Aimez MaChronique !



L’INFLUENCE DU RÊVE/ CAUCHEMAR SUR VOTRE JOURNÉE ET VOTRE VIE

Partagez cet article !

L’INFLUENCE DU RÊVE/ CAUCHEMAR SUR VOTRE JOURNÉE ET VOTRE VIE

Pendant votre sommeil, vous rêvez. Certains s’en souviennent, quand d’autres ont l’impression qu’il ne s’est rien passé, ce qui est impossible : le rêve est la cassette autonettoyante du cerveau. Mais parfois, le nettoyage tourne au cauchemar… Quelle influence le rêve ou le cauchemar aura-t-il sur votre journée et sur votre vie ?

Comme je l’enseigne à mes clients, le subconscient ne fait pas la différence entre la réalité et les images que vous lui projetez en visualisant des scènes : il prend tout pour « du cash », donc pour la réalité. C’est sur ce principe que la reprogrammation se fonde en PNL (programmation neuro linguistique). Le subconscient réagit à chaque image, réelle ou créée, en vous envoyant les sensations reliées à ce que vous voyez ou imaginez. La preuve : si une personne jalouse imagine son conjoint avec quelqu’un d’autre, il crée les images dans sa tête (les voit en pleine activité sexuelle !) et ça le rend fou. Pour son subconscient et donc son corps, le tout est réel et ses 75 millions de millions de cellules se mettent en état de choc. Idem si un homme célibataire imagine son actrice préférée nue dans son lit… Il a une érection et pourtant pas de visite ! Oui, madame, vous aussi quand vous projetez dans votre tête les images de l’homme que vous convoitez : la réaction est présente, mais pas l’objet de vos fantasmes…

Quand vous êtes à tendance pessimiste, que vous êtes le meilleur réalisateur de films  d’horreur et que vous inventez un futur terrifiant, le résultat est le même. Celui ou celle qui a peur de l’avion imagine que celui-ci s’enflamme, que les deux ailes tombent, que les deux pilotes ont une crise cardiaque, que le personnel de bord est terrifié et que l’avion s’écrase. Résultat : vous voilà terrorisé alors que c’est juste votre imagination qui a fonctionné. Pourquoi ne pas imaginer que le personnel de bord est très sympathique et vous traite comme un coq en pâte, que les pilotes sont très sexys (désolée, les gars !), que le voyage est merveilleusement agréable à tel point que vous ne voulez plus descendre de l’avion ?! Vous constaterez que vos cellules frétillent et que votre corps baigne dans une plénitude parfaite. Quand vous visionnez un film d’horreur, de viol, de meurtre, ou toutes autres sortes de trucs démesurément tordus, comment pensez-vous que votre subconscient réagisse ? C’est du cash aussi ! Vous aimez avoir peur, alors vous regardez des films qui vous terrifient et votre mémoire enregistre les images et les conserve bien au chaud pour les ressortir. Quand ? Dans vos rêves conscients ou inconscients ! Je vous rappelle que la scène de la douche dans « Psychose » d’Hitchcock en a empêché un bon nombre de se doucher pendant un bout de temps ! La peur du noir, adulte, vient également de ces films à sensation qui s’impriment dans votre banque d’images privées. Que dire de « L’exorciste » qui a également traumatisé toute une génération et autres films à la tronçonneuse ou encore « shining ». Bref, comprenez-vous que vous emmagasinez des scènes traumatisantes qui ressurgiront dans votre vie courante (peur du noir, peur d’être seul dans une maison isolée, etc.) ou dans vos rêves/cauchemars ?

Comme si vous aviez besoin de cela pour mal dormir… De véritables scènes de votre passé sont également matières à cauchemarder : vos traumatismes d’enfance, des situations de violence, des souvenirs de maltraitance, des échecs amoureux et ruptures sont autant de prétextes pour agiter vos nuits. Et quand vous vous réveillez, en sueur, terrifié, les images horribles toutes fraîches dans votre tête, votre corps est forcément en état de stress. Il ne sait pas que vous rêviez, il l’a vécu en réalité. Se réveiller après un cauchemar va influencer votre journée : vous serez dans un état négatif du matin au soir, englué dans les horribles sensations dont vous ne réussissez pas à vous départir. Sans parler des cauchemars répétitifs qui reviennent régulièrement, et vous mettent en état de choc à chaque fois. Personnellement, par le passé, j’en avais deux : j’essayais de courir sur la plage pour fuir un tsunami qui m’arrivait dessus, mais je ne bougeais mes jambes qu’avec difficulté. Et celle du cheval dont les jambes sont tellement immenses que je suis à plusieurs dizaines de mètres du sol avec la peur de tomber. Bonne nouvelle : depuis que j’ai construit mon bonheur, ces rêves/cauchemars m’ont quittée. Aujourd’hui, je ne fais pas de cauchemar ou ne m’en souviens pas, parce qu’ils ne me marquent pas. Je vis et je rêve de la même façon : nageant dans le bonheur. Faire des cauchemars révèle un esprit torturé et si votre passé a été difficile et que vous êtes friand, en supplément, de films d’horreur, vous ne faites rien pour aider votre subconscient à s’y retrouver ! Incapable de lutter contre les pensées négatives qui vous assaillent, comment lutter contre des images qui surgissent de votre mémoire ?

Il existe un moyen très simple de sortir des émotions d’un cauchemar : vous venez de vous réveiller et les images sont fraîches dans votre mémoire. Refermez les yeux, détendez-vous et reprenez la scène consciemment en visualisant la suite : une suite que vous inventerez à votre avantage ou avec une fin comique. Vous rêviez que vous étiez agressé ? Imaginez que vous avez des super pouvoirs et que vous donnez une volée à vos agresseurs. Faites en sorte que les personnes que vous avez vues mortes se réveillent et vous embrassent ou encore qu’il s’agissait du tournage d’un film et vous entendez « coupez » ! Bref, reprenez le cauchemar et faites-le finir d’une façon positive. Le subconscient n’y verra que du feu et comme la fin sera heureuse, il vous enverra les émotions qui vont avec. Faites l’exercice plusieurs fois, en améliorant la scène à chaque fois. Avez-vous remarqué que quand vous faites un beau rêve, vous passez la journée à baigner dans la douceur et le bonheur de ce que vous avez vu avant de vous réveiller. Quand je rêvais que l’homme de ma vie me tenait dans ses bras (c’est le plus érotique que je réussissais à voir dans mes rêves ou alors je ne m’en souvenais pas !), je me réveillais dans l’émotion et le plaisir que cette situation m’inspirait. Aujourd’hui, c’est une réalité : autant la nuit que le jour !

Les cauchemars à répétition vous empêchent de dormir, car vous avez peur de fermer les yeux et revoir sans arrêt les images qui vous terrifient. Elles ne sont pas innocentes ces situations qui vous effraient et le cerveau a un message à vous faire parvenir. Certains de mes clients étaient abonnés aux cauchemars et ceux-ci disparaissaient alors que leur confiance et leur estime augmentaient. D’autres ne se rappelaient pas leurs rêves et se sont mis à s’en souvenir. En fait, si vous avez votre vie bien en main, vos rêves seront le reflet de ce que vous vivez, même si, parfois, vous faites un rêve qui vous choque ou qui est bizarre. Sachant gérer les émotions négatives vous aurez le même pouvoir dans vos rêves et cauchemars. Du coup, la catégorie épouvante n’existe plus dans vos nuits, car vous ne vous laissez plus imprégner par le négatif. Je me souviens de rêves vraiment bizarres qui auraient dû me traumatiser, mais qui n’ont eu pour effet que me faire sourire. En fait, le tout repose sur ma croyance que les rêves sont un nettoyage du cerveau et qu’ils soient agréables ou épouvantables, ils libèrent la mémoire de certains stresses. Le pire, c’est quand vous essayez de les analyser et n’ayant pas les outils pour ça, vous continuez à revivre le cauchemar toute la journée. Pour moi, les rêves bizarres sont comme les tableaux de certains peintres, abstraits, avec une suite de scènes sans queue ni tête que j’oublie très vite après m’être réveillée. Sauf quand ils sont agréables : ceux-là, je les revis tout à loisir dans ma journée. Et à bien y réfléchir, mon passé a été un véritable cauchemar,  mais je me suis battue pour me construire une vie de rêve !

La nouvelle version du  « Syndrome de Tarzan avec Amour en supplément » sort le 4 février 2015 au Québec et mars 2015 en Europe !

Coaching individuel par skype. Tous les détails sur mon site : Choix n°5     http://www.pascalepiquet.com/coaching-intensif.php

Sortie du e-book sur les relations hommes/femmes « Séduire pour une nuit ou charmer pour la vie ? » Les 13 premières pages sont téléchargeables gratuitement sur le site : www.pascalepiquet.com

Lisez le e-book « Pourquoi récupérer son ex, là est la question. Comment survivre à une rupture, là sont les réponses ! » : http://www.pascalepiquet.com/pourquoi-recuperer-son-ex.php

Écoutez Pascale Piquet régulièrement, à la radio :

Chronique mensuelle :
94.1 FM à Sept-Îles : Écoutez le trio détonnant David Tancrède, Valérie & Pascale Piquet, tous les premiers mercredis de chaque mois à 16h40 !

Lisez le second livre de Pascale Piquet : « Gagnez au jeu des échecs amoureux » (Michel Lafon)

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », et téléchargez le guide « Arrêtez de souffrir, construisez votre bonheur », pour développer confiance et estime chez vous. En vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

Prenez une dose de bonne humeur : suivez Pascale Piquet sur Twitter www.twitter.com/pascalepiquet

FACEBOOK : page professionnelle « Pascale Piquet »

Et lisez la chronique de Pascale Piquet, chaque mercredi !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?