Que couvre l’assurance dommage ouvrage ?

Que couvre l’assurance dommage ouvrage ?

Partagez cet article !

Vous envisagez de faire construire une nouvelle maison. Pour cela, vous procédez aux différentes démarches administratives avant de commencer les travaux. Mais avez-vous aussi pensé à la souscription à une assurance de construction ? Celle-ci est vraiment importante voire même obligatoire, car elle permet de bénéficier d’une meilleure couverture face aux différents risques présentés sur un tel chantier. Il y a l’assurance dommage ouvrage et l’assurance habitation. Concernant particulièrement l’assurance dommage ouvrage, c’est quoi exactement ? Que couvre-t-elle ?

Qu’est-ce qu’une assurance dommage ouvrage ?

L’assurance dommage ouvrage est une garantie obligatoire imposée au particulier qui fait construire sa maison ou qui procède à des grands travaux de rénovation. En y souscrivant, vous pouvez toucher une indemnité qui couvre les frais de réparations des sinistres liés à la construction. Vous recevez cette indemnité sans avoir attendu la décision de la justice.

Vous devez souscrire ce contrat avant l’ouverture du chantier. Il prend son effet au terme de la première année suivant la réception de l’ouvrage. Il s’achèvera en même temps que la garantie décennale. Il reste valable même s’il y a la vente du bien immobilier. Vous pouvez voir cette page si vous voulez avoir plus d’informations sur la validité de l’assurance dommage ouvrage.

Quels sont les dommages couverts par une assurance dommage ouvrage ?

En vous souscrivant une garantie dommage ouvrage, vous bénéficiez d’une meilleure couverture sur votre construction. En effet, elle couvre en premier lieu les dommages et les vices ayant des conséquences sur la stabilité de cette dernière. Parmi ces dommages figurent les fissures importantes sur les murs, l’effondrement de la toiture, et l’affaissement du plancher. A cela s’ajoutent les défauts d’isolation thermique des murs et les infiltrations d’eau par la toiture ou la façade.

En second lieu, l’assurance dommage ouvrage prend en charge aussi les dommages affectant les éléments d’équipements indissociables à l’ouvrage. Par contre, cette assurance ne couvre pas les dégâts causés par vous-même, l’usure naturelle de l’ouvrage, les incendies ainsi que les catastrophes naturelles. Par ailleurs, pour évaluer l’ampleur et les causes du sinistre et pour estimer le montant de la prise en charge, l’assureur fait une expertise.

Comment recevoir l’assurance dommage ouvrage ?

La prime d’assurance dommage ouvrage est différente de celle des autres types d’assurance. En effet, elle doit être versée à l’assureur en une seule fois et non par mensualités. C’est pour cela qu’il est conseillé de choisir une compagnie d’assurance le plus tôt possible. Comme ça, vous pouvez trouver la meilleure offre. Vous devez commencer la préparation de votre dossier au moins 2 mois avant le démarrage des travaux. Lorsque la souscription est faite, vous recevez une attestation d’assurance. Celle-ci vous sera utile en cas de sinistre ou de litige.

Ainsi, si vous constatez des sinistres relevant de la garantie décennale dans votre construction, informez immédiatement votre assureur. Pour le faire, il vous suffit de lui envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. Si votre déclaration est complète, l’assureur dispose 60 jours calendaires pour l’analyser. C’est après cela qu’il vous envoie une offre d’indemnité. Il a 15 jours calendaires pour vous verser cette somme.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !