Aimez MaChronique !



Réflexions sur l’amour

Partagez cet article !

En ce début d’année, clients et amis alimentent échanges et réflexions sur le sujet de l’amour que j’aimerai partager avec vous au travers de ces quelques lignes.
Plus que des réponses, vous trouverez des questions.

Quelle est la différence entre l’amitié et l’élu de son cœur?
Dans l’un comme dans l’autre, on aime. On manifeste des marques d’affection, d’attention et de création. L’amitié est platonique tandis que l’amour du couple à une dimension sexuelle.
Mais dans les deux cas, cela se construit et s’entretient. Comment?

Le sentiment amoureux, bien qu’il puisse naître sans effort particulier, s’il perdure dans le temps, nécessite qu’on en prenne soin, qu’on lui consacre du temps, de l’attention, de la nouveauté. Bref, qu’on le garde vivant et vibrant.
Souvent, la personne dont le cœur est libre va prendre soin d’elle, soigner son apparence au travers de l’alimentation, ses vêtements, une vie active, un cercle social composé d’amis qui partagent toute sortes d’activités et de moments joyeux ou plus troublés. Peut on dire qu’elle exprime et nourrit son amour d’elle même?
Quant à elle, la personne amoureuse, semble bien souvent avoir atteint un état de sécurité, un confort qui confère à la relation, avec le temps, l’impression que l’autre est acquis, que tout ce qu’elle vit va de soi.
Elle risque alors de commencer à se négliger et par extension, la relation aussi.
Ne peut on rester beau? Continuer à faire un peu d’exercice physique pour être désirable aux yeux de l’autre?
Que faire pour que cet amour poursuivre une évolution vers un épanouissement croissant?
L’absence de marques d’attention, d’affection et d’intérêt est elle le reflet d’un amour routinier?
Peut être est ce là que la corde brise?

Savoir entretenir la flamme. Continuer à la faire vivre en restant attentif à son évolution et celle de l’autre pour mieux satisfaire celle du couple. Créer des espaces de surprises, de spontanéité, de conquête… Même si votre amour semble conquis, il n’est pas acquis et, ce n’est pas un dû.
Que faites-vous, pour nourrir votre couple dans le temps?
Est ce que le degré de conscience qui guide vos pas dans votre carrière professionnelle est le même que celui qui fait avancer votre couple?

Et le désir dans tout ça, où est il? Désir de la présence de l’autre, désir de voir ses amis, désir sexuel. Aussi nombreuses que soient les formes sous lequel le désir peut exister, peut on dire que si le désir sexuel s’éteint, la relation amoureuse décline à son tour?
Comment garder vivant ce désir?
Certains diront qu’il suffit de regarder avec les yeux de l’amour mais quand est il pour vous?

Tant de questions dont les réponses sont propres à chacun et conduisent certainement, avant toute chose, à une rencontre avec soi.

Pour connaître les activités et services proposés, visitez mon site web: www.pnlcoachingdevie.com

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !