Aimez MaChronique !



Les zones érogènes

Partagez cet article !

Les zones érogènes :

Bonjour

Vous venez d’explorer votre corps qui est une véritable ‘usine’ de sensualité, sensibilité et plaisir.

Vous avez ressenti, je vous le souhaite, une sensibilité aux caresses. Vos organes génitaux sont des zones érogènes dites primaires. Il en existe bien d’autres, dites secondaires à tort ; car elles sont sources de plaisirs. Trop souvent négligées dans la relation amoureuse et dans les préliminaires et durant l’acte sexuel.

Offrez du temps, de la sensualité, du bonheur et surtout de l’amour.

N’oubliez pas que chaque être est différent et ne réagit pas de la même manière. Chacun ayant ses propres régions personnelles à l’érotisme.

Il n’y a pas de règle absolue. Les caresses doivent être offertes avec volupté, douceur, sensualité et amour.

Certain, par exemple, éclate de rire si on leur effleure la plante des pieds. D’autre apprécient la stimulation autour de la bouche, de l’oreille, du cou, de la nuque, des cervicales aux lombaires, des fesses, des cuisses,  du nombril…

Cette découverte appartient au couple à travers sa relation, ses échanges. En offrant des effleurements,  des caresses et des baisers : chacun pourra envisager une adaptation qui lui convient en respectant les souhaits et les désirs de son ou sa partenaire.

 

La sexualité est trop souvent considérée, à tort, comme un acte sérieux, sans échanges verbaux, sans éclats de rire, sans une réelle complicité.
Toujours plus de ‘performances’, de comparaisons, de recherche absolue pour flatter son ego…

Apprenez à lâcher prise dans la relation à l’autre. Lâcher prise qui s’acquiert en connaissant ses propres désirs, sa propre sensibilité, sensualité et corporalité.

 

Jean-Philippe.

http://eclosion83136.canalblog.com

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !