Le véhicule en car-sharing, la mode à laquelle on ne peut pas résister

Partagez cet article !

Et si vous aurez un jour, l’opportunité de conduire une voiture sans la posséder ! Faire avec, un voyage ou s’en servir  pour aller au travail et faire vos courses du quotidien. La mission sera facile, il suffit de trouver l’agence responsable des véhicules en libre-service pour réaliser tous vos besoins. En quoi consiste ce service de véhicule en car-sharing? Et sera-t-il vraiment le service qui nous aidera à diminuer le nombre de voitures circulantes et participer indirectement à la protection de l’environnement des gaz à effet de serre ?

Les véhicules en libre-service



Les gens du 21e siècle ne doivent pas penser longuement pour acheter une voiture afin de subvenir à leurs besoins. Le véhicule du demain doit suivre la révolution technologique, et doit être libre, connecté et autonome, le partage de voiture peut désormais vous amener ou vous voulez et quand vous voulez. L’idée d’auto-partage est très pratique et fait partie de la nouvelle catégorie de service de mobilité qui s’appuie sur les technologies modernes. Contrairement à l’idée traditionnelle qui nécessite l’achat d’une voiture, la nouvelle idée exige de nouvelles structures organisationnelles et de nouvelles façons pour interagir avec le public légalement et facilement. Les taxis et la location de voiture sont aussi des alternatives à la possession de voiture, mais anciennes et ne suivent pas la vague technologique et numérique. L’activité d’auto-partage, aujourd’hui, est fortement concentrée dans les pays industrialisés, mais il existe un nombre croissant d’exemple dans les sociétés les moins développés. L’auto-partage est un élément important dans un monde mobile qui se développe rapidement et sans cesse.

Qui utilise le véhicule en car-sharing et comment ?

Aimez-vous ce texte ?

L’auto-partage a été étudié d’une manière approfondie par des chercheurs en voulant déterminer les clients et les tranches d’âge qui ont adopté cette idée dans leurs habitudes quotidiennes. Les usagers sont des urbains, diplômés âgé d’environ 40 ans. Les utilisateurs de ce mode de transport sont ceux qui ne possèdent pas une voiture pour faire leur course, aller au travail ou se déplacer pour de longue distance. Ils considèrent que le véhicule en libre-service leur apporte confort et économie par rapport à une voiture individuelle. Les témoignages concernant le concept de véhicule en car-sharing diffèrent d’une personne à une autre. Certains trouvent que le concept est très bénéfique, pratique et économique. Il permet d’éviter les charges d’une voiture individuelle telle que les visites annuelles, les réparations probables et etc. Comme il permet de rentabiliser une voiture qui est peu utilisée par son propriétaire. Certains considèrent aussi que ce mode pourrait avoir en plus, une répercussion positive sur l’environnement, comme par exemple diminuer la pollution en diminuant le nombre de voitures circulantes. On trouve aussi certains qui n’acceptent pas ce concept en justifiant leur point de vue par le fait que le véhicule en libre-service n’est plus sécurisé et bien réglementé.

Partagez cet article !