SE CACHER

SON PHYSIQUE NE M’ATTIRE PAS : SUIS-JE SUPERFICIEL/LE ?

Partagez cet article !

« Dès le début, son physique ne m’a jamais plu, mais j’ai cru que j’allais m’y habituer …». Si j’avais touché 10 $/10 € chaque fois que j’ai entendu cette phrase dans mon bureau ou en société, je serais extrêmement riche ! Vous aviez de nombreux points en commun, certes, mais l’attirance sexuelle n’a jamais été là et vous avez essayé de « forcer » les choses, pensant que son corps allait finir par vous attirer. Avez-vous remarqué que ça ne fonctionne pas ? Êtes-vous superficiel parce que vous vous fondez également sur le physique ? Êtes-vous détraqué parce que la personne a quelque chose dans son corps qui vous rebute, alors que vous vous entendez à merveille sur tous les autres plans ? Pensez-vous vraiment qu’en matière de sexe, l’appétit aussi vient en mangeant ?

Trouver belle/beau la personne avec laquelle on est et non la choisir uniquement parce qu’il est beau/elle est belle

J’ai souvent abordé ce sujet et démonté le mécanisme qui vous pousse à croire que vous êtes surperficiel si vous vous fondez sur le physique. La nuance à apporter est simple : vous fondez-vous uniquement sur le physique ? Si une personne trouve grâce à vos yeux juste parce qu’elle a un beau physique, même si elle a le QI d’une huître (pardon pour les huîtres !) ou que ses valeurs sont à l’encontre des vôtres, mais elle remplit son statut de trophée, alors, là, oui, vous êtes superficiel, voire juste dans la séduction et les proies sont « calibrées » sur leur apparence. Mais si vous avez validé qu’au niveau des valeurs, des croyances, de la philosophie de vie, de la vision du couple, tout fonctionne, même les intérêts communs, mais que malgré tout, vous n’éprouvez pas l’envie de toucher le corps de l’autre, vous en avez le droit ! Ça ne se commande pas. Et on ne s’y habitue pas, contrairement à ce que vous avez voulu vous faire croire pour vous convaincre de rester dans une relation qui répondait à vos critères, sauf au niveau physique… Le drame, c’est que votre attitude ressemble à de la manipulation et, croyez-moi, on vous le fera savoir quand vous avouerez piteusement que vous ne l’avez jamais désiré(e). Vous avez voulu transformer la réalité, au lieu de lui faire face, en vous faisant croire que vous alliez finir pour avoir du désir, à un moment donné. À quel moment, à votre avis ? Il est important de trouver beau/belle la personne que vous avez choisie et non la choisir uniquement parce qu’il est beau ou qu’elle est belle.

« Sacrifier au devoir conjugal » toute votre vie : ça vous tente ?

Quand la personne ne vous attire pas physiquement, vous allez reculer devant les propositions de joutes sexuelles, inventer toutes sortes de prétextes pour passer votre tour (fatigue, migraine), même penser à quelqu’un d’autre pendant l’acte pour vous stimuler. Allez-vous faire ça toute votre vie ? Bien sûr que non : vous ne tiendrez pas la distance. Votre partenaire va finir par être frustré(e) de vous courir après sans succès quand il s’agit de galipettes et même de baisers. Le pire étant que cette personne risque d’accepter votre manque d’intérêt de ce côté-là, même totalement frustrée. Car, pour les mêmes raisons que vous, elle reste dans la relation parce que vous avez des points en commun (ou pas !) et qu’elle ne veut pas vous perdre. Ainsi, vous espérez que l’appétit va venir en mangeant et l’autre se dit que vous allez changer et que finalement, vous allez finir par vous retrouver sur le même rythme sexuel. « Sacrifier au devoir conjugal » sera le bon terme, car il faudra trouver toutes sortes de stimulants pour arriver à combler votre partenaire. Et pour l’homme, pas facile de simuler… Eh oui, car tous les hommes ne sont pas des cochons (une autre fausse croyance à détruire) et ils n’ont pas tous des érections au moindre souffle d’air : certains vivront des pannes ne désirant pas la femme qui essaie de leur donner l’appétit. Dans les débuts d’une relation, ça peut être l’émotion de la découverte et l’importance que vous accordez à la dame en question. Mais souvent, c’est parce que votre corps est plus intelligent que vous et votre sexe se met en pause syndicale : votre partenaire ne vous attire pas du tout ou quelque chose chez elle vous repousse. Entrons plus dans les détails et voyons ce qui peut vous rebuter, homme ou femme, dans le corps de l’autre.

Les odeurs corporelles naturelles attirent ou repoussent

Nous avons tous nos critères implantés dans le cerveau depuis notre naissance à travers les expériences que nous avons faites : il a enregistré toutes sortes de critères qui font que vous aimez ou n’aimez pas une forme, une odeur, une couleur. Certains sont esthètes et l’harmonie d’un corps est prépondérante, alors que d’autres n’accorderont aucune importance au physique. Avec muscles, sans muscles, avec gros seins, petits seins, le poids, la taille, la couleur des cheveux, leur longueur, les yeux et leur couleur aussi, avec barbe, sans barbe, avec poils, sans poils, bref, la diversité fait la richesse de l’humanité. Peu importe pourquoi nos goûts sont ce qu’ils sont, ils sont respectables et vous devez les respecter. Si un physique ne vous plaît pas et que vous vous obstinez, vous vous condamnez à ne jamais avoir une relation épanouie dont le sexe fait partie. Il est le ciment du couple, sinon, celui-ci s’effrite. Au-delà du plaisir passant par les yeux, il y a celui qui passe par le nez : les odeurs corporelles. Certaines nous excitent, quand d’autres nous rebutent. Et pas forcément parce que l’hygiène est à remettre en question. Sur ce plan-là, soyez francs l’un envers l’autre, car si c’est une odeur naturelle qui vous écœure, vous ne tiendrez pas. Mais si cette question demande juste un peu plus d’attention et de savon, ce sera « réparable ». Il se peut également que Madame ait un problème d’odeur ponctuel au niveau de son intimité (et seul Monsieur – ou Madame, selon votre orientation sexuelle – pourra le lui signaler) : une visite en gynécologie sera tout indiquée pour remettre l’équilibre de cet endroit d’aplomb.

Les parfums attirent également ou repoussent…

Observez les parfums qui sont sensés sentir bons : certains nous transcendent quand d’autres nous donnent la nausée. Nos capteurs se sont formés dans notre cerveau et c’est lui qui décide ce que nous aimons ou n’aimons pas. J’ai souvent recueilli le témoignage d’hommes m’avouant qu’ils ne supportaient pas l’odeur de l’intimité de leur nouvelle rencontre : difficile, voire impossible de faire un cunnilingus en apnée. Certes, il se peut, encore une fois, que ce soit une question d’hygiène, la dame ne sachant pas qu’il existe des savons spécifiques pour cette partie du corps. Mais ça peut également être sa propre odeur corporelle que vous ne supportez pas. Et là, ça se complique. Idem pour Madame, si l’odeur et le goût du sperme de Monsieur, excluant le manque d’hygiène, offensent votre nez ou que la quantité vous dépasse, vous en avez le droit. Je vous recommande d’en parler ouvertement, dès le début. Personnellement, l’odeur d’un certain parfum pour homme me transcende (non, vous ne saurez pas lequel !) et j’ai cherché pourquoi : c’est une odeur de sous-bois comme dans ma forêt après la pluie, en été. En revanche, les parfums sucrés me donnent la nausée. Et vous ?

Respectez vos critères ou on vous accusera de manipulation

Pourquoi n’en parlez-vous pas ? Par peur de blesser l’autre, surtout si c’est un défaut du corps qui pourrait devenir un complexe chez votre partenaire : vous vous taisez. Et le temps passe, le sexe vous rebute de plus en plus, votre nouvelle rencontre sent bien que vous n’êtes pas vraiment engagé sexuellement, en prend ombrage et provoque des discussions dans lesquelles vous mentez. Ou fait semblant que tout va bien par peur, elle aussi, de vous perdre. « De gustibus et coloribus non disputandum » : des goûts et des couleurs, on ne discute pas. Vous avez le droit d’avoir vos propres critères physiques, visuels, olfactifs, gustatifs, auditifs, le timbre de voix, l’accent, le vocabulaire utilisé sont également des stimulants ou des éléments qui peuvent vous repousser : respectez-vous ! Sinon, poussé par la dépendance émotive, vous piétinerez vos critères et entraînerez votre partenaire dans une histoire qui ne finira pas bien : vous serez obligé(e) d’avouer la vérité et vous allez vous faire rentrer dedans : on vous traitera de manipulateur/trice, de menteur/teuse, et de bien d’autres noms encore. La personne blessée dans sa confiance au niveau de son corps ne comprendra pas que vous la rejetiez, alors que vous avez tout de même eu des relations sexuelles avec elle. Souvenez-vous également que si vous en êtes arrivés là, c’est que vous ne saviez pas, ni l’un ni l’autre, qu’il fallait vous respecter : vous avez 50/50 de responsabilités dans ce fiasco. Vous parce que vous n’avez jamais osé dire ce qui ne vous plaisait pas, pour ne pas faire de peine, pensant que vous vous habitueriez, pour ne pas perdre la personne car vous aviez des points en commun. L’autre personne parce qu’elle a bien vu votre désintérêt pour le sexe, votre manque d’engagement dans la relation, aura constaté que vous ne correspondez pas à sa vision du sexe et de la relation, mais, bien qu’ayant fait des crises ou pas, elle sera restée là. 50/50, vous dis-je !

Le secret : lire un désir spirituel, intellectuel et sexuel dans les yeux de votre partenaire

Pour qu’un couple fonctionne et s’épanouisse, il est important de lire un désir spirituel, intellectuel et sexuel dans les yeux de votre partenaire. S’il manque un de ces points, le courant ne passera pas. Il est donc évident que votre complice dans la vie doit également l’être dans le sexe et que vous ayez donc du désir pour l’autre, avoir envie de le/la toucher et de faire l’amour avec appétit, tout en dégustant. Vous avez le droit de ne pas être attiré physiquement et vous vous en sortirez en avouant simplement que la chimie n’opère pas sexuellement (pas obligé de rentrer dans les détails). Sauf si on insiste pour vous faire cracher le morceau, dans ce cas, soyez courtois(e) et dites la vérité en préservant au maximum la confiance que l’autre place dans son corps. Et il se peut que vous n’ayez rien à reprocher à son physique, mais la magie n’opère tout simplement pas. En vous respectant, vous respecterez aussi votre nouvelle rencontre, évitant ainsi de « vous faire passer un savon », si elle découvre plus tard qu’elle ne vous attire finalement pas. Dans un cas comme dans l’autre, agissez en adulte et assumez vos goûts ! Il faut aimer 100 % de la personne que vous choisissez et qui doit réveiller tous vos sens…

www.pascalepiquet.com

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?