Aimez MaChronique !



Les vertus méconnues du cannabis

Partagez cet article !

Le cannabis Sativa est une plante médicinale qui côtoie l’être humain depuis le Néolithique. En effet, les premiers récits sur l’usage datent du VIe siècle av. J.-C. tandis que son utilisation en Europe et en Asie remonte au début de l’holocène.

En 1840, un jeune médecin irlandais William B. O’Shaughnessy recommandait à la communauté médicale d’Europe et des États-Unis l’utilisation de cette plante pour soulager le tétanos et les autres maladies convulsives. Un autre chercheur français nommé Jean Jacques Moreau avait également fait une expérience sur l’utilisation du cannabis pour traiter les troubles mentaux. Par ailleurs, de nombreux praticiens du XIXe siècle ont confirmé que le cannabis possédait des propriétés très bénéfiques pour la santé. En voici quatre exemples :

1-    Le cannabis pour traiter l’épilepsie infantile

Dans le cannabis, on trouve deux types de principes actifs ou cannabinoïdes dont :

— le CBD ou cannabidiol qui est une molécule à effet relaxant et légal. Il est généralement utilisé en phytothérapie pour soulager l’épilepsie infantile qui est un trouble provoquant des crises violentes chez l’enfant.

— le THC ou Tétra-Hydro-Cannabino qui est à l’origine des effets psychotropes du chanvre.

2-    THC pour ralentir la maladie d’Alzheimer

Le THC est une substance active du cannabis qui aurait un effet neuroprotecteur contre les plaques séniles caractéristiques de la maladie d’Alzheimer. Il agit en bloquant l’enzyme qui produit les plaques dans le cerveau. Si le patient ne reçoit pas les traitements adéquats, les plaques amyloïdes détruiront petit à petit les cellules du cerveau et provoqueront la maladie d’Alzheimer.

3-    Le cannabis dans le traitement des maladies inflammatoires de l’intestin

Le cannabis, plus précisément l’huile de cannabis peut être utilisée pour traiter les maladies inflammatoires de l’intestin à l’instar de la colite ulcéreuse et de la maladie de Crohn. Dans ce genre de traitement, les deux composants (le THC et le CBD) agissent ensemble pour stimuler la défense immunitaire et renforcer les fonctions intestinales. Il faut également préciser que le corps humain produit son propre THC. Il augmente la perméabilité de l’intestin pour faciliter le passage des bactéries dans le système sanguin.
Pour ceux qui sont habitués à la cigarette électronique, il est également possible d’ajouter les principes actifs du cannabis tels que le THC dans l’e-liquide.

4-    La marijuana pour lutter contre les troubles du sommeil

Les personnes qui souffrent de nervosité nocturne peuvent consommer des cannabinoïdes pour éviter le manque de sommeil. Les autres produits contenant un faible pourcentage de THC permettent également d’obtenir un meilleur effet somnifère.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !