Aimez MaChronique !



Meurtre de la mère d’Ibrahima :révélateur d’une justice Française assise sur son devoir?

Partagez cet article !

L’affaire prend tout l’espace de l’actualité judiciaire, et pour cause…

Tanja, mère du petit Ibrahima a été tuée par son ex-compagnon tandis que celui-ci avait été ordonné de ne pas approcher son ex-concubine.

Mahamadou Doucouré, déjà connu des services de police, a totalement négligé l’ordonnance judiciaire, a fait preuve d’une révoltante désinvolture en menaçant à plusieurs reprises Tanja, qui s’est donc rendue menace après menace déposer plaintes sur plaintes, demeurées d’une troublante inactivité policière.

Une Tanya qui crie au secours, sans que personne ne puisse l’entendre mais attende hypocritement sa mort, feignant prétextes en tous genres méchamment dépourvus de crédibilité.

Une Tanja qui, selon son avocate « ne pouvait rien faire de plus » mais qui persista sur son danger de mort imminent ou près d’une police éminemment « s’en-foutiste », et qui devrait payer cette intolérable passivité et négligence, pas même concevable.

Alliot-Marie a proposé que l’on mette en circulation un bracelet électronique qui empêcherait l’accusé d’approcher la victime, réelle efficience ou pure débilité?

Quoi qu’il en soit, Doucouré a été mis en examen, et risque la réclusion à perpétuité, et on a envi de dire que les forces de police le méritent toutes autant…

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !