! Quand il vous aura pressé comme un citron et que vous, en bon Desperado (celui qui donne tout et ne reçoit rien ou très peu), vous aurez donné vos trippes sans jamais aucun remerciement ou prime ou bonus, bref rien, que du travail en plus, il vous mettra à la porte ou vous finirez en burnout (épuisement professionnel). Ou encore, vous mettrez fin à vos jours : le 15 octobre 2009, un 25è employé de France Télécom mettait fin à ses jours. Sur deux ans, 25 personnes ont décidé que la mort était la seule solution à leur problème. Je vous rappelle que celui ou celle qui s’ôte la vie ne veut pas mourir : il veut juste arrêter de souffrir. Au moment où il pose le geste, il ne voit pas d’autre solution pour stopper cette souffrance insupportable qui l’habite.

 

Bien sûr, la vie professionnelle n’est pas responsable à 100 % de la souffrance d’un employé. Son besoin de reconnaissance a pris ses racines dans l’enfance et pas reconnu par ses parents, il court après. La vie professionnelle est un beau terrain de jeu pour reconquérir cette reconnaissance. Mais si vous êtes programmé à ne pas en recevoir, vous attirez des patrons qui verront en vous la « bête de somme » capable d’en prendre et la politique du bâton sans la carotte sera appliquée. Si vous avez la sensation que votre travail n’est pas reconnu à sa juste valeur, changez d’emploi ! Maintenant, si c’est chronique, que dans chaque job que vous avez eu vous avez l’impression d’avoir été bafoué, vous avez peut-être quelque chose à régler. Souvenez-vous que vous attirez ce que vous êtes : si vous avez un grand besoin de quelque chose (la reconnaissance en particulier et en priorité), vous rencontrerez des personnes incapables de vous en donner. La bonne idée étant de travailler pour un employeur qui est satisfait de vos services et qui au moins, même s’il n’est pas capable de vous donner la bonne vieille tape dans le dos, vous augmentera, vous donnera des primes de fin d’année et une promotion.

 

Mais je vous vois venir : vous allez me répondre que les temps sont difficiles et qu’on ne trouve plus de travail et que quand vous en avez un, il faut le garder à tout prix. A tout prix, vraiment ? Au prix de votre santé et de votre vie ? En France, j’ai eu toutes sortes d’emplois. Et comme je me prenais pour Dom Quichotte, voulant remettre la plupart de mes patrons sur le droit chemin (la plupart, pas tous heureusement ( !) étaient malhonnêtes), je me retrouvais dans des situations rocambolesques. Je donnais ma démission parce que j’avais l’impression de prostituer mes valeurs, mes croyances et, surtout ma santé. Je me retrouvais à la rue, sans argent, mais libre. Vous ne pouvez pas poursuivre deux objectifs en même temps : garder votre emploi qui vous ruine la santé et préserver votre santé. Il faut choisir. Peut-être est-il temps pour vous de comprendre pourquoi vous êtes embarqué dans un poste qui ne vous convient pas, pourquoi vous vous laissez dominer par un supérieur ou patron dominateur, par des collègues frustrés qui s’en prennent à vous ?

 

Mes clients réalisent souvent qu’ils ne sont pas à la bonne place professionnellement et l’équilibre d’une vie commence par l’Environnement : le bon conjoint ou un célibat heureux, le bon job, le bon domicile et des personnes positives qui vous entourent. Vous passez 40 heures par semaine au travail et si celui-ci vous sort par les yeux, comment pouvez-vous trouver un équilibre ? Il va falloir choisir entre votre santé, votre famille et votre patron. Encore une fois, vous allez me dire qu’il faut faire vivre les enfants et aider le conjoint à payer les factures. Je sais tout ça, mais ce que je sais, c’est que vous êtes en train de crever et que votre femme ou mari et les enfants ne seront pas plus heureux avec un parent qui se suicide. Vous êtes souvent pris dans des problèmes financiers qui vous forcent à rester dans cet emploi (que vous croyez !), mais peut-être qu’il y a moyen d’aller voir un planificateur financier ou votre banquier, vendre la maison pour avoir un peu d’oxygène, diminuer les frais fixes (peut-être vivez-vous au-dessus de vos moyens ?), faire faillite, à la limite. Des solutions, il y en a et qui ne passent pas par la morgue.

 

En parler tout simplement à un professionnel qui pourra vous aider à y voir clair et à trouver des solutions décentes est un pas en avant. Tournez-vous vers un psychothérapeute ou un coach selon vos affinités et vos objectifs. Il y a de l’ordre à remettre dans votre vie. Parfois, cela ne vient pas du travail mais du conjoint avec lequel ça ne fonctionne plus ou de parents qui vous dévalorisent et votre vie privée embarque dans votre vie professionnelle, la faisant basculer. La dépression et le burnout (épuisement professionnel) sont souvent très liés. Les problèmes de couple nuisent à la vie professionnelle qui peut générer des problèmes de couple. Une rupture est également cause d’échec professionnel puisque vous voilà hors service, incapable de fonctionner et de tenir votre poste. Peut-être que votre épuisement vient du fait que vous vous êtes perdu dans les autres, conjoint, enfants, amis, patron, collègues de travail, sans jamais penser à vous. Les batteries à plat, vous voilà sur le bord de la route, désemparé, démuni, sans solution. Et  pour ne pas passer pour le méchant qui quitte sa femme ou son conjoint et ses enfants, vous préférez vous pendre ou fuir dans le grand sommeil à grands coups de barbituriques. Fuir dans l’alcool, la drogue, le jeu, le sexe ou autre ne règlera rien non plus. Pire, vous allez vous enfoncer davantage !

 

C’est souvent la peur qui vous ligote, la peur d’avoir peur car enfin, avant de répondre que vous ne trouverez pas d’autre emploi, au moins essayez. Avant de répondre que personne ne peut vous aider, contactez un psychothérapeute ou un coach, parlez à des personnes de votre entourage en lesquelles vous avez confiance et, avant tout, exprimez votre inconfort auprès de votre employeur. Si c’est votre supérieur hiérarchique qui vous fait des ennuis, allez voir le patron. Mais n’essayez pas de vous suicider pour leur donner une leçon : ça ne changera rien à leur petite vie mais ça détruira celle de votre famille.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?