Aimez MaChronique !



Le pays du beau temps

Partagez cet article !

Ah, le pays des rêves: sans grisaille aucune, sans une goûte de pluie sur le visage bien maquillé, toujours propre, pimpant, prenant, toujours acceuillant et souriant. On y est toujours attendu, mille visage vous sourient, mille bras vous acceuillent. Une fois rentré dans ce conte de fées, est-ce qu’il faudrait davantage pour se sentir bien à l’aise?

Depuis une dizaine d’anées ces pays de merveilles se multiplie à vue d’oeil. Un clin d’oeil et hop, un centre commercial gigantesque au centre d’une bidonville grisâtre et pourrie. Il y a une vingtaine d’années à Vilnius, comme dans toute l’Europe de l’Est il n’y avait que des petits magasins puants sans un petit rien à acheter dedans. Contorsionnés par la pluie, le froid, la neige les vilnusiens n’avaient à se fier qu’à eux pour trouver un peu de beauté et de lumière dans la vie.

C’était il y a une éternité. C’est tombé dans l’oublie, toutes les merveilles du dimanche aprés-midi: les promenades, les jeux d’échecs, les poupées et les petites voitures, les flaques d’eau qui montent jusqu’aux genoux. Berk, c’est pas propre, c’est dangereux, ça peut attrapper des maladies. Les gens bien désormais font les petites promenades dans les allées scintillantes, sous la lumière artificielle et sans aucun danger pour la santé (mais avec un peu plus grand pour leur porte monnaie). Les familles se promenent, les enfants y courent: c’est une idylle, quoi!

Pour se donner de l’importance on n’évite pas des noms pompeux – Akropolis, Ermitage, Europa… On a de la culture, voyons! Et on ne s’habille pas n’importe comment pour se balader la dedans! Donc, les filles au chaussures à talons, avec une couche de maquillage que jamais aucun torrent ne serait pas capable de délaver, avec les jupes plus que minis. C’est impardonable de négliger son look. On y va pour regarder les autres et se montrer soi-même… Parfois pour acheter de l’indispensable ou de l’artificiel.

Donc, si jamais vous passer à Vilnius, n’hésitez pas à vous avanturer un peu dans l’inconnu et faites un tour dans les coins qui ne sont réferencés dans les guides touristiques. Mais attention, ouvrez grands vos oeils et vos oreilles. Il y a des merveilles qui vous attendent.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !