corps-humain-d4febb3decc3156c

SI VOTRE CORPS POUVAIT PARLER, QUE VOUS REPROCHERAIT-IL ?

Partagez cet article !

Pourquoi maltraitez-vous votre meilleur ami ? Votre corps est votre compagnon le plus loyal et, pourtant, nombreux sont celles et ceux qui le trahissent à longueur de journée. Vous le martyrisez, vous lui faites toutes sortes de reproches, vous le détestez parfois, alors qu’il n’y a pas plus fidèle que lui. Permettez-moi, dans cette chronique, de vous faire partager ma passion pour l’incroyable mécanique de précision qu’est l’être humain (cerveau/corps), pour ce monde merveilleux dans lequel nous vivons, afin de vous réconcilier avec votre « véhicule », sachant que vous ne pouvez pas vous en passer et qu’il est temps pour vous de l’apprécier à sa juste valeur.

Le monde merveilleux dans lequel vous habitez : votre corps

Pour commencer, sachez que votre corps est bien plus intelligent que vous et quel que soit votre QI (quotient intellectuel), qu’il crève le plafond ou qu’il soit au ras des pâquerettes, votre organisme sait, depuis votre conception, comment gérer votre évolution physique et le bon fonctionnement de tous vos organes. Vous ne vous êtes peut-être jamais penché sur le monde merveilleux dans lequel vous habitez et comme le tout agit sans que vous n’ayez à y réfléchir, vous le prenez pour acquis. Et, au lieu d’en prendre soin, vous ne pensez qu’à vous réconforter ou vous récompenser avec des excès : alimentation trop riche ou toxique, drogue, alcool, tabac, sexe débridé (MST), ne buvant pas d’eau ou très peu (ça fait rouiller !), manque de sommeil ou insomnies (somnifères), excitants pour forcer vos yeux à se mettre en face des trous (boissons énergétiques/café), aucun sport même pas la marche, etc. Vous faites plus attention à votre voiture qu’à votre propre corps !

Vos fidèles lieutenants !

Vous éprouvez des difficultés à gérer votre propre vie (sociale, professionnelle, privée), imaginez donc si vous aviez pour mission de gérer tous vos organes, en plus ! Les connaissez-vous seulement ? Je vous les présente, vos fidèles lieutenants : cerveau, cœur, poumons, foie, reins, thyroïde, estomac, pancréas, vessie, rate, intestins, organes génitaux. Sans compter tous les systèmes qui organisent la liaison entre les organes sur « le terrain » et surtout partant de votre cerveau. Bref, parce que 75 millions de millions de cellules agissent sans revendiquer une « augmentation de bienveillance et de « bien traitance », ni aucune pose syndicale, ni aucun congé, vous ignorez totalement leur dévouement à votre cause. Pire ! Vous critiquez l’ensemble ! Combien de temps tiendriez-vous avec un patron qui vous maltraite et qui vous tape sur la tête, alors que vous souhaitez faire de votre mieux et veiller au bon fonctionnement de l’entreprise ?

Le corps fait tout ce qu’il peut pour rattraper vos excès

Vous êtes fâché si vous attrapez un rhume (fallait vous couvrir), si vous vomissez (fallait pas tant boire d’alcool), si vous grossissez (fallait pas tant manger), si vous ne dormez pas (fallait pas boire autant de café), si vous n’avez plus aucune énergie (fallait vous coucher plus tôt), si vos dents sont toutes jaunes (fallait arrêter de fumer), si votre cerveau ralentit (fallait pas l’exposer à la drogue/alcool), si les rides arrivent plus tôt que prévu (fallait prendre soin de votre alimentation et de votre sommeil), bref, des « fallait » ou « fallait pas », je peux vous en sortir pendant toute une journée. Que vous maltraitiez votre corps, tant pis pour vous, assumez. Mais le critiquer ? Là, je vous arrête ! Il est le triste résultat de votre façon de le traiter… Parce que lui, il vous traite bien : il fait tout ce qu’il peut pour rattraper vos écarts, vos excès, il nettoie, répare, assainit, draine, libère, stabilise, réorganise, récupère, vide, remplit, etc. Et le tout 24h/24, sans s’arrêter !

L’homéostasie

Le plus admirable, c’est que chacun des éléments de notre organisme, du plus petit au plus grand, coopère avec le reste de l’équipe pour vous maintenir en vie et de la façon la plus saine possible. Le corps est si puissant et en même temps si fragile. Votre vie ne tient qu’à un fil, chaque jour que vous passez, et ce fil est protégé vaillamment par chaque partie du monde merveilleux que vous occupez et que vous ne méritez peut-être pas… Avez-vous entendu parler de l’homéostasie ? Tout votre corps veille à la bonne communication entre tous les acteurs de votre organisme et prend soin d’en conserver l’équilibre, quel que soit le déséquilibre que vous lui imposez. Tel un niveau pour vérifier la droiture d’une étagère (mettre la bulle d’air au milieu), votre corps veille à rattraper vos bêtises, à rééquilibrer le déséquilibre que vous lui infligez comprenant que sa mission est de conserver la meilleure harmonie dans tout l’ensemble, contre vents et marées ! Vous qui ne réussissez parfois pas à vous entendre avec une seule personne, imaginez donc avec toute une équipe ! La perfection est requise, aucun organe ne tire volontairement dans les pattes d’un autre : ils ont le même objectif, votre santé et votre survie !

Si votre corps pouvait vous critiquer : que vous dirait-il ?

Et non seulement vous n’êtes absolument pas reconnaissant(e) pour ce que votre « véhicule » fait pour vous, mais, en plus, vous lui crachez dessus, quand il ne répond pas à vos fantasmes. Vous souhaitez un corps de reine ou le physique de Terminator, mais sans faire d’efforts. Vous lui faites toutes sortes de reproches sans réaliser que vous êtes à l’origine des défauts que vous lui reprochez. Imaginez donc ce qu’il vous « balancerait » à la figure s’il pouvait vous critiquer à son tour ? Soyez honnête et faites la liste de toutes les maltraitances que vous lui faites subir… Que feriez-vous sans lui ? Les personnes tétraplégiques, privées de leur corps, mais pas de leur tête, vous mettraient un bon coup de pied aux fesses, si on pouvait réactiver une de leurs jambes pendant quelques secondes ! Lui reprocher l’esthétique quand vous pouvez la modifier (pour vous, pas pour attraper les mouches avec du miel !), l’accuser de vos excès, ne jamais être satisfait de ce que vous voyez dans le miroir et oublier que grâce à lui vous respirez, vous marchez, vous courez, vous riez, vous dansez, vous faites toutes sortes de mouvements qui sont la belle démonstration de votre liberté d’action : grâce à lui, vous vivez !

S’il ne peut verbaliser les reproches, votre corps peut tout de même vous parler…

Bien sûr, il est temps d’accepter certaines parties de votre corps qui ne seront jamais à votre goût : et alors ? Souhaitez-vous vraiment que l’on vous « aime » juste pour votre « carrosserie » ? Si une femme utilise des artifices, qu’elle ne s’étonne pas d’attirer uniquement des hommes artificiels ! Les actrices/acteurs et mannequins ayant tout fondé sur leur physique crèvent à petit feu de se voir vieillir. Regardez Madonna qui risque bien de se « découdre » sur scène, un de ces jours ! Votre corps est fidèle et s’il vous fait souffrir, c’est souvent parce que vous l’avez abîmé : il exprime vos excès que ce soit physique ou/et mental. Quand vous prenez soin de votre corps, vous ressentez du bien-être et de la sérénité, c’est là sa façon de s’exprimer aussi. Mais si vous avez dérapé, il couvrira, essaiera de réparer et de compenser vos excès jusqu’à ce qu’il ne le puisse plus. Il n’y a pas plus fidèle et loyal que votre corps : le lui rendez-vous ? Comprenez qu’il vaut mieux prévenir que guérir, car, quand la maladie se manifeste, le problème est présent depuis un bon bout de temps. Quant à l’aspect mental, la dépression et le burnout sont des allergies à un environnement toxique dans lequel vous avez trempé bien trop longtemps : l’inconfort, dans un premier temps, puis l’anxiété ont essayé de vous prévenir, mais vous ne les avez pas écoutés, vous vous êtes obstiné à continuer dans une direction qui vous rongeait.

Je terminerai sur une phrase de Gandhi qui résume très bien ma chronique : « Prends soin de ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester ». Prenez soin de vous.

wwwpascalepiquet.com    La spécialiste de la dépendance affective depuis 2005 (coach certifiée)

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?