Aimez MaChronique !



Les nouveaux marchés de l’e-commerce

Partagez cet article !

La mondialisation de l’économie a depuis longtemps favorisé les échanges commerciaux. C’est maintenant aux consommateurs de profiter du rétrécissement des distances et de la proximité virtuelle des biens ou services de grande consommation. La maturité des réseaux du web a permis aux sociétés de développer considérablement leur ventes . Mais l’e-commerce a ses règles particulières, la concurrence y est accrue et les moyens marketings sont différents de ceux d’une boutique classique.

Le marketing e-commerce

Pour un site internet il est tout à fait primordial d’avoir une bonne visibilité. Or le principal, quasi unique, intermédiaire entre le clavier du futur consommateur et les sites marchands est Google. Si l’on veut augmenter ses chances de faire du chiffre il faut gagner en visibilité sur le plus important moteur de recherche qu’est Google. Le SEO ( Search Engine Optimization ) tente de répondre à cette problématique de présence web à travers des techniques diverses pour faire face au vaste e commerce emerging markets.

Par ailleurs, une fois sur le site, le but est que le client reparte en ayant fait un achat. Le manque de contact direct avec un représentant de l’enseigne peut être une limite pour le consommateur , compte tenu du fait que chaque page du site web doit mettre le consommateur en confiance et mener a la vente. Un équilibre doit être trouvé entre quantité d’informations et lisibilité. Le consommateur risque à tout instant de perdre le fil de sa recherche dans une multitude d’information. Il suffit d’un rien pour changer de site !

La gestion e commerce

Bien connaitre sa clientèle pour être mieux préparé

Afin de cibler parfaitement sa clientèle il faut réunir et maitriser un maximum d’information à ce sujet. Afin de collecter les informations nécessaires, les ERP sont utilisés et permettent une meilleur gestion du commerce en ligne . Les données qu’elles fournissent apportent une contribution considérable pour l’analyse des marchés et le ciblage de la clientèle. Une gestion e commerce ne peut se passer par une étude ERP.

Les tendances du moment :

B2B :
Le marché B2B chinois est dominant et Alibaba.com est le plus important site qui est dédié aux commerciaux. On y trouve des fournisseurs de toutes nationalités mais constitue une porte d’entrée préférentielle vers la Chine grâce à la présence importante des fournisseurs chinois. L‘objectif du site est surtout et avant tout de mettre en relation les commerciaux et ne doit pas s’éloigner de cette mission. Il faut savoir s’orienter dans cette jungle, en différenciant par exemple les simples grossistes des réels producteurs. Rédiger un cahier des charges avec détail et précision destiné aux fournisseurs est la première étape de base à accomplir , un manque de précision lors de la demande initiale peut être source de litige. Et enfin, lorsqu’on n’est pas sur, vaut mieux demander les services d’une société spécialiste en audits pour s’assurer des contrôles qualité.

Les tendances sur le B2C :
Les enjeux actuels de la vente en ligne B2C se situent dans la logique du multi-écrans, la multiplication des appareils connectés : smartphones, tablettes, télévisions et montres intelligentes, augmentent le nombre d’achats en ligne, Le futur acheteur est constamment accessible. Les acteurs ont donc un rôle à jouer pour rester attractif dans la présentation et le contenu de chaque support.

L’e-commerce est un domaine aux multiples facettes, qui exigera une coordination digne d’un chef-d’orchestre. Les ventes sur le web, étant intimement liées aux nouvelles technologies, exigent un ajustement constant des acteurs du marché, en terme de référencement et de clarté du contenu. La vidéo tend à s’affirmer comme le prochain médium des ventes en ligne.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !