Aimez MaChronique !



les solutions contre la saisie immobilière

Quelles sont les solutions contre la saisie immobilière ?

Partagez cet article !

Souscrire à un crédit est la seule manière de réaliser ses rêves, quand on manque de financement aujourd’hui. En souscrivant un prêt, vous devrez payer une mensualité durant quelques années. Cependant, que va-t-il se passer si pour des raisons professionnelles ou personnelles, vous n’êtes plus en mesure d’honorer vos échéances ? Dans ce cas, il est fort probable que la banque ou l’organisme financier applique la saisie immobilière : un concept qui vise à saisir votre bien immobilier afin de rembourser votre dette. Cependant, ne vous inquiétez pas. Des solutions existent pour éviter la saisie immobilière. Tout de suite les détails.

Demander un délai de grâce

Rien n’est plus stressant que la saisie immobilière. Pourtant, il y a bien des moments où l’on est incapable de payer nos dettes. Pour éviter la saisie des biens, la première chose à faire sera de demander un délai de grâce. En effet, dès que vous rencontrez un problème au niveau du paiement, pensez immédiatement à discuter avec le responsable de la banque ou de l’organisme financier. Vous pouvez trouver des solutions ensemble, pour que vous puissiez garder vos biens, tout en honorant vos crédits. Pour cela, pourquoi ne pas demander un délai de grâce ? Vous pouvez contacter un avocat et traiter la procédure à l’amiable. Le prolongement de la durée de remboursement vous permet d’avoir du temps pour trouver de l’argent. Cela est la meilleure option en cas de chômage ou de retard de financement de la part d’un tiers.

Faire une vente amiable

Une autre alternative pour éviter la saisie immobilièreest la vente amiable. Pour ce faire, vous devrez rédiger une demande à la commission de surendettement. Vous devrez expliquer les raisons qui vous poussent à faire la vente amiable dans votre demande. D’un autre côté, le créancier doit vérifier si le montant du bien peut combler les dettes. Si tout est parfait, vous pouvez vous lancer dans la vente amiable. Dans ce cas, vous allez devoir quitter votre maison, une fois qu’elle est vendue. Cependant, si la vente amiable n’est pas autorisée, le juge peut ordonner une vente forcée dont la date est fixée par le juge. Pour connaitre que vous puissiez faire ou non la vente amiable, le mieux sera de discuter au préalable à votre avocat ou au responsable de la banque.

Réaliser la vente à réméré

Outre la vente amiable, il y a aussi la vente à réméré. C’est la démarche la plus simple et aussi la plus pratique pour éviter la saisie immobilière. Le principe est simple. Vous allez discuter avec la banque et vous pouvez leur proposer la vente à réméré, dans le cas où vous disposez d’un bien immobilier. Ce dernier sera vendu à un tiers, mais après la vente, vous pouvez toujours continuer à occuper la maison. Le meilleur de tout, c’est que vous pouvez récupérer votre maison, une fois que votre situation financière est stable. Personne ne saura donc qu’il y a un moment où vous avez vendu la maison, pour honorer vos dettes. Quoi qu’il en soit, dès que vous êtes en difficulté, pensez immédiatement à en parler au responsable de la banque ou de l’organisme financier. Cela vous aidera à éviter la saisie des biens ou la déchéance de prêt.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !