Le point « g » mythe ou réalité ?

Partagez cet article !

Le Point ‘G’. Mythe ou réalité :

Découvert dans les années 1940-1950 par Ernest Gräfenberg, gynécologue allemand, le point ‘G’ représente une zone érogène de grande sensibilité. Stimulé, le point ‘G’ permettrait d’aboutir à une excitation sexuelle et un plaisir intense.
Son existence reste controversée. Le point ‘G’ n’a cessé et ne cesse de déchaîner les passions et de faire couler beaucoup d’encre.

L’éjaculation n’est pas réservée aux hommes ! La particularité de la femme fontaine serait, là encore, en relation directe avec le point ‘G’.

Que vous le découvriez ou pas, dirigez votre attention à vous abandonner, à lâcher prise, ne vous obstinez pas à découvrir votre point ‘G’. Il y a bien d’autre façon d’obtenir du plaisir.

Dans la douche, dans le bain également vous pouvez vous stimuler. Eveillez votre féminité avec le pommeau de la douche ou un jouet intime. Tout en stimulant d’autres points sensibles du plaisir, associés aux plaisirs sensuels,  au lâcher prise.

Des Livres pour Changer de Vie !




Je vous rassure, la masturbation n’a jamais rendu sourd, impotent, pervers, obsédé,  névrosé, psychotique !

Prenez votre temps, ne brusquez rien, apprivoisez votre intimité. Découvrez votre poitrine, votre sexe, vos zones érogènes. De trop nombreux dysfonctionnements sexuels sont liés au refus de son propre sexe. Refus inconscient.

Chacun(e) doit apprendre à accepter son propre sexe ainsi que celui de son ou de sa partenaire. Acceptation  indispensable pour une sexualité riche et épanouie.

 

Aimez-vous ce texte ?

Jean-Philippe.

http//eclosion83136.canalblog.com

 

 

Partagez cet article !