Aimez MaChronique !



Que faire de son téléphone quand on court ?

Partagez cet article !

Les adeptes du jogging, footing, running, trail et même de la bonne vieille course à pied se posent tous la même question : que faire de mon téléphone lorsque je pars courir ?

C’est un sujet qui alimente les forums et qui divisent les amateurs de sport, chacun ayant testé plusieurs solutions et tentant de convaincre que celle qui lui plait le plus est la meilleure. Autant le dire dès le début : s’il y avait une solution idéale qui fonctionne pour tout le monde, cela fait longtemps qu’elle aurait été adoptée !

Nous allons donc faire un petit tour d’horizon des options qui s’offrent à vous lorsque vous partez courir avec votre Smartphone.

Soyez prévoyant (e)

Avant toute chose, assurez-vous que votre téléphone est bien protégé, car le risque de chute est bien réel dans une activité sportive. La coque de protection est donc obligatoire pour votre jogging (vous trouverez des coques pour tous les Smartphones sur ce site de coque) et si vous êtes un adepte du trail (qui vous emmène dans des coins plus reculés qu’un footing dans le parc), un système de localisation peut s’avérer utile pour le retrouver s’il tombe de votre poche.

D’une manière générale, que ce soit en vacances, en courant, ou dans la vie de tous les jours, c’est toujours une bonne idée de protéger votre téléphone (voir infographie).

Gardez votre téléphone dans la poche

C’est une option choisie par de nombreux coureurs amateurs, et qui est acceptable à une seule condition : avoir une poche qui ferme bien, avec une fermeture éclair, et sans trous. Sinon, vous êtes à peu près sûr (e) de retrouver votre téléphone par terre…

Vous avez généralement deux possibilités :

  • La poche de votre short
  • La poche de votre veste

Ensuite, tout est question de confort et de choix personnel. En général, il peut être dérangeant d’avoir un téléphone dans les poches latérales du pantalon ou de la veste, car celui-ci a tendance à se bringuebaler à chaque foulée.

Les fabricants ont donc souvent prévu des poches arrière pour les shorts, ou au niveau de la poitrine pour les vestes, qui améliorent ce problème, sans toutefois apporter une solution parfaite.

Le support de bras pour Smartphone

Voici l’option la plus courante, avec des centaines de modèles différents disponibles pour tous les goûts, et ce n’est donc pas étonnant que ce soit celle choisie par la majorité des traileurs et coureur de fond.

Les avantages sont évidents :

  • Possibilité de voir l’écran facilement (idéal pour accéder au GPS ou à vos données)
  • Pas de risque de téléphone qui se balade à chaque foulée
  • Risque de perte limité car on voit immédiatement s’il tombe.

Toutefois, avec les Smartphones qui se font de plus en plus grands et de plus en plus lourds, le support de bras commence à perdre quelques adeptes, qui se disent être gênés par ce déséquilibre. À vous de voir, si 200 g sur votre bras diminue vos performances ou pas…

Dans votre soutien-gorge de sport

Non, il ne s’agit pas de le ranger devant : ce serait inconfortable, esthétiquement discutable, et il tomberait après une dizaine de foulées… Oubliez !

Par contre, la plupart des soutiens-gorges de sport bien pensés offrent une poche arrière dans laquelle il est facile de mettre son Smartphone. Bien sûr, il est plus difficilement accessible que sur votre bras, mais il est parfaitement protégé et ne vous dérange pas.

Vous pensez que cette option n’est valable que pour les femmes ? Oui et non…

Ils ne s’appellent pas soutien-gorge, mais harnais de poitrine et, s’ils ne sont pas prévus pour remplir la même fonction, ils s’avèrent tout aussi efficaces pour emmener votre Smartphone pour une longue sortie. Leur utilisation s’est popularisée avec l’usage des caméras embarquées pour le trail, et ils sont aujourd’hui devenus communs sur les sentiers.

La solution que l’on n’ose pas vous proposer

Certaines personnes ont choisi une solution radicale pour leur téléphone lorsqu’ils vont courir : le laisser à la maison !

Ils ne savent ni combien de temps ils sont allés courir, ni la distance parcourue, n’ont aucun moyen de sauvegarder ou partager leurs données, n’ont aucun suivi de leurs efforts, et risquent de se perdre dès qu’ils sortent des sentiers battus… Vous souhaitez vous aussi vous déconnecter quelque peu, oublier que l’on est en 2021, et aller courir comme dans les années 80 ? C’est bien beau tout ça, mais lorsque vous aurez un coup de fatigue ou, pire, une blessure, que vous serez loin de chez vous et sans possibilité de contacter personne, vous réaliserez votre erreur…

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !