Aimez MaChronique !



QUE SONT DEVENUS LES VICTIMES D’INTIMIDATION ET CEUX QUI INTIMIDAIENT : DES DÉPENDANTS AFFECTIFS !

Partagez cet article !

QUE SONT DEVENUS LES VICTIMES D’INTIMIDATION ET CEUX QUI INTIMIDAIENT : DES DÉPENDANTS AFFECTIFS !

Dans ma chronique « Intimidation ou ‘terrorisme juvénile’ » (http://www.machronique.com/intimidation-ou-terrorisme-juvenile/), je vous parlais du drame que vivent ces enfants persécutés par les autres élèves, voire par les adultes, en milieu scolaire (ou en camps de vacances ou autres).  Quelles répercussions ont, sur la vie d’adulte, les mauvais traitements subis dans l’enfance ? Perte de confiance et d’estime. Que deviennent les persécutés et les persécuteurs ? Des dépendants affectifs ! Les victimes feront de magnifiques Desperados et les bourreaux de splendides Trous noirs affectifs.

Laissez-moi vous raconter l’histoire de cette cliente que l’institutrice a obligée à passer la journée avec un chewing gum sur le nez, pour la punir de l’avoir mâché en classe. Tout le monde se moqua d’elle, ‘l’adulte responsable’ aussi. Il faut savoir qu’habituellement, les élèves la ridiculisaient parce qu’elle était maigre. Et pour couronner le tout, elle vint un jour à l’école avec une robe qu’elle n’aimait pas, que sa mère avait choisie pour elle, dans laquelle elle avait l’impression ‘d’être un petit singe’ et provoqua à nouveau, encore et encore, les commentaires malveillants des autres. Une mauvaise programmation, c’est un premier événement malheureux qui se produit (on se moque d’elle parce qu’elle est maigre), un deuxième événement malheureux qui se produit (elle passe la journée avec un chewing gum sur le nez) et au troisième événement malheureux (la robe qui fait rire tout le monde), cela devient un problème ancré au plus profond de vous. Quand une situation souffrante se produit entre une et trois fois, elle devient pour vous une grande règle de l’Univers et vous commencez à voir votre confiance et votre estime s’effilocher, à un âge où elles devraient se construire…

Un autre de mes clients a vu sa vie basculer, parce qu’un grand costaud (nigaud !) menaçait de lui casser la figure tous les jours, à la sortie de l’école. Terrifié, il prenait ses jambes à son cou chaque soir, jusque chez lui. Résultat, dans sa vie d’adulte, il était incapable de faire face à une personne qui l’agressait verbalement, même qui lui parlait gentiment : dès que quelqu’un venait vers lui, cela représentait une menace et il ne savait plus comment se comporter : il retombait dans ses chaussures de petit gars terrifié par « le grand moron » (personne idiote, en Québécois), comme il l’avait nommé pendant nos séances. Dans leur vie d’adultes, terrifiés, donc timides à outrance, ils passent pour des arrogants, parce qu’ils restent dans leur coin, incapables de communiquer avec les autres. Les autres, qui se sentent rejetés, le critiqueront. Quand une femme ou un homme reste à l’écart, vous avez tendance à la/le juger sévèrement, pourtant, ils sont juste terrifiés d’avancer vers vous et essaie de le cacher : ça ne vous empêchera pas de les traiter de prétentieux. Un seul événement malheureux suffit à faire basculer votre vie : un autre de mes clients, à l’âge de 10 ans, a entendu son professeur lui dire,  « Tu es tellement idiot, que si on te met à côté des poubelles, même les éboueurs ne voudront pas de toi ! ». Cette phrase a tourné en boucle dans sa tête jusqu’à ce qu’il vienne faire un coaching, passé 40 ans… Il a découvert que cette phrase parlait de l’incompétence et de la bêtise de cet instituteur : pas de lui !

Donc, l’enfant maltraité par les parents ou/et par les camarades de classe et parfois les professeurs perd confiance et estime et vit de l’anxiété dans sa vie d’adulte. Le message qu’il aura reçu, c’est qu’il ne vaut rien et qu’il vaut mieux qu’il ne se manifeste à aucune occasion, car sinon, les autres vont constater qu’il est idiot. Il va passer sa vie d’adulte à se cacher, à camoufler ses défaillances, parce qu’il sait qu’elles représentent un danger. Un animal blessé reste dans sa tanière, le temps de guérir, car il sait que s’il en sort, il sera dévoré par des prédateurs ou, pire, par ses congénères ! Un humain blessé (manque de confiance et d’estime, poussant souvent dans l’anxiété) doit se confronter à la société à travers un job, à travers diverses activités qu’il ne peut pas éviter et se dérobera à tout autre contact humain. Il va se terrer dans sa tanière le plus possible et, bien qu’ayant fait quelques tentatives infructueuses et parfois très blessantes dans sa vie affective, ayant essuyé un ou plusieurs échecs, il se retranchera au maximum de la vie sociale. Il peut devenir aigri, grincheux et réagir aux sollicitations des autres par l’agressivité. On le trouve dans les bureaux, dans les entreprises, à des postes solitaires. Et s’il se retrouve à des endroits stratégiques où il a enfin du pouvoir (la gestion des fournitures ou des notes de frais, par exemple), il va prendre sa revanche… Les autres employés, qui ont pris l’habitude, comme les élèves de son enfance, de se moquer ou de livrer des commentaires malveillants à son endroit, se retrouvent obligés de lui demander les fournitures de bureau dont ils ont besoin. Vous irez plus facilement vous servir, quand la personne qui gère ce service est sympathique, plutôt que grincheuse. Là, il vous tient ! Pourtant, son caractère a été façonné par des gens comme vous, qui se moquaient de lui, dans son enfance, et la malédiction continue, car c’est inscrit dans son site Internet subliminal qu’il est une victime, depuis l’enfance… Il a perdu confiance en la race humaine et si l’occasion se présente, de victime, il peut passer à bourreau…

Certains, effectivement, resteront victimes toute leur vie, quand d’autres deviendront bourreaux… Cette revanche sur la vie, ils la prendront adulte : écrasés enfants, ils écraseront. Souvenez-vous : « bouffer ou se faire bouffer », telle est la relation dominateur/dominé. Si un poste leur donne l’occasion de dominer les autres, ils ne s’en priveront pas. À l’époque des galères, le capitaine nommait un des galériens responsable des autres et du rythme auquel il fallait ramer : devinez ce qu’il se passait ? Vous pourriez penser que, ayant vécu la même vie épouvantable que les autres galériens, il aurait pu être plus clément avec ses confrères… Eh bien non ! C’était l’inverse ! Il était encore plus dur avec eux, parce qu’il avait du pouvoir. En déséquilibre affectif, si la vie fait de vous un Desperado, vous resterez au service des autres, esclave de leurs jugements, qui seront, de toute façon, toujours négatifs envers vous : ils vous méprisent parce qu’ils vous dominent. Et si vous basculez du côté des dominateurs, parce que la vie vous met en situation de pouvoir à travers un emploi, vous prendrez votre revanche sur ceux qui n’ont rien à voir avec votre passé et vous vous ferez détester. Quand une personne soumise goûte au pouvoir, elle ne peut plus s’en passer et en abuse abondamment. Les dominateurs sont des gens qui ont peur.

Les petits durs de l’école deviennent des Trous noirs affectifs, ayant appris que pour s’en sortir il faut écraser : le pli est pris dans l’enfance, bien difficile de s’en débarrasser, car c’est un pouvoir « pratique », un réflexe, un mode de pensée, une mauvaise programmation… Pour ne rien craindre des autres, il faut avoir confiance en vous, à ce point que vous savez que quoi qu’il arrive, vous aurez la solution. Celui qui considère chaque être humain comme un danger, terrifié qu’il est, ne peut avoir des relations équilibrées avec les autres : ce seront forcément des relations de domination. Et puis, parmi les « petits durs » qui en faisaient voir de toutes les couleurs, il y en a qui deviennent des adultes regrettant leurs gestes : plusieurs de mes clients ont été ces bourreaux, en situation de survie, dominant les autres gamins. Plusieurs m’ont confié qu’ils sont allés voir, adultes, leurs victimes pour leur présenter leurs excuses. D’autres ne les ont jamais retrouvés et ont dû se débarrasser de leur sentiment de culpabilité, car enfin, ils n’étaient que la victime, eux-mêmes, des mauvais traitements de leurs parents.

Pour comprendre les relations dominateur/dominé et ce qu’il se passe quand  un dominé a du pouvoir, je vous conseille de regarder ces deux extraits du film « I comme Icare », avec Yves Montand :

« I comme Icare » :

http://www.youtube.com/watch?v=5Sqqhr4_J28

http://www.youtube.com/watch?v=CLVsGz4VvfM

Nouveau ! Lisez le e-book « Pourquoi récupérer son ex, là est la question. Comment survivre à une rupture, là sont les réponses ! » : http://www.pascalepiquet.com/pourquoi-recuperer-son-ex.php

Écoutez Pascale Piquet, chaque mercredi à la radio :


95.7 FM au Saguenay-Lac-St-Jean : Écoutez la chronique décapante de Pascale Piquet avec la complicité de John Ferguson et son équipe, tous les mercredis à 16h15 ! Écoute en direct : www.saguenay.radiox.com/accueil


94.1 FM à Sept-Îles : Écoutez le trio détonnant David Tancrède, Valérie & Pascale Piquet, tous les mercredis à 16h40 ! Écoute en direct : www.le941.com

Lisez le second livre de Pascale Piquet : « Gagnez au jeu des échecs amoureux » (Michel Lafon)

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », et téléchargez le guide « Arrêtez de souffrir, construisez votre bonheur », pour développer confiance et estime chez vous. En vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

Prenez une dose de bonne humeur : suivez Pascale Piquet sur Twitter www.twitter.com/pascalepiquet

FACEBOOK : page professionnelle « Pascale Piquet »

Et lisez la chronique de Pascale Piquet, chaque mercredi !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?