LE SYNDROME DU SAUVEUR : VOUS NE POUVEZ SAUVER PERSONNE EN DEHORS DE VOUS-MÊME

Partagez cet article !

LE SYNDROME DU SAUVEUR : VOUS NE POUVEZ SAUVER PERSONNE EN DEHORS DE VOUS-MÊME

Qui a bien pu vous faire croire que vous êtes responsable du bonheur des autres ? Alors que vous n’êtes souvent pas capable d’être heureux vous-même. Qui vous a mis dans la tête que vous pouviez acheter l’amour des autres en vous mettant à leur service ? Pourquoi croyez-vous qu’il faut aimer tout le monde, surtout quand vous avez la sensation que personne ne vous aime ? Pourquoi êtes-vous persuadé que si vous dites « non » à quelqu’un, il va vous maudire jusqu’à la quatrième génération ? Pouvez-vous vraiment sauver quelqu’un ?

Vos parents, les événements qui vous sont arrivés et bien d’autres facteurs encore vous ont programmé à penser que vous êtes responsable du bonheur des autres et que si vous prenez soin d’eux, ils vous aimeront. C’est probablement ce que vous avez essayé de faire (et vous essayez peut-être encore) avec vos parents qui ne vous ont renvoyé qu’une image humiliante de vous-même. Vous avez donc essayé avec tous les autres êtres humains que vous avez croisés et ça n’a pas plus fonctionné. Camarades de classe, profs, amis, conjoints, collègues de travail, patrons et même les étrangers auxquels vous n’avez jamais pu ni su dire « non » vous ont pratiquement tous conduit au même résultat que vos parents. Et pourtant, le syndrome du sauveur s’installe de plus en plus… Telle une mouche se cognant toute la journée contre la fenêtre un jour d’été, alors que la baie vitrée est grande ouverte, vous répétez la même stratégie et les mêmes comportements qui ne fonctionnent pas, imaginant qu’un jour vous aurez un résultat. Et pendant ce temps-là, votre confiance et votre estime fondent comme neige au soleil et plus vous êtes vulnérable, plus vous vous acharnez à vous cogner contre la vitre, mouche désespérée que vous êtes…

Plus fort encore : vous êtes heureux et vous voulez absolument que les autres le soient aussi. Autre façon de manifester ce satané syndrome du sauveur. Tels des témoins de Jéhovah, vous essayez de secouer tous ceux que vous croisez pour leur ouvrir les yeux sur le fait que le bonheur existe. Avez-vous remarqué que vous parlez chinois pour ceux qui pensent qu’il n’existe pas ? Allez-vous arrêter de les agacer avec votre joie de vivre et vos stratégies ? De toute façon, ils pensent que vous êtes « perché » et que la drogue ou l’alcool serait votre secret ou toute autre substance du même genre. Ou encore, ils sont persuadés que vous simulez et, de toute façon, n’adhèrent pas à toutes vos belles théories.  Vous souvenez-vous de ma chronique sur les mondes parallèles ? (cf. http://www.machronique.com/les-mondes-paralleles-existent-et-je-vais-vous-le-demontrer/). Que vous soyez sur le chemin du bonheur ou que vous soyez déséquilibré, essayer de sauver les autres est une perte de temps et d’énergie. Vous entrez dans leur couloir de natation en prétendant contrôler leur vie : l’enfer est pavé de bonnes intentions. D’autant que vous ne supportez pas qu’on vous dise quoi faire. Le plus grand respect dû à chaque être humain est de considérer qu’il est capable de gérer sa vie comme il l’entend, qu’il la détruise ou qu’il la bonifie, elle lui appartient.

Vous n’êtes responsable du bonheur de personne, en dehors de vos enfants mineurs et du vôtre. L’amour ne s’achète pas, d’autant qu’il faut d’abord le donner à vous-même. Et personne ne vous oblige à aimer tout le monde puisqu’on ne peut aimer que les gens aimables et si vous vous aimez, on vous aimera. Pas tout le monde, bien sûr, mais vouloir être aimé de tout le monde, c’est vouloir être aimé de n’importe qui : ça vous tente ? Quant au fait de dire « non », essayez donc, c’est un des gestes les plus valorisants (jouissif, oserais-je dire !) que je connaisse quand c’est à bon escient. Même Dieu, si vous croyez en lui, ne peut sauver personne. « Aide-toi, le Ciel t’aidera » : le message est clair. Finalement, quand vous vous sentez responsable du bonheur des autres, que vous essayez désespérément d’acheter l’amour, que vous vous évertuez à aimer les plus détestables et que vous dites « oui » à tout le monde, ce ne sont pas les autres que vous essayez de sauver : c’est vous ! Mais vous ne partez pas dans la bonne direction, car, pour vous sauver vous, il faut faire exactement l’inverse de tout ce que je viens de lister. Et comme le serpent, ceux que vous essayez vainement de sauver vous mordront la main…

« Séduire pour une nuit ou charmer pour la vie ? » sorti au Québec et en Europe et vendu en numérique sur le site www.pascalepiquet.com

La nouvelle version du « Syndrome de Tarzan avec amour en supplément » est vendue en version numérique (e-book) uniquement sur le site www.pascalepiquet.com avec, en bonus, une conférence audio.

Aimez-vous ce texte ?

« Gagnez au jeu des échecs amoureux » est vendu en numérique (e-book) uniquement sur le site www.pascalepiquet.com et bientôt en format papier

– Coaching individuel par skype. Tous les détails sur mon site : www.pascalepiquet.com

Lisez la chronique de Pascale Piquet, tous les mercredis, depuis 2007.

Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !




Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux : 

(00 1) 450 886 0585 – Montréal : (00 1) 514 248 7392

 

www.pascalepiquet.com

Autres articles de Pascale...

Arrêter le sexe

ARRÊTER LE SEXE ?

« Arrêter le sexe ??? Mais je ne pourrais pas ! » vous répondra une grande partie de la

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?