Poker en ligne : la réputation gâchée de Full Tilt

Partagez cet article !

Dans le monde du poker, nous avons pour habitude de dire qu’un scandale n’arrive jamais seul, et c’est visiblement la triste expérience que fait actuellement la salle de poker en ligne Full Tilt Poker pour qui la descente aux enfers médiatiques semble interminable. Après le Black Friday du 15 avril 2011 qui a conduit le FBI à procédé à l’interpellation de plusieurs employés de Full Tilt Poker, après les retraits de ses licences par l’AGCC (Alderney Gambling Control Commission) et l’ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux en Ligne), après les multiples critiques et recours juridiques intentés à son encontre par de nombreux amateurs de poker en ligne, Full Tilt doit à nouveau faire face à un nouveau scandale.

Des Livres pour Changer de Vie !




Dans toute la presse qui concerne le poker et même dans la presse généraliste, du quotidien Le Monde à TF1 en passant par 20 minutes et les Echos, on ne parle que de ca. Un procureur américain de l’etat de New-York, Preet Bharara a récemment accusé les dirigeants de la salle de poker en ligne Full Tilt Poker d’avoir mis en place un véritable schéma Ponzi (Wikipedia : circuit financier frauduleux qui consiste à rémunérer les investissements effectués par les clients, au moyen essentiellement des fonds procurés par les nouveaux entrants, le système étant découvert et s’écroulant quand les sommes procurées par les nouveaux entrants ne suffisent plus à couvrir les rémunérations des clients). En gros Full Tilt aurait depuis 2007 détourné 440 millions de dollars en provenance des comptes des joueurs inscrits sur leurs salles, et cela pour payer grassement les membres de leurs conseils, leurs actionnaires, et même certains joueur de poker célèbres.

Aimez-vous ce texte ?

Partagez cet article !