Aimez MaChronique !



haubanage d’arbre

Quels sont les points essentiels à retenir sur le haubanage d’arbre?

Partagez cet article !

Le haubanage est une pratique très courante dans le secteur de l’arboriculture. Il est entrepris suite au passage d’une forte intempérie ou dans le but de préserver un arbre âgé. Il s’agit en effet d’un moyen qui permet de restreindre les risques de chute du végétal ou de ses branches hasardeuses. Le haubanage est donc effectué pour des raisons de sécurité. Dans cet article, nous abordons les points essentiels à retenir sur ce procédé.

Qu’est-ce que le haubanage d’arbre ?

On connait également le haubanage sous la désignation « étayage d’arbre ». Les élagueurs professionnels le mettent en œuvre à titre de traitement pour la plante qui en fait l’objet. En principe, il est réalisé afin de mieux contrôler le mouvement naturel des branches et leur progression dans le temps. Il faut savoir que le terme « hauban », dérivé de « haubanage », est souvent utilisé dans le domaine de la construction de bâtiments. C’est un câble que l’on utilise pour garantir la stabilité des éléments de construction verticaux comme les poutres. Cette définition a été par la suite transposée dans le domaine de l’arboriculture et de l’aménagement paysagers. Par conséquent, on se sert des haubans pour retenir ou renforcer une ou toutes les parties de l’arbre qui présentent des faiblesses. Pour cela, les élagueurs ont recours à des câbles plus ou moins élastiques.

Dans quels cas procède-t-on au haubanage d’arbre ?

Contrairement à ce que l’on puisse penser, l’installation des haubans ne gâche pas l’esthétique de l’arbre. Le haubanage est surtout réalisé sur des arbres en parfaite santé. C’est un moyen de préserver leur bien-être et de leur procurer une meilleure santé. On y a recours pour éviter l’abattage d’un arbre dans le cas où ses branches sont fragiles ou si la plante présente des fissures par endroit. Autrement dit, les câbles sont utilisés pour consolider sa structure afin de prévenir la chute des branches.

En outre, le haubanage permet de conserver l’aspect naturel du végétal qui en fait l’objet. En effet, les câbles vont servir de support pour celui-ci tout au long de son développement. Pour leur mise en place, il est conseillé de faire appel à cet élagueur professionnel dans la Somme sur ce site.

Quelles sont les différentes méthodes de haubanage d’arbre ?

Il existe principalement trois méthodes de haubanage d’arbre. Selon les cas, l’élagueur met en œuvre la méthode souple, la méthode rigide ou la méthode de soutien.

La méthode souple

Des haubans très élastiques sont utilisés dans le cadre de celle-ci pour sangler les branches fragiles. Ceci étant fait afin de limiter les mouvements de ces dernières. Cependant, les câbles ne sont pas destinés à les empêcher de bouger.

La méthode rigide

On fixe sur l’arbre des haubans métalliques. Concrètement, on insère dans celui-ci des vis et des tiges. À la différence de la première technique, celle-ci ne permet pas au végétal d’effectuer le moindre mouvement. Les élagueurs y ont surtout recours pour traiter un arbre gravement endommagé. Ici, ils cherchent à éviter que les branches se détachent du tronc. Néanmoins, il faut savoir que cette méthode peut affecter la santé de l’arbre à long terme.

La méthode de haubanage de soutien

Elle est effectuée afin que l’arbre puisse se tenir debout. En d’autres termes, les câbles permettent aux branches de mieux supporter le poids des fruits ou de la neige. Pour cela, un mât est mis en place sur le tronc de l’arbre afin qu’on puisse fixer les haubans destinés à les retenir. Les câbles en question vont relier entre elles trois ou quatre branches.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !