Aimez MaChronique !



OUBLIER VOS EX, VOTRE PASSÉ ? ERREUR !

Partagez cet article !

OUBLIER VOS EX, VOTRE PASSÉ ? ERREUR !

 

Reprenons notre personne amnésique de la chronique précédente, qui a oublié, entre autres, tous ses codes, NIP, mots de passe et autres informations lui permettant l’accès à tout son Environnement. Pouvez-vous imaginer comment elle peut se sentir, la mémoire effacée, sans passé, donc plus aucune expérience ? Je sais, certains d’entre vous aimeraient beaucoup oublier… Surtout la dernière relation ou une enfance souffrante : ERREUR ! Je ris quand certains nouveaux clients me demandent de les hypnotiser pour oublier l’ex, qu’ils croient avoir dans la peau et dont ils ne réussissent pas à se détacher : Abracadabra et hop ! L’ex é-l-i-m-i-n-é(e) de la mémoire ! Savez-vous ce qu’il se produirait par la suite, s’il était réellement possible de vous le/la faire oublier ? Vous sauteriez sur pire que lui/elle à la première occasion ! C’est bien la dernière chose à faire qu’oublier les ex ou le passé. Vous vous demandez pourquoi ?!

 

La personne amnésique n’a plus d’expérience en aucune matière : souvenez-vous que vos perceptions d’aujourd’hui reposent sur votre passé. Depuis votre conception jusqu’à aujourd’hui, les personnes qui vous ont encadré et les événements heureux ou malheureux qui vous sont arrivés, les pièges dans lesquels vous êtes tombé sont les fondements de votre expérience. Soit votre confiance et votre estime auront été « musclées » avec le temps, soit elles se seront désagrégées, le sabotage commençant par les parents, dans 90 % des cas. Bien sûr, vous êtes nombreux à penser que si vous n’aviez aucun souvenir de votre enfance malheureuse, ça faciliterait votre vie. En êtes-vous si sûr que ça ? Beaucoup de clients n’ont pas de souvenirs de l’âge de 0 à 10 ans ou plus et se sentent handicapés : ils pensent que ce n’est pas normal. Et pourtant, s’il n’y avait pas de joie ni d’harmonie dans leur famille, s’il ne se passait rien de marquant, malgré leurs efforts, rien n’émerge : pas d’image, pas de sensation. L’explication est simple : leur enfance était terne, sans drame, sans joie, sans surprise, avec des parents présents, mais ni affectueux, ni aimants, ni violents : donc aucun souvenir heureux ou malheureux. Dans ce cas, vous étiez en « pilote automatique », ‘école/devoirs/dodo’, comme vous l’êtes peut-être encore aujourd’hui ‘métro/boulot/dodo’, rien de transcendant, rien de tripant, une vie terne et morose. Un souvenir est un fait qui marque votre mémoire : si rien ne marque, alors pas de souvenir.

 

La personne qui m’a suivie en shiatsu, pour régler la colère et la tristesse, m’a demandé de me souvenir d’une situation de joie avec ma mère : je n’en ai pas trouvé, il n’y en a pas. Elle a été une bonne ‘pourvoyeuse’ (toit/nourriture/vêtements/études) et, selon ses dires, m’a bien ‘dressée’. Mais des moments intimes de joie et d’amour avec elle ? Aucun. Ces femmes, ces hommes de devoir ne connaissent pas l’affection, l’amour ni la joie et sont bien incapables d’en donner : ils nous élèvent comme des militaires dans une caserne, nous brisent pour se faire respecter. J’imagine qu’aucun militaire n’a eu des moments de joie ou de franche rigolade avec l’adjudant-chef, pendant les heures de service : idem avec ces parents-là. Donc, la mémoire n’imprime rien, puisqu’il n’y a rien à imprimer… Rien de tripant, rien de joyeux, rien de souffrant non plus. Vous avez grandi comme dans un élevage de poulets en batterie, surtout si vous étiez plusieurs enfants, et si vous n’avez pas fini à l’abattoir, quoi que certains se soient abattus eux-mêmes, vous glissez dans une vie d’adulte triste et terne. Vous reproduisez exactement ce que vous avez vécu dans votre enfance.

 

À quoi ça sert de se souvenir d’une enfance terne et morose ? me demanderez-vous. L’être humain est ainsi fait : il veut savoir d’où il vient, de quelles ‘entrailles’ il est sorti, pourquoi ses parents ne l’ont pas aimé ou, si c’est le cas, pourquoi on l’a abandonné (je vous rappelle que si vos parents ne vous ont pas aimé, ce n’est pas parce que vous n’êtes pas aimable : c’est parce qu’ils sont incapables d’aimer !).  Cela démontre toute l’importance du passé : vous avez besoin d’avoir une histoire. Bizarrement, ceux qui en ont une veulent l’effacer et ceux qui n’en ont pas veulent la retrouver. En fait, vous souhaiteriez avoir une mémoire sélective : juste les bons moments et effacer les mauvais. C’est ce que vous faites et… volontairement quand votre ex a été moche avec vous : vous préférez vous rappeler les bons moments (sur lesquels vous pleurnichez !), alors que vous devriez conserver ceux qui vous ont fait souffrir ! Un tigre ressemble à une grosse peluche et il doit être plaisant de jouer avec… sauf qu’il va vous arracher la tête ! Vous préférez oublier qu’il/elle vous a déjà arraché la tête et vous êtes prêt à retourner dans la cage, en me disant « on avait des points en commun », mais il/elle vous trompait, « il/elle avait de belles qualités », mais il/elle vous frappait ! C’est votre côté enfant qui se raccroche à ce qu’il y avait de bon (20 % et encore !) pour oublier ce qu’il y avait de mauvais (80 % et plus !).

 

Imaginons que vous l’oubliez, cet ex, et avec lui/elle, tout ce que vous avez vécu. Pire, vous oubliez tous les ex : comment reconnaîtrez-vous les symptômes de la dépendance affective chez le/la prochain(e) que vous rencontrerez ? La souffrance endurée dans chaque relation est une dose de vaccin qui devrait vous préserver après plusieurs ‘rappels’, de retomber dans les filets d’un/une névrosé(e). C’est cette expérience qui vous permettra d’y voir clair dans le jeu des prochains prédateurs que vous croiserez : ils auront les mêmes comportements que tous ceux que vous avez déjà rencontrés et expérimentés. N’avez-vous pas assez souffert que vous vouliez y retourner ? Par dépendance émotive, vous avez tellement besoin de câlins et d’affection, même si vous voyez que c’est un tigre, vous rentrez dans la cage et… vous vous faites dévorer ! Combien de rappels de vaccin vous faudra-t-il pour arrêter de vous jeter dans la gueule du premier dépendant affectif qui passe ? Combien de souffrances devrez-vous vivre pour commencer à réfléchir ? Alors, imaginez si vous oubliez le passé ! Même en ayant vécu le pire, vous préférez vous souvenir du meilleur !

 

Bon, soyez rassuré : vous êtes nombreux à n’avoir que très peu pu pas de souvenirs de votre enfance et l’hypnose ne vous sera d’aucune utilité pour les retrouver. Votre mémoire n’a tout simplement rien imprimé, car il n’y avait rien de particulier à imprimer. La bonne nouvelle, c’est que vous n’avez rien vécu de dramatique non plus. En revanche, servez-vous de ce que vous avez vécu, bon ou mauvais, pour construire votre philosophie de vie : celle qui vous permet d’avancer en faisant attention où vous mettez les pieds pour éviter les pièges et marcher vers la sérénité.  Quant à notre personne amnésique, il va falloir qu’elle expérimente à nouveau chaque piège pour savoir où ça brûle, où ça pique et où ça coupe ! Et si vous avez la mauvaise faculté de ne vous souvenir que des bons moments avec vos ex, il va falloir repartir pour un tour dans l’horreur, jusqu’à ce que la souffrance soit supérieure aux bons moments passés. Ca viendra, faites-moi confiance, car vous savez que vous allez de pire en pire… Pourquoi, à votre avis ?!

 

Prenez une dose de bonne humeur par jour : suivez Pascale Piquet sur Twitter ! Abonnez-vous : www.twitter.com/pascalepiquet ou sur le site www.pascalepiquet.com

 

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », en vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com et envoyez-le à une personne que vous aimez : une carte de Noël sera jointe à votre nom.

 

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?