Les multiples sites de condos du Québec

Partagez cet article !

Ce n’est pas un hasard si, au cours des derniers mois, la province a connu un léger ralentissement des mises en chantier, et ce, dans plusieurs régions. En effet, qu’il s’agisse de propriétés ou de copropriétés, les unités neuves abondent aux quatre coins de la province, si bien que le marché se retrouve actuellement avec un important surplus qu’il devra, d’une manière ou d’une autre, écouler.

Augmentation explosive du nombre de condos

À Montréal, seulement, la Société canadienne d’hypothèque et de logement (SCHL) faisait état, en 2012, d’une augmentation de 40% du nombre de condos à vocation locative en un an seulement. Partout ailleurs au Québec, on assiste à une multiplication des mises en chantier et des sites de condos, dont la popularité ne cesse de croître d’année en année.

Cette popularité s’explique en partie par le phénomène du vieillissement de la population et par le fait que non seulement le condominium est généralement plus abordable que la traditionnelle maison, mais qu’il exige moins de responsabilités de la part de son propriétaire. En effet, de plus en plus de personnes, qui ne veulent pas être aux prises avec les multiples corvées qu’implique l’achat d’une maison, se tournent vers la copropriété pour profiter des avantages d’être propriétaire, tout en laissant de côté les inconvénients.

Les types d’acheteurs

Trois types d’acheteurs, soit les retraités, les premiers acheteurs ou les personnes qui viennent de subir une rupture amoureuse ont manifesté un intérêt grandissant envers le condo ces dernières années. Cet engouement s’est traduit par la mise en chantier de milliers de projets de condos partout au Québec.

Prolifération du nombre de sites

Le résultat est que les chantiers de condos abondent actuellement sur le territoire. On en retrouve partout, autant dans les grandes villes que dans les plus petites municipalités telles que Saint-Lambert ou Saint-Jérôme.

Que vous cherchiez des condos neufs en Montérégie ou encore des condominiums neufs à Saint-Janvier, ce ne sont certainement pas les options qui manquent. Et cette croissance risque de se poursuivre au cours des prochaines années.

Le cas de Montréal

Si, dans la plupart des régions du Québec, les mises en chantier ont ralenti en mars 2014, Montréal fait figure d’exception. Après avoir connu une légère baisse en 2013, la métropole a repris du poil de la bête en lançant, en mars 2014, quelque 596 nouvelles unités de condos, ce qui représente une augmentation de 172% par rapport à la même période l’an dernier.

Marché favorable aux acheteurs

Ces nouvelles unités viennent s’ajouter à nombre déjà très élevé de copropriétés. Le résultat est que l’offre de plus en plus abondante avantage dorénavant les acheteurs, qui ont désormais l’embarras du choix.

Vers une saturation du marché?

Il y a tellement de sites de condos sur le marché que certains experts parlent de saturation du marché. C’est le cas de Desjardins, qui estime qu’au rythme où prolifèrent les mises en chantier actuellement, les prix risquent de plafonner et d’être dangereusement revus à la baisse. On a déjà commencé à observer cette tendance dans certaines régions du Québec. Chose certaine, ce ne sont certainement pas les consommateurs qui vont s’en plaindre!

Partagez cet article !
 
 
 

Des Livres pour Changer de Vie !