Aimez MaChronique !



Pourquoi suivre une thérapie de couple ?

Partagez cet article !

Vous êtes marié ou en couple et vous rencontrez des difficultés ? Pensez à suivre une thérapie de couple, c’est une aubaine pour votre relation amoureuse. Mais avant d’entamer celle-ci, il est important d’en savoir plus là-dessus.

Qu’est-ce qu’une thérapie de couple ?

Aucun couple n’est à l’abri des difficultés. Souvent, les deux partenaires ont besoin d’une aide extérieure pour améliorer leur relation et éviter de mettre un terme à leur vie à deux. Il convient d’abord de faire la différence entre le thérapeute de couple et le conseiller conjugal. Les deux spécialistes peuvent tous les deux aider le couple, mais :

  • le thérapeute de couple tend à résoudre les problèmes à l’origine des conflits entre les deux partenaires. Il intervient vraiment en profondeur.
  • Le conseiller conjugal joue le rôle de coach et propose des moyens divers au couple pour faciliter leur vie commune au quotidien.

Sachant que la communication est la base de la réussite d’un couple et que si celle-ci est mauvaise, les deux partenaires peuvent finir par se séparer ou se haïr. Le thérapeute intervient alors sur la base du couple et cherche à démêler tous les problèmes pour que les deux partenaires puissent donner des ailes à leur relation. Il essaie de favoriser le dialogue en laissant chacun s’exprimer : ce qui devrait les conscientiser sur les véritables fonds de leurs problèmes. En effet, les disputes et les tensions peuvent avoir des causes bien plus profondes notamment les complexes, la mauvaise ou le manque de communication, le manque de confiance, le manque de respect, l’incompréhension, etc. Par exemple, si l’un a tendance à mentir, c’est souvent parce qu’il anticipe la réaction de l’autre s’il se met à dire la vérité ou bien parce qu’il craint que l’autre ne comprenne pas.

Un point essentiel est à soulever : le thérapeute ne doit en aucun cas juger chacun des partenaires ou se mettre dans la peau d’un arbitre. Il n’est pas là pour trouver qui a tort et qui a raison, il assiste le couple dans leur quête de paix et de dialogue. Il les aide à trouver l’origine de leur souffrance afin que le couple puisse se reconstruire. En général, lorsque la relation devient difficile, c’est parce que les accusations sont nombreuses tout comme les ressentiments. Parfois, ces ressentiments et accusations sont réciproques, ou tout simplement que l’autre partenaire n’aime pas avoir tort et se considère comme victime. Le couple est souvent convaincu que la rupture est l’unique solution, car ils restent bloqués aux accusations et s’imaginent qu’aucun ne souhaite changer pour sauver le couple. En derniers recours, ils sollicitent un professionnel : un thérapeute pour mieux faire fonctionner le couple. L’objectif étant de favoriser la compréhension pour trouver des compromis parfaits pour pouvoir continuer la relation. En dehors de la thérapie de couple, vous pouvez également essayer de vous redécouvrir en faisant un test de compatibilité. Qui sait, peut-être que vous allez retrouver des astuces pour mieux stabiliser votre couple.

Les raisons requérant une thérapie de couple

Il faut suivre une thérapie de couple au bon moment afin d’éviter que les deux partenaires se détruisent davantage ou souffrent encore plus. Quand consulter ? Quand les deux personnes ne parviennent plus à dialoguer et que l’intervention d’une tierce personne semble vraiment nécessaire. Dans ce cas-là, la volonté d’arranger les choses doit être au rendez-vous. Si ce n’est pas le cas, la thérapie de couple ne servira à rien. Néanmoins, recourir à la thérapie n’aboutit pas forcément sur la poursuite de la relation. À la fin de la thérapie, le couple peut décider ensemble de se séparer, mais sans se faire du mal. C’est important, surtout quand le couple a déjà des enfants.

Quand le couple connait des difficultés, souvent l’infidélité est à l’origine des crises. C’est aussi un sujet traité pendant la thérapie de couple : qu’est-ce qui a poussé l’un à tromper l’autre ? Le plus souvent, cela est dû au manque de complicité et de communication : la plupart des partenaires trouvent refuge dans les bras d’une autre personne. Le manque de relation sexuelle peut aussi être abordé pendant la thérapie, mais il ne faut pas trop se focaliser dessus. C’est quelque chose de normal quand les tensions sont au rendez-vous. L’épanouissement sexuel dans le couple est retrouvé quand le couple fonctionne mieux.

Il faut faire la différence entre thérapie de couple et thérapie individuelle, la thérapie de couple doit être suivie quand la communication ne passe plus et que les deux partenaires s’accusent de l’échec de leur vie à deux. Tandis que la thérapie individuelle concerne uniquement un partenaire qui ne parvient pas à être heureux ou souffre sans que son partenaire y soit pour quelque chose.

Chacun des partenaires doit parvenir à s’exprimer : parler des insatisfactions qu’ils ressentent au sein du couple sans accuser l’autre. Si la phase d’accusation a apporté des tensions, il faut changer de perspective devant le thérapeute : les accusations doivent être modifiées en demandes, la différence est énorme. La thérapie du couple se veut constructive et non le contraire.

Où et comment suivre une thérapie de couple ?

Pendant la thérapie, les deux personnes s’expriment librement : accusations, lamentations, etc. Au fur et à mesure, le thérapeute leur explique qu’il faut changer certaines choses pour que le couple puisse fonctionner de nouveau. Qu’est-ce que chacun veut vraiment ? Cela permet de savoir si chacun souhaite encore donner une chance à leur relation et est prêt à investir pour que tout change. Retrouver le dialogue est primordial, mais cela doit passer par la compréhension et les compromis afin de ne plus refaire les mêmes erreurs : s’accuser en permanence ou rester dans le silence. Dans la mesure où l’un des partenaires souhaite arranger les choses, mais que l’autre songe à la séparation, la thérapie sera un échec. Mais il est toujours possible de trouver un compromis et se séparer sans souffrance.

Pendant la thérapie, la réaction des femmes et des hommes n’est pas la même : les femmes sont plus expressives que les hommes. Cela dérange même beaucoup d’hommes de parler de leur vie de couple à une tierce personne. S’il accepte de consulter le thérapeute, c’est déjà une bonne chose. Il y a là une volonté de changer les choses et cela compte énormément. À noter que certains hommes ne parviennent pas à s’exprimer devant leur femme, mais une fois devant le thérapeute, ils évoquent plus ce qu’ils ressentent. Une fois que les deux partenaires sont conscients que leur relation est remise en question et qu’ils doivent changer, la réussite de la thérapie est garantie. Le thérapeute conseille au couple de favoriser les sorties et les moments à deux pour renforcer leur complicité et se donner une chance de reconstruire le couple. Durant la séance, l’expert peut leur demander de faire des exercices pour retrouver la communication dans le couple.

En général, au bout de quelques séances, le couple connait une véritable évolution et trouve de meilleures façons de bien communiquer et se comprendre. Dans certains cas, il est impossible à l’un des conjoints de satisfaire les demandes de l’autre ou qu’il a trop souffert : la relation est donc remise en cause. À noter que si un conjoint ne veut pas consulter, l’autre ne doit pas le forcer, car la thérapie sera vouée à l’échec.

La durée d’une thérapie de couple est de deux à trois séances, voire plus si nécessaire. Pour bénéficier de la prise en charge de la Sécurité sociale, il faut choisir un thérapeute de couple psychiatre. Où consulter ? Il faut se tourner vers les centres ou associations spécialisés en communication familiale et conjugale.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !