LES MONDES PARALLÈLES EXISTENT ET JE VAIS VOUS LE DÉMONTRER

Partagez cet article !

LES MONDES PARALLÈLES EXISTENT ET JE VAIS VOUS LE DÉMONTRER

Fan de science-fiction depuis ma plus tendre enfance, j’ai toujours été curieuse de l’inexplicable. Quand une théorie ne peut être démontrée dans la pratique, vous devez alors vous fonder sur vos croyances et sur votre expérience, ainsi que sur ce qui fait écho en vous ou non. Les extra-terrestres existent-ils ? Vous en jugerez selon votre propre ressenti. Vous prenez de nombreuses positions qui ne se fondent sur aucune preuve tangible si ce n’est ce que vous ressentez au fond de vous. À moins que, comme St-Thomas, vous ne croyiez que ce que vous voyez et vous en avez le droit. Remarquez que, parfois, même si je vous apporte la preuve que vous êtes quelqu’un de bien, il se peut que vous ne le croyiez pas ! St-Thomas seulement à vos heures. Et bien aussi cartésien, septique ou difficile à faire changer d’avis que vous soyez, si vous ne croyez pas à la théorie des mondes parallèles, je vais vous en apporter la preuve dans cette chronique. J’en ai découvert deux…

Nous sommes tous fabriqués de la même façon, mais nous ne vivons pas dans la même dimension

En PNL (programmation neuro linguistique), un des pré-requis est que chaque être humain a sa propre carte (vison) du monde et construit ses propres représentations selon ses filtres de perception. Nous possédons trois filtres : neurologique (ce qui s’inscrit dans notre cerveau), socio-culturel (ce que la société et sa culture nous imposent), personnel (relié à notre propre expérience de vie). Voilà sur quoi se fondent nos programmations, bonnes ou mauvaises. Et s’il existe une multitude de combinaisons quant aux représentations que les gens se font par rapport aux choses et aux événements, il n’existe pourtant que deux mondes parallèles différents reposant chacun sur cette croyance : le bonheur existe ou le bonheur n’existe pas. Dans quel monde vivez-vous ? Nous avons, tous, les deux pieds sur la même planète, mais nous ne vivons définitivement pas dans le même univers. J’en veux pour preuve que ceux qui sont heureux et cultivent leur bonheur ne vivent pas dans la même dimension que ceux qui n’y croient pas et sont donc plus ou moins malheureux. Malheureux à ce point qu’ils crachent leurs jalousie, frustration et peurs sur ceux de l’autre monde. Vous noterez que les gens heureux ne crachent sur personne et se contentent d’éviter ceux qui ne le sont pas. Nous sommes tous fabriqués de la même façon, vivant sur la même planète Terre et pourtant nous développons uniquement deux philosophies différentes qui s’affrontent, depuis la nuit des temps. Au moment où j’écris cette chronique, on comptabilise 7 390 597 817 d’êtres humains qui ne sont divisés qu’en deux mondes parallèles et qui fonctionnent tous de la même façon dans chacun des camps.

Dans quel monde vivez-vous : le Monde I ou le Monde II ?

C’est bien ce qui est fascinant : dans chacun des mondes, le Monde I étant la dimension dans laquelle on prône le bonheur et le Monde II étant celle où règne le malheur, les individus ont tous la même philosophie, appliquant les mêmes principes de vie, adoptant les mêmes comportements. Les premiers s’appuyant sur des croyances portantes (je suis quelqu’un de bien, je mérite le bonheur, je suis capable de tout ce qui est atteignable et réalisable, le tout se fondant sur la confiance et l’estime), les seconds se laissant entraîner par le fond avec exactement les pensées inverses. Notez que tous les êtres humains qui sont heureux font la même chose et tous ceux qui sont malheureux font exactement tous la même chose aussi. Dans le Monde I, le bonheur repose sur le fait de s’aimer et prendre soin de soi, ce qui est interprété dans le Monde II comme du narcissisme et de l’égoïsme.  Les gens heureux croient à l’amour et le vivent, alors que les autres, n’y croyant pas, ne vivent que des échecs et ne croient plus en eux ni au sexe opposé (ou au même sexe). Dans l’une des deux dimensions, il faut faire des sacrifices, des compromis et des concessions, aimer, c’est souffrir, il y en a toujours un qui domine dans le couple, on ne peut pas tout avoir, rien ne s’obtient facilement : devinez donc à quel monde je fais allusion ?! C’est encore une fois tout l’inverse dans le Monde I. Vous voilà bien obligé de constater que ces deux univers existent bel et bien, peu importe celui dans lequel vous vivez. Et force est de constater que ceux qui prennent soin d’eux et s’aiment sont agréables avec les autres alors que ceux qui ne le font pas sont souvent détestables avec leurs congénères, voire avec eux-mêmes. Tous les comportements négatifs reposent sur le mal de vivre et les comportements positifs sur la joie de vivre : l’agressivité est le symptôme d’une vie de misère et si cela constitue une explication, ce n’est en aucun cas une excuse ! Comment se fait-il que nous soyons si opposés ? Pourquoi vivons-nous dans deux univers parallèles ? À cause de nos croyances et de notre expérience de vie qui forment nos bonnes ou mauvaises programmations. Les malheureux jalousent les heureux et/ou en ont peur, frustrés qu’ils sont de leur bonheur, pendant que l’autre catégorie comprend leur désarroi et s’en tient juste éloignée.

2 % (dominants) vs 98 % (dominateurs/dominés)

Nous avons tous droit à nos opinions, mais le Monde II essaie souvent d’obliger les heureux à avoir la même opinion que lui, parfois par la violence (les dominateurs), alors que ces derniers font valoir leur point de vue sans essayer de convaincre la partie opposée : ça ne servirait à rien. Personnellement, je ne souhaite pas que l’on pense comme moi, je souhaite qu’on me laisse penser en toute liberté. Mais, il est évident, et vous en conviendrez, que ces deux dimensions ne pourront jamais s’entendre. Nos mondes sont bien trop opposés pour qu’un jour ils ne fassent qu’un. Si vous me lisez régulièrement, vous savez que je parle du monde des dominateurs/dominés qui constitue 98 % de la population (manque de confiance et d’estime sur une échelle de 1 à plus de 10) vs le monde des dominants soit 2 % (ont une belle confiance et une belle estime d’eux). Souvent, les médias me demandent, et à juste titre, d’où je tiens ces chiffres : c’est simple, comptez autour de vous le nombre de personnes heureuses et j’entends par là ayant le bon job, le bon domicile, le bon conjoint ou heureux en tant que célibataire, étant en bonne santé, avec une belle joie de vivre et aucune compulsion ou comportement négatif comme juger et critiquer les autres, par exemple. Combien ? Et méfiez-vous des imitations ! Certains couples ont l’art et la manière de faire un show en société, quand, dans les coulisses, ils essaient de s’entretuer. Combien de personnes vraiment heureuses connaissez-vous ?

La technologie a évolué, mais pas l’être humain

Si le Monde I était constitué de 98 % de la population et le Monde II du reste, la Terre tournerait bien plus rond et le respect de soi-même et des autres mettrait à la tête des gouvernements et de bien d’autres organismes des leaders et non des dictateurs. Nous serions alors gouvernés par l’intelligence humaine et non par le pouvoir et l’argent qui sont les instruments de ceux qui ont vendu leur âme au diable. Les mêmes qui se nourrissent de la peur, de la jalousie et de la frustration de ceux qui les suivent aveuglément : les dominés choisissent toujours un dominateur pour chef. Le choix des dominants se porte sur un leader. Bien sûr, la question suivante est : pourquoi un tel déséquilibre entre les deux mondes parallèles ? Pourquoi ce n’est pas 50/50 ? Parce que nous ne sommes pas assez à croire au bonheur et à le rechercher ou le vivre. Parce que cette philosophie requiert que vous soyez conscient que quelque chose ne tourne pas rond (conscient de votre inconscience) et que vous souhaitiez y remédier pour devenir conscient de votre conscience. Depuis que l’homme sait parler, il a toujours diffusé les principes d’une vie épanouie et les philosophes se chargent de transmettre ces enseignements à travers le temps. Pourtant, combien y adhèrent aujourd’hui ? La technologie a évolué, mais pas l’être humain. Il a toujours à choisir la dimension dans laquelle il souhaite vivre et, à 98 %, il choisit le Monde II et ce, depuis sa création. Les gens éclairés et promoteurs de nouvelles idées ou découvertes ont toujours été malmenés par le Monde II et l’histoire de l’humanité regorge d’exemples à travers les siècles. Les dominants font peur aux dominateurs qui sont suivis par les dominés.

La démonstration est faite : il existe bien, au moins, deux mondes parallèles. Les personnes du Monde I ont souvent l’impression d’être des extra-terrestres parce qu’ils ne vivent définitivement pas dans la même dimension que la majorité et ils sont souvent montrés du doigt, voire écartés jusqu’à ce qu’ils comprennent qu’ils sont effectivement différents : différents dans leur philosophie, dans leurs croyances et leurs comportements, conscients qu’ils sont que le bonheur existe et déterminés à le trouver et à le vivre. Si vous faites partie du Monde I, alors, rassurez-vous : vous n’êtes pas un extra-terrestre, vous êtes un terrestre extra ! Et permettez-moi de vous donner un conseil : si vous êtes face à une personne de l’autre dimension, Monde I ou II, quand vous réalisez que vous n’avez pas le même point de vue sur un sujet, au lieu d’argumenter vainement, répondez ceci tout simplement : « Dans ton monde à toi, on est ainsi, dans mon monde à moi, on est autrement« . Ainsi, vous respectez l’autre dans ses croyances et vous lui demandez le respect dans les vôtres, sans aucune violence.

« Séduire pour une nuit ou charmer pour la vie ? » sorti au Québec et en Europe et vendu en numérique sur le site www.pascalepiquet.com

La nouvelle version du « Syndrome de Tarzan avec amour en supplément » est vendue en version numérique (e-book) uniquement sur le site www.pascalepiquet.com avec, en bonus, une conférence audio.

Aimez-vous ce texte ?

« Gagnez au jeu des échecs amoureux » est vendu en numérique (e-book) uniquement sur le site www.pascalepiquet.com

– Coaching individuel par skype. Tous les détails sur mon site : Choix n°5     http://www.pascalepiquet.com/coaching-intensif.php

Coaching de couple par skype ou en personne. Tous les détails sur mon site : Choix n°4 : http://www.pascalepiquet.com/coaching-intensif.php

Lisez la chronique de Pascale Piquet, tous les mercredis, depuis 2007.

Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?