Aimez MaChronique !



LE ROMANTISME : BADOO.COM FAIT UN SONDAGE !

Partagez cet article !

LE ROMANTISME : BADOO.COM FAIT UN SONDAGE !

 

 « Les romantiques ont disparu », chantait Serge Fouchet, en 1972. Qu’en est-il en 2012 ? Badoo.com, le plus grand réseau social de rencontre au monde (disponible en 40 langues, dans plus de 180 pays !) a fait un sondage en France, auprès de 10 034 personnes pour savoir si le romantisme conserve ses lettres de noblesse ou s’il s’est dilué dans les « amitiés avec compensation » et le « sexe-fast-food ». À votre avis ?

 

Fini les chevaux, fini la chevalerie !

Une théorie, que je soutiens, affirme que lorsque l’être humain s’est éloigné des chevaux, il s’est éloigné de la chevalerie et de ses principes. Cependant, fait amusant, le prince charmant arrive toujours à cheval, même au 21e siècle ! Moi qui viens du monde des chevaux de  course, un cavalier a plus de panache à mes yeux qu’un homme en Porsche. Donc, à l’époque de la chevalerie, la femme était respectée, honorée, on se battait pour un regard, une attention, elle était choyée et protégée. Souvenez-vous, l’homme est visuel et la femme auditive : cette dernière possédait de nombreux artifices pour attirer les regards (aujourd’hui, elle se contente de s’habiller le moins possible, en dévoilant le plus possible !). Une fois l’intérêt capté, l’homme se battait pour sa dame, lui rendait hommage par des poèmes, lui faisait la cour, en plus, bien évidemment, de la protéger, jusqu’à donner sa vie. C’est romantique, non ?!

 

Les hommes passent de conquérant à… gibier !

Aujourd’hui, à moitié nues dans les rues, non seulement les femmes ne cachent plus rien de leurs attributs, mais ne se laissent plus compter fleurette : elles sautent sur les mecs ! Plus besoin d’attirer les regards, plus besoin d’écouter des poèmes, ce n’est plus qu’on leur fasse la cour qu’elles revendiquent, mais bien la chasse à court, leur gibier étant le mâle traqué ! Et quand je dis « mâle », à votre place, messieurs, je me méfierais : elles sont en train de vous castrer ! Un homme est fait pour conquérir : vous êtes pris d’assaut ! Une femme ne doit se révéler que petit à petit à celui qui l’aura mérité : avant que vous ayez dit « bonjour », elle a sauté dans votre lit ! Bien sûr, pensez-vous, quel temps gagné : plus besoin de séduire, il n’y a plus qu’à « pointer votre nez » ! Poli, vous vous mettez à la tâche et vous avez raison, pour une nuit : mais pas pour la femme de votre vie. Quand une dame vous sollicite à ce niveau, vous êtes souvent prêt, mais quand elle vous attrape au lasso et vous soumet, vous voilà avec une maison et des enfants, sans avoir vraiment compris ce qui vous arrivait. Elle n’a pas choisi un homme, elle a capturé un géniteur ! A l’époque des « amitiés avec compensation », des couguars, du sexe-fast-food et des femmes qui se comportent comme les légendaires amazones, je me demande si quelqu’un se souvient du romantisme…

 

79 % des hommes sont romantiques, 78 % du côté des femmes !

J’ai été surprise, car dans le sondage de Badoo.com, le résultat qui m’a le plus sidérée est celui-ci : 79 % des hommes estiment être romantiques, contre 78 % du coté des femmes. Étonnant, non ?! Je suis soulagée de voir que dans ce monde où les rôles s’inversent, le romantisme n’est pourtant pas mis de côté. Mais comment se fait-il que la  gent masculine revendique plus le romantisme que vous, mesdames ? Pour les raisons que j’ai invoquées plus haut ? C’est logique que 31 % des hommes avouent que le physique est une priorité, ils sont visuels, alors que 25 % des femmes préfèrent les hommes qui les font rire, parce qu’auditives. On dit que faire rire une femme, c’est avoir un pied dans son lit (plus compliqué d’y entrer le deuxième !) et 82 %, âge et sexe confondus, confirment que le romantisme constitue un atout pour les charmer. Puis, 65 % confient avoir déjà souffert d’un manque de romantisme de la part d’un de leurs partenaires. Pourtant, 72 % disent ne pas se sauver dès la première rencontre, quand leur « prospect » avoue ne pas être romantique. Nous pouvons en conclure que le romantisme est une option appréciée par la grande majorité, sexe et âge confondus, mais vous êtes prêts à vous en passer : pourquoi ? Si vous êtes romantique, choisissez un partenaire qui l’est ! Le romantisme est un ensemble d’attentions, de surprises, d’égards que vous déploierez pour signifier à votre partenaire que vous êtes intéressé, dans un premier temps, puis que vous l’aimez et que vous êtes conscient du bonheur que vous vivez avec lui/elle. Peut-être est-ce même le secret de la pérennité d’un couple : quand vous n’êtes plus attentionné, la relation s’effiloche… Alors que lorsque vous l’entretenez, l’amour grandit !

 

Les grands classiques du romantisme

Comment se traduit le romantisme de nos jours ? D’après le sondage de Badoo.com, les femmes, à 47 %, perpétuent la tradition du dîner aux chandelles. J’imagine donc qu’elles ont plaisir à préparer un repas fin, avec le décor qui l’accompagne, les bougies en faisant partie et la tenue vestimentaire soignée aussi, surtout les dessous affriolants ! Les yeux dans les yeux, conversation douce et sensuelle, bons petits plats, vin fin, peut-être même champagne, la suite vous la connaissez ! Puis, toujours dans ces 47 %, on retrouve les adeptes des balades sur la plage, main dans la main, au coucher du soleil.  La plage symbolise les vacances, la chaleur et la sensualité ! Et, pour finir, celles qui laisseront leur prétendant choisir le film au cinéma : j’avoue que cette dernière information est étonnante. Dois-je en traduire que c’est romantique, pour vous, mesdames, de laisser votre prétendant choisir le film ? Pourquoi pas ! En ce qui me concerne, je ne laisserai plus jamais un homme décider : je me suis retrouvée devant le film Délivrance  (de John Boorman, sorti en 1972). Quelle horreur !  Ca n’avait rien de romantique, j’ai été traumatisée, j’ai mis du temps à lui pardonner ! Je préfère choisir à deux. Pour moi, le romantisme, c’est également la poésie, qui n’a pas été évoquée dans le sondage. Personnellement, j’en ai écrit et j’en ai reçu. Quant aux hommes, le top de l’acte romantique, pour 74 % d’entre eux, reste d’offrir des fleurs. Et pas uniquement à la St-Valentin ! Les fleurs ont leur langage et suivant la couleur, elles sont un message. Chacun sait que les roses rouges en nombre impair symbolisent l’amour ! Recevoir un magnifique bouquet sur votre lieu de travail, intriguant tout le personnel : n’est-ce pas romantique ?!

 

Les oscars des films romantiques !

Et pour finir, le sondage que Badoo.com m’a proposé de commenter a mis à jour, dans la catégorie cinéma, les oscars du romantisme. J’ai, là aussi, été surprise et je vous livre pourquoi : les 18-34 ans ont voté pour Titanic, les 35-54 ans choisissent Pretty Woman et Dirty Dancing, pendant que les 55 ans et plus sont restés accrochés à Autant en emporte le vent. Voici ma grande surprise : pour la première tranche d’âge, le romantisme finit mal, on connaît la fin de Titanic ! Idem, pour les plus de 55 ans, qui votent pour Autant en emporte le vent, faisant la part belle aux amours impossibles. Jusque-là, rien de surprenant, car nombreux sont ceux qui associent l’amour et la souffrance. Cependant, les 35-54 ans sont bien plus optimistes ! Ils associent plutôt le romantisme à l’amour qui triomphe de tout : il réunit une prostituée et un homme d’affaires ou nous fait vivre les premiers émois amoureux d’une jeune fille. Ouf ! Cette génération, au moins, ne mélange pas le romantisme avec la souffrance, l’impossible ou la mort. Tant mieux ! De nombreuses chansons d’amour et films ont tendance à projeter la croyance que l’amour fait mal et que si ça ne fait pas mal, ce n’est pas de l’amour. Faux ! Aimer, c’est être heureux ! Ceux et celles qui sont heureux ne s’attardent pas sur les films qui finissent mal et n’écoutent pas les chansons qui dégoulinent de souffrance : ils aiment rester dans le positif !

 

Pour conclure, 82 % des Français pensent que le romantisme est un atout charme. Je le pense aussi. Un homme qui ne serait ni romantique, ni galant n’aurait aucune chance avec moi ! Alors, encore une fois : les romantiques avec les romantiques et les non romantiques avec les non romantiques. Si vous ne respectez pas cette loi, romantique, on vous reprochera d’accorder (de perdre ?) du temps avec des futilités et non romantique, vous frustrerez un amoureux ou dulcinée qui l’est. Que ce soit sur un site ou lors d’une rencontre fortuite, annoncez la couleur : romantique, je suis et je resterai !

 

 

Lisez le second livre de Pascale Piquet : « Gagnez au jeu des échecs amoureux » (Michel Lafon)

 

Lisez la nouvelle chronique de Pascale Piquet, chaque mercredi !

 

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », et téléchargez le guide « Arrêtez de souffrir, construisez votre bonheur », pour développer confiance et estime chez vous. En vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

 

 

 

 

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?