Aimez MaChronique !



Raton laveur, marmotte, moufette et autres petits animaux dans la cours !

Partagez cet article !

L’une des conséquences de la destruction des environnements naturels au Québec est la présence accrue des petits mammifères (ratons laveurs, marmottes, moufettes…) qui viennent trouver refuge sur nos propriétés. Ce court texte visera une compréhension plus fine du phénomène et, surtout, nous espérons qu’il vous sera utile au niveau des moyens à prendre pour une meilleure cohabitation avec ces petits visiteurs.

Premièrement, sachez que des mesures préventives sont conseillées pour éviter qu’ils s’installent chez vous. Le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs en suggère quelques-unes. D’abord, ces animaux apprécient souvent l’odeur de vos ordures et chercheront à s’en nourrir. Il faudra donc veiller à entreposer vos sacs à déchets dans un contenant bien fermé ou à un endroit inaccessible. Il sera important, aussi, de procéder à un nettoyage fréquent des bacs à ordures afin de limiter les odeurs qui s’en dégagent. Sinon, sachez que de la nourriture pour animaux domestiques laissée à l’extérieur favorisera la venue de ces petits animaux indésirables. Ainsi, prenez le soin de nourrir vos compagnons à l’intérieur et ne laissez rien à la vue pour les chats du voisinage. Finalement, veillez à ce que les accès aux endroits convoités par ces petites bêtes soient bloqués au préalable, ce qui vous évitera bien des problèmes. Leurs endroits favoris sont notamment l’entretoit, la cheminée, le dessous des perrons ou des cabanons, et, bien certainement, le potager qui constitue pour eux un véritable buffet !

Après avoir appliqué ces mesures préventives, il est possible que vous constatiez quand même des dommages de moindre gravité sur votre propriété. À ce moment, il est fort possible qu’un petit animal soit de passage chez vous. Nous vous conseillons de faire preuve de patience et d’attendre quelques jours afin de voir si l’animal a bel et bien élu domicile chez vous.

Si, malheureusement pour vous, une petite bête tente de forcer une cohabitation non souhaitée, envisagez alors certaines mesures répulsives. Le but ici est de déranger l’animal afin qu’il décide de partir de lui-même. Encore une fois, le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs suggère une panoplie d’astuces à ce sujet. Il s’agira, afin d’effaroucher la bestiole, de l’importuner en visant ses cinq sens.

Voici quelques exemples :

  • Ouïe : Placez une radio à piles près de l’endroit où elle s’abrite.
  • Toucher : Répandre des aiguilles de pins séchées autour de son nid.
  • Vue : Installez un épouvantail dans le jardin.
  • Odorat : Dispersez du naphtalène (boules à mites) près de son terrier ou des endroits qu’elle visite régulièrement. Sinon, les poils d’animaux domestiques ou les cheveux humains constituent aussi un bon répulsif. Demandez au salon de toilettage ou de coiffure près de chez vous !
  • Goût : Vaporisez ou saupoudrez ses lieux de dépendance avec du poivre de Cayenne.

Si, malencontreusement, aucune de ces techniques d’effarouchement ne s’avère efficace, c’est à ce moment que vous pouvez faire appel à l’Inspecteur Canin près de chez vous. En tant que Service de Contrôle Animalier, nous pourrons envoyer un spécialiste chez vous afin qu’il amorce une cage-trappe. Il s’agit d’un piège sans-douleur visant à capturer l’animal tout en assurant la sécurité de tous. Sachez que le service de location de cage-trappe est gratuit dans certaines villes, selon l’entente établie entre elles et l’Inspecteur Canin. Sinon, vous pouvez louer l’une de nos cages à bas prix ou tout simplement en acheter une. Une fois l’animal capturé, le contrôleur animalier passera reprendre la cage et ira relocaliser l’animal dans un lieu plus adéquat. Encore une fois, le service de relocalisation sera gratuit ou payant selon le contrat qui lie l’Inspecteur Canin à votre municipalité. Sachez toutefois que la relocalisation n’est pas sans impact sur l’équilibre faunique : en déplaçant les populations, elle déplace aussi ses virus et/ou ses parasites. Ainsi, nous vous conseillons fortement d’utiliser tous les moyens énumérés plus haut avant de faire appel au service de capture.

Voici maintenant quelques précautions à prendre afin que la capture se déroule efficacement :

  • Placez le dispositif de capture à l’ombre, avec un bol d’eau au fond de la cage.
  • Apposez un appât qui intéressera l’animal à capturer (informez vous auprès du contrôleur de chez l’Inspecteur Canin).
  • Informez-vous des horaires du service de contrôle animalier avant d’amorcer le piège (nous ne voudrions pas que l’animal capturé attende trop longtemps dans la cage).
  • Vérifiez souvent la cage-trappe : Est-ce que l’animal est capturé ? Fonctionne-t-elle efficacement ?
  • Dès que l’animal est capturé, appelez l’Inspecteur Canin. Un contrôleur ira le récupérer dans les plus brefs délais.

N’oubliez pas ! Lorsque l’Inspecteur Canin relocalise un animal, il n’empêche pas les autres visiteurs de venir s’installer chez vous. Il sera alors primordial de bloquer l’accès qui mène à son abri, sans quoi il est certain qu’une autre bête viendra s’installer dans cette belle cachette prête à l’accueillir !

En cas d’urgence, n’hésitez pas à appeler l’Inspecteur Canin ou le service de police près de chez vous, lequel nous rejoindra en urgence. Sinon, le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs constitue aussi une ressource utile. Voici des exemples de cas urgents :

  • Si l’un de ces petits animaux est entré à l’intérieur de votre domicile.
  • S’il présente des symptômes douteux comme une agressivité extrême, une paralysie, une salivation excessive ou des convulsions.
  • Etc.

Adresse électronique utilisées pour la rédaction du présent texte :
http://www.rageduratonlaveur.gouv.qc.ca/sante/animal.asp

http://www.rageduratonlaveur.gouv.qc.ca/docs/depliant-animaux-importuns(2).pdf

http://www4.gouv.qc.ca/fr/Portail/citoyens/programme-service/Pages/Info.aspx?sqctype=sujet&sqcid=2267

Liens utiles :
Inspecteur Canin de Saint-Charles Borromée : 450-756-4791
Inspecteur Canin de Saint-Lin Laurentides : 450-439-9683
Inspecteur Canin de Sainte-Marthe sur le Lac : 450-974-0462
Site de l’Inspecteur Canin : www.inspecteurcanin.net
Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs : 514-644-4545 (région de Montréal)

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !