savane de Saint-Paul

Patrimoine botanique Réunionnais : à la découverte de la savane Saint-Pauloise

Partagez cet article !

Saint-Paul est une commune quelque peu atypique située dans l’ouest réunionnais. Elle se démarque notamment grâce à sa végétation. En effet, on y trouve une flore forestière autour de l’étang éponyme, mais également une savane faisant également partie du patrimoine botanique de l’Île. Nous nous intéressons aujourd’hui aux particularités de cette formation végétale réunionnaise.

Localisation de la savane

La savane de Saint-Paul est une délimitée au nord-est par la ville de Saint-Paul, à l’est par le plateau Caillou, au sud par l’Eperon et à l’ouest par le Boucan Canot. Traversée par la route des tamarins, elle abrite des chemins pavés historiques dont Bellemène qui servait autrefois à acheminer les diverses récoltes vers le magasin de stockage de la compagnie des Indes.

On citera également le chemin pavé Bois-Rouge située entre la Ravine Divon et la Ravine Bernica qui servait également à l’acheminement des produits de récolte. Ces chemins ainsi que toute la savane Saint-Pauloise est devenu un lieu de promenade pour les touristes et les autochtones appréciant notamment la présence des nombreuses plantes et animaux caractéristiques de la Réunion.

Faune et Flore emblématique de la savane

Flore

Cette savane longeant le littoral Réunionnais abrite de nombreuses espèces de plantes parmi lesquelles on trouve notamment des Indigo rouges ou encore des tamarins cheval, un arbuste envahissant déjà bien établie dans cette formation botanique. Hormis les promeneurs, la savane accueille régulièrement de nombreux botanistes, guides et autres professionnels en élagage venus en apprendre beaucoup plus sur la flore locale. On y trouve également des herbes fataques, des herbes polissons ainsi que du piquant rouge, utilisé dans le tressage des corbeilles et chapeaux traditionnels.

Faune

Elle abrite les animaux typiques des savanes incluant notamment des cailles. Les lièvres y sont également très présents, de même que les couleuvres. De majestueux bœufs moka se rencontrent à divers endroits tandis que des cabris y ont leur territoire. En d’autres termes, la savane de Saint-Paul est le parfait endroit pour se dépayser car elle transporte dans un monde à part, quand on sait que sur l’Île, on rencontre plus souvent des plantes et animaux habitués à des conditions climatiques beaucoup moins hostiles et un peu moins désertiques.

Commentaires des professionnels

Promeneurs, botanistes, amoureux de la nature ou autre artisans en élagage et abattage d’arbres à Saint-Paul aiment passer du temps dans cet endroit. Hormis l’enrichissement personnel qu’on peut y trouver, c’est l’endroit propice pour s’évader, effectuer quelques exercices ou pour en savoir plus sur l’histoire de l’Île Bourbon. Ces amoureux de la savane Saint-Pauloise conseillent aux randonneurs de se munir d’un couvre-chef adapté et d’apporter suffisamment d’eau afin de faire face à la chaleur pouvant s’avérer étouffante, notamment quand le soleil est à son apogée. Ces professionnels et les amoureux de cette partie importante du territoire Saint-Paulois recommandent également de se munir d’une poubelle portative pour éviter de jeter ses déchets dans la savane et de polluer cette région rare et à préserver afin que les générations futures puissent en profiter.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !